56ème RALLYE D’AUTOMNE : Finale de la Coupe de France des Rallyes VHC

Automne 2011 : Tous les ingrédients d’un grand cru annoncé…

Calés entre les vignes toutes plates de l’Ile de Ré et celles des vallonnements de Saintonge, nous allons pour notre part vivre de magnifiques vendanges tardives à travers nos routes d’Aunis, les 18 et 19 novembre prochains, nous livrant un nectar doux et savoureux. Et à 3 semaines à peine de la cueillette, le millésime 2011 s’annonce exceptionnel !...

PNG - 304.2 ko

Doit-on voir dans l’engouement actuel pour les engagements, tant en « modernes » qu’en VHC, le tout premier fruit de la magnifique arrière saison que nous venons de traverser ?... Toujours est-il qu’un très grand cru nous semble promis. Et ceux qui veulent du grand spectacle devraient être servis !...

En effet, si le grain est abondant (la hotte sera pleine avec 220 autos au départ !), il se révèle déjà extrêmement riche et d’une incomparable qualité. De notoires cépages nous arriveront en effet de partout, parfois même de très loin, jusqu’à nous donner le tournis à l’heure (prochaine) de devoir désigner des favoris, des outsiders, ou de potentielles surprises… Quelques chiffres sont d’ors et déjà révélateurs et plantent parfaitement le décor : au 25 octobre, alors que l’on attaque (déjà !) la liste d’attente à deux semaines de la fin des engagements, on dénombre déjà 7 WRC, 4 S1600 + S2000, 10 Kit Car et 11 « 4 roues motrices » !... Rien que ça, et pour l’heure faute de noms, nous retiendrons que 14 Comités régionaux (au moins) seront représentés !… Allez !... Tournée générale à celui qui parviendra à l’avance à nous écrire le scénario de cette édition 2011 et à nous en décliner le futur podium !...

Notre dernier propos relatif aux fabuleuses vendanges tardives que ce 56ème Rallye National Automne « retaillé sur mesure » nous promet, sera notre plaisir (non dissimulé) de voir aux côtés des valeurs sûres du terroir (ceux qui auront couru tout au long de la saison et régulièrement alimenté l’actualité), l’arrivée ou le retour (c’est selon), de deux autres cépages aussi séduisants que féconds : d’un côté de « jeunes pieds », très prometteurs représentants d’une nouvelle génération bourrée de talent en quête d’apprentissage sur nos « routins » sinueux ; de l’autre, quelques anciens « grains nobles », sous la forme d’un retour aussi magique qu’excitant, de pilotes confirmés et chevronnés, tous en âge aujourd’hui d’être « papys », icônes régionales qui ont enthousiasmé des générations de spectateurs de l’Automne. Ces derniers ne passeront pas par la case découverte, mais compteront bien tirer profit de leur expérience et de leur parfaite connaissance de cet Aunis tapis de feuilles mortes qu’ils ont tant arpenté « à fond d’4 »… Autre bonheur, celui de retrouver également certains des nôtres qui après une saison blanche, auront durant tout l’été soigneusement préparé ou reboosté une auto quelque peu défaillante ou essoufflée. Il est prématuré de lâcher ici des noms (même si c’est très tentant…), mais la publication des engagés (le 11 novembre) saura à temps exciter vos papilles gourmandes… comme pour mieux préparer chacun d’entre vous à une succulente dégustation qui se voudra sans modération.

Pour l’heure, place à la lente macération de votre imaginaire et aux supputations sur la présence de tel ou tel... Tout ce beau monde, y compris le superbe paddock des « belles anciennes » de la Finale de la Coupe de France VHC 2011 (là aussi, un plateau de rêve devrait ravir les amateurs !), découvrira pour l’occasion un parcours relooké, rafraîchi, très légèrement lifté dans le sens où l’épreuve aura perdu quelques rares kilomètres (155,7 km/11 ES chronométrées contre 174,3 km/14 ES l’an dernier pour les modernes ; 119,9 km/8 ES contre 123,4 km/10 ES pour les VHC et Classic).

Si le SAO s’attache chaque année à reconduire sa désormais célèbre formule « midi-minuit », il s’est autorisé cette fois un dépoussiérage substantiel du parcours (« adieu les bons vieux repères soigneusement mémorisés ; au taff les copilotes ! »), avec notamment ce qui pourra apparaitre à certains comme une tentative audacieuse, l’arrivée de la « petite dernière » ; l’ES de Périgny, dessinée à travers la ZI (l’ES 2 du prologue du vendredi soir). Il s’agira d’un sprint court de 2 km qui étonnera et en surprendra plus d’un… A l’évidence, l’impatience est grande au sein de l’ASA, de savoir si l’idée se sera avérée bonne ou au contraire peu judicieuse… En attendant les 220 concurrents devront faire avec ; et là comme ailleurs, les dixièmes qui auront été gagnés, ou perdus, se retrouveront dans le décompte final…

Le public sera à coup sûr extrêmement ravi ; il pourra se présenter en nombre à ce rendez-vous atypique et innovant, situé aux portes mêmes de la Ville. Des zones aménagées lui seront réservées pour un spectacle garanti ! (Attention, il ne faudra surtout pas se positionner ailleurs…). Tel un match capital à domicile qu’il ne faut manquer sous aucun prétexte, cochez bien ce rendez-vous des 18 et 19 novembre… Il serait trop ballot qu’un empêchement de dernière minute vous prive de ce qui sera vraiment une grande fête du sport auto en Charente-Maritime.

Texte : Patrick GUERIN – SAO – 26 octobre 2011

Pour tous renseignements :
ASA Sport Automobile Océan
1, Gaspard Monge – BP 4 – 17053 LA ROCHELLE cedex 9
Tel : 05.46.44.23.23 / Fax : 05.46.44.75.82
Contacter par Email
www.sportautoocean.com

-> Revivre l’édition 2010