Le 6ème Targa Lorraine

Depuis sa création fin 2004, l’Association LORRAINE AUTO LEGENDE organise traditionnellement mi-avril un rallye de navigation d’envergure nationale. Après Remiremont, Saint Dié et Sarrebourg, retour en Meurthe et Moselle pour parcourir les petites routes de la campagne lorraine.

En 2008, les organisateurs Alain Brison et Michel Vaconnet ont créé le Trophée des 4 Frontières avec Alain Coune (Historique Routes du Nord), Philippe Dohy ( Willy Mairesse Historique), Jean-Pierre Savart (rallye historique des Ardennes). En 2009 les ont rejoint Jean-Paul Vilain (Fagne Calestienne) et Pierre Vanier (Rallye Historique des Vallées). Une 7ème épreuve les Boucles d’Automne, également organisée par lorraine Auto légende constitue la finale au cours de laquelle de magnifiques trophées et cadeaux récompensent les dix premiers équipages classés selon le cumul de leurs résultats de l’année en cours.

JPEG - 140.3 ko

Revenons à la Targa Lorraine qui vient de se dérouler ce week-end du 17 et 18 avril. Comme tous les ans il a fallu refuser du monde et c’est 91 équipages qui prirent le départ sous un beau soleil depuis l’accueillante ville de Dombasle sur Meurthe. Mais l’animation commençait déjà vendredi après midi avec la mise en place d’une exposition à l’intérieur de la salle polyvalente d’une exposition photos des 9 rallyes précédents et de stands de professionnels.

Les premiers participants s’étaient donnés rendez-vous ce vendredi soir pour s’avancer dans les formalités, et participer en toute convivialité au buffet. Le samedi matin, les 26 bénévoles de l’organisation étaient en place, notamment sur le parcours. Les participants étaient partagés en 23 équipages en catégorie Tourisme, et le reste en catégorie Navigation. Tous les experts ou considérés comme tel bénéficiaient des numéros les plus élevés.

JPEG - 92.7 ko

La catégorie Tourisme était exempte d’arête de poisson et de carte à l’ancienne. C’est d’ailleurs une carte à l’ancienne de 60 kilomètres que découvrirent les participants en navigation, une mise en bouche en quelque sorte. Ce sont Marc Henry et Francis Jungmann, organisateurs à Sarrebourg de navigation friand de ce type de tracé qui revient à la mode qui tirèrent leur épingle du jeu, ainsi que Gille Caumont un débutant qui apparemment a bien assimilé les cours de navigation dispensés en février. Les frères Colliard, futurs vainqueurs pointaient à un CP manqué avec une vingtaine d’équipage. Le premier CP manqué était le fait d’une étourderie des navigateurs qui se firent piéger par une case miroir au 2ème kilomètre, celle-ci les envoyant tout droit vers un faux CP humain. Et un CP dans la musette pour 80 équipages !

JPEG - 110.6 ko

La deuxième étape qui conduisait les équipages vers la colline de Sion, haut lieu historique pour les Lorrains, comprenait une succession de cartes avec points d’altitude, point repères, et tracé le long d’une frontière avec le département des Vosges, qu’il ne fallait pas traverser tout en s’en rapprochant le plus possible. Seuls à nouveau les frères Colliard (0 fautes) et Bussières-Dorkel (1 CP) et les dames Oswald s’en sortirent assez bien. Pour tous les autres les pénalités commençaient à s’accumuler, surtout pour le vainqueur des Boucle d’Automne Marc Henry. Les équipages locaux tenaient la dragée haute aux redoutables équipages belges.

Après la pause sur la colline de Sion, une arête de poisson de 23 kilomètres dans le village médiéval de Vaudémont et dans la campagne environnante entre vergers et châteaux permit aux Ardennais Estelle et Yves Louis avec les Belges Soussigné –Viskens, Seffer-Hoffmann et Pigeolet Camerman de caracoler en tête de l’étape. L’organisateur pouvait être satisfait, il n’y avait aucune erreur dans le tracé de l’arête, cause de bien des discussions habituellement.

JPEG - 70.2 ko

Une dernière case miroir termina en beauté la lecture du road-book du samedi. Pendant le dîner, un chèque de 900 euros fut remis à l’association locale AREMIG qui gère une structure d’accueil pour les parents d’enfant hospitalisés à Nancy.

JPEG - 96.7 ko

Le lendemain, toujours sous un soleil radieux, les 88 rescapés prirent le départ pour deux étapes dans le pays du sel. Le classement établi le samedi soir ne connut pas de grandes modifications, seuls les époux Morin perdirent leur belle 6ème place du premier jour pour terminer 14èmes.
Au final les Belges Pigeolet-Camerman (10èmes) prennent la tête du Trophée des 4 Frontières suite à leur belle 2ème place il y a 3 semaines à la Fagne Calestienne. La victoire revient aux jeunes Pierre(25 ans) et Thomas COLLIARD (31 ans) comme en 2009 avec seulement 3 CP de ratés et aucune pénalité horaire sur l’Austin-Healey 3000. Ils précèdent leurs dauphins de 2009, Annette SEFFER et Guido HOFFMANN et Jean-Noel Gousset –Thierry Galland , chacun avec 8 CP mais départagés aux pénalités horaires.

JPEG - 104.9 ko

En catégorie Tourisme, cavalier seul des locaux François Oziau, Jacques Croiset devant les Picards Debadier-Mathieu et les jeunes Mélanie Grandjean Jeremy Vanier.

De l’avis de tous les participants, un très beau week-end avec une organisation parfaite, un timing respecté tout au long de la journée notamment pour les repas. Ceux-ci de qualité servi par le traiteur de Dombasle et dont a pu admirer l’efficacité de l’équipe. Et les nombreux spectateurs, rameutés par voie de presse, radio locale et affichage dans toute les communes traversées, admirèrent plus de 63 modèles et 33 marques différentes.

JPEG - 89.1 ko

Un Rallye qui fait partie de ce qui se fait de mieux dans le Grand-Est, notamment depuis le retrait de deux monuments de la spécialité.

Texte : Alain Brison Lorraine Auto Legende - Photos : Alain Brison & Nathalie Thiery

 

Documents joints

 Télécharger les classements (PDF - 183.9 ko)