Beau succès pour le Vercors Classic

Ce fut encore une belle rencontre que ce 7ème Rallye Historique de Régularité. Les 89 équipages (un nombre qui augmente d’année en année) venaient chacun y chercher la satisfaction de rouler le temps d’un week-end sur les magnifiques routes de la Drôme dans leur auto de collection, le plaisir de retrouver d’autres amateurs de rallyes et de belles voitures, l’espoir, enfin, de figurer au palmarès de cette compétition.

JPEG - 117 ko

Et Michel Chabran, tenant du titre, n’était certainement pas contre le fait de réitérer l’exploit de l’an dernier. Mais c’est un autre équipage, fidèle du Vercors Classic et souvent sur le podium, Roland BARRE et sa rousse épouse Dany, qui ont ravi le titre à seulement une seconde de pénalité de moins que Gilbert COMAS (le père de Eric, le champion de Formule 1 qui s’est désisté au dernier moment) et son co-pilote Sébastien CHOL, lui aussi grand habitué des podiums de cette compétition. La 3ème place va à Maurice GUICHARD et Guy LAFOREST.

On le voit, le rallye de régularité comporte un facteur chance, il ne faut pas trop « jardiner », c’est-à-dire se tromper de route en interprétant mal le road-book et cela peut arriver aux meilleurs, mais force est de constater que certains équipages font montre d’une belle régularité dans leurs performances et commencent à inscrire leurs noms en lettres de lumière dans l’histoire du Vercors Classic.

Quant aux autres concurrents, ils sont tous passionnés, enchantés de leur week-end, ils viennent parfois de très loin (Langres, Corse, …) et se disent conquis par cette compétition drômoise.

JPEG - 121.7 ko

Mais les vedettes du rallye sont aussi les voitures, dont certaines sont mythiques comme l’Alfa dans laquelle Brigitte Bardot tourna quelques films, comme aussi la Mustang ou la Ford Cobra. Elles sont toutes bichonnées par leurs propriétaires qui sont heureux de les exhiber dans ce genre d’occasion pour le régal des spectateurs. La Robin Hood de Christophe Clermont et Guillaume Gaumont fut particulièrement remarquée, mais ses consoeurs MG, Lancia, Chevrolet ou Mini, j’en passe et des meilleures, lui disputèrent la faveur des curieux. Le parcours, dessiné par Daniel Collet et son équipe, était de toute beauté et l’organisation, orchestrée par le président de l’ASA Drôme Jean-Pierre Labaune, largement secondé par Françoise Gerland et Gérard Chartogne, a permis à chacun de s’amuser, de prendre du plaisir dans une saine convivialité.

Rendez-vous est pris pour l’année prochaine. Qu’on se le dise !

Texte et photos : ASA Drôme

 

Documents joints

 Télécharger le classement (PDF - 129.4 ko)