12e Tour de Corse Historique #3 : ça se décante !

Ce soir à porto vecchio, le Tour de Corse historique achève sa troisième journée de course et a connu son premier coup du sort : l’abandon d’Erik Comas. Philippe Gache voit sa route se dégager...

JPEG - 101.3 ko

À quelques encablures de Porto- Vecchio, terme de la troisième journée de course dans ce Tour de Corse Historique, la course à connu un rebondissement qui risque de priver la fin de course de cette part d’incertitude qui la rend si grisante. Le matin, au départ de Porto, tout était réuni pour vivre une troisième journée exceptionnelle. Philippe Gache sur sa Porsche précédait la Lancia Stratos d’une demi seconde. Un souffle, un rien. Dans la première spéciale du jour, Gache frappait d’entrée.

LA PANNE POUR COMAS

À la sortie de l’épreuve, il précédait non pas Comas mais le toujours surprenant Jean-Charles Rédélé sur son Alpine. De seulement 3"8, sur un peu moins de vingt kilomètre. Belle performance à mettre de nouveaux son actif. Suivait Bonnardel à 23 secondes, puis enfin Comas, à plus de 25 secondes.

JPEG - 117.7 ko
Problèmes d’injaction pour Comas qui a du jeter l’éponge !

On pourrait se dire que Philippe Gache venait de frapper un grand coup. Mais à mi-spéciale, il possédait pourtant 15 secondes de....retard sur Erik Comas. Ce dernier aurait donc perdu 40 secondes en quelques kilomètres... Cela ne laissait augurer rien de bon et Erik confirmait son abandon peu après au téléphone. La pompe d’injection du V6 Ferrari venait de céder.

DES POSITIONS ASSURÉES

D’un coup, le rallye venait de perdre l’un de ses animateurs majeurs. C’est vraiment dommage pour le spectacle et surtout, on avait tous envié que la course se dénoue sur les routes, jusqu’au dernier kilomètre....

JPEG - 136 ko
Bernard PHILIPPON / Renaud MUSCH

Mais c’est la course diront les vieux de la vieille. Du coup Philippe Gache confirme sa première place du matin mais cette fois avec une avance confortable de plus de 2’30 sur Jean- Claude Andruet alors qu’il reste encore une épreuve avant de se laisser glisser jusqu’à Porto-Vecchio. Pourtant, Gache a eu aussi son lot de contrariété. A l’assistance de Porto, il dû procéder au remplacement d’un culbuteur et une soupape semble tordue. En outre, la synchronisation de sa boîte de vitesses commence à donner des signes de faiblesse. La troisième place est maintenant occupée par un Jean-Charles Rédélé qui ne cesse de signer des performances remarquables. À la vue des écarts, on peut penser que ces trois premières places sont acquises, du moins à la régulière.

LA LUTTE FAIT RAGE

Par contre, on ne peut pas en dire autant des positions qui suivent. Au départ de Porto, c’est Manu Jenot qui restait en embuscade. Ce soir, le voici sixième après s’être fait passer par Bonnardel sur ne Porsche et Puren sur une Renault 5 Turbo. Mais entre ces trois lascars, le combat est très vif, étant tous les trois regroupés en une trentaine de secondes. Voilà qui nous promet une lutte très intense demain avant le podium final à Île- Rousse.

JPEG - 150 ko
Sidrac sur une très belle Fiat 131 Abarth

D’autant qu’ils devront garder un oeil sur Manzagol qui, après ses ennuis d’hier qui lui ont fait perdre plusieurs minutes, a entamé une sacrée remontée. On peut voir que certaines positions d’honneur sont loin d’être acquises. Voilà qui va animer la journée de demain... Notons aussi que Philippon (Ford Escort Mk1), Canavese (Lancia 037) et Servais (Pirsche 911) viennent compléter ce Top Ten.

En catégorie Classic, la rivalité est également très intense entre Jean- Pierre Mondron (Porsche 911), le boss de Kronos, et Alain Muller sur son Opel Ascona. Moins de deux minutes les séparent. Derrière, on trouve Jean-Jacques Julien et Pastinelli avec sa petite Peugeot 104 ZS., à moins d’une minute de la DS
En VHRS, à la sortie de l’ES 13, c’est Bernard Figuiere (Porsche 911) qui mène la danse devant Michel Mitieus (Renault 5 Turbo) et le leader d’hier : Jean-Claude Marsan ( Porsche 911).

Là aussi, les écarts de pénalité sont beaucoup trop réduits pour s’avancer sur l’issue finale.

JPEG - 131.7 ko
5e position pour Puren

Pour tous, la journée de demain, jusqu’au podium, sera longue et semée d’embûches : 370 km dont 84 km chronométrés. Il peut se passer encore beaucoup de chose....

Classement #3 VHC
1 Gache /Riviere Porsche 911
2 Andruet / Biche Porsche 911
3 Rédélé / Gessex AlpineA110
-> Tout le classement VHC

Classement #3 VHRS :
1 Jean-Claude MARSAN / Sylvain LOMBARD PORSCHE 911 SC
2 Eric LEFORT / Alain LESIEUR VOLKSWAGEN Scirocco GLIi
3 Roland SALVY / Alain REYGROBELLET PORSCHE 911 SC/1979
-> Tout le classement VHRS


En bref...

AU 13H00 !
Le Tour de Corse Historique a eu les honneurs du journal de 13h00 de TF1 animé par Jean-Pierre Pernaut.

JPEG - 126.8 ko

Une équipe attendait le rallye au regroupement de La Porta afin de rapporter l’ambiance chaleureuse du rallye et tendre le micro à ses figures emblématiques. À Porto Pollo, c’est France 3 qui est venue pour une heure de directe

REGROUPEMENT !
Pour la seconde année consécutive, le Tour de Corse Historique à fait son regroupement de midi à Porto Pollo. Une heure d’arrêt dans une ambiance des plus chaleureuse et savoureuse, devant un gigantesque barbecue où rôtissait la fameuse viande d’Abatucci. Le tout au bord de l’eau....

JPEG - 178.9 ko

LES ALFA À LA FÊTE
Venue nombreuse, les petites Alfa poursuive nt leur route. C’est Guyot le mieux placé des Alfistes sur sa Giuliani Super, devant Paolin et sa Sprint GT.

LES PLUS ANCIENNES
La catégorie F rassemble les voitures les plus anciennes. On y retrouve l’Alfa Giulia de Guyot en tête. Et derrière, on retrouve la petite Matra 610 de Michel Mallier et troisième, la splendide Abarth 1300 OT de Berenguier et Benhenni.

JPEG - 128.9 ko

Une voiture rare et authentique qui tourne véritablement comme une horloge et dont on apprécie chaque passage.

EN FAMILLE
Des nouvelles du plus jeune pilote de ce Tour de Corse Historique. Lors de la première journée, Jeremy Toedtli avait connu les affres de la sortie de route, blessant sa Ford Escort à l’avant droit. Reparti en superrally, le jeune suisse est toujours en course ce soir, signant des chronos excellent. Au général, il devance même son père de champion de Suisse.

Texte : JBCom 92 /ALAIN BERNARDET
Photos : organisation

Site web : http://www.tourdecorse-historique.fr
ASA Terre de Corse Email

-> L’édition 2012 en vidéos : ici
-> Toute l’édition 2012

 

Documents joints

 Classement VHRS#3 (PDF - 24.3 ko)