12 heures de Huy : 4 septembre 2010

Le départ est proche…

Epreuve mythique de l’histoire des rallyes belges, les « 12H de Huy » revivent sous la forme d’une course historique de régularité. Le parcours est désormais ficelé et les organisateurs viennent de délivrer les roadbooks aux équipages, qui peuvent donc entamer les reconnaissances, avant le grand départ, prévu le samedi 4 septembre.

JPEG - 38.8 ko

La caravane du rallye érigera son Q.G. sur l’avenue Delchambre, en bord de Meuse. Quelque 60 voitures historiques sont attendues sur place. Des modèles ayant été lancés sur le marché avant 1969, date de la dernière épreuve du rallye originel. Le plateau relevé comprend des automobiles légendaires, de la Porsche 911 à la fameuse Mercedes 300 SL, en passant par les Ford Anglia et Cortina GT, Fiat 850 Coupé, Alpine A110 ou encore la très originale Lancia Fulvia Zagato.
A leurs commandes, des pilotes amateurs, mais aussi plusieurs as du volant, tels Willy Braillard, Jean-Pierre Mondron ou Marc Duez. Des participants qui ont été séduits par l’esprit historique de l’épreuve, mais aussi par son côté insolite... En effet, plusieurs engagés affronteront le parcours seuls, sans copilote, comme à l’époque ! Le tracé comprend trois boucles de 150 km chacune, dont deux sur route fermées. L’une sillonnera la Poudrière de Clermont, tandis que l’autre traversera une partie de la spéciale de Modave. Voilà qui promet du spectacle ! Le tout teinté de convivialité et d’une dose de bonne humeur à l’ancienne…

Un plateau qui a de l’allure

61 engagés feront revivre les "Douze heures de Huy" 2010. La liste officielle avec les numéros de départ est désormais en ligne sur le site www.12hdehuy.be. En la parcourant, on s’aperçoit qu’elle est intéressante à plus d’un titre puisque l’on y retrouve quatre pilotes ayant participé à l’une des éditions entre 1954 et 1969 (Lacroix, Hecq, Pinchart et Borsu). Bien sûr, il y a aussi des habitués de la régularité, qui seront sans nul doute des clients à la victoire (Braillard, Mondron, Closjans, Lopes, Noelanders, Magalhaes, Ninane, Delferier, etc.).
Ajoutez à cela quelques pointures du sport automobile (Marc Duez et Jeffrey Van Hooydonk), quelques régionaux de l’étape (Doneux, Rocour père & fils, Damoiseaux, Jansemme, Morsa, Daxhelet, Fagnoul et Juen…) et quelques étrangers (Dolk, Guiot, Bunn). Sans oublier tous les autres ! Bref, un plateau qui a de l’allure !
Et les voitures ? Cela fait plaisir de voir une grande diversité aux côtés des plus habituelles BMW et Porsche 911. Epinglons les Ford Anglia, Matra Jet, Mercedes 300 SL et 190 SL, Datsun 240 Z, Renault 8, Lotus Elan, les 5 Alfa Romeo Giulietta Sprint, les Austin Healey 100/6 et 3000, Triumph TR3, Volvo PV 544 et 123 GT, Citroën DS21, Porsche 356, Jaguar XK120 et MKII, Fiat 850 coupé, Ford Cortina GT ou encore les Saab 96 Monte Carlo, 99 et Sonnett venues défendre les couleurs de notre partenaire. Cerise sur le gâteau, 28 pilotes vont tenter l’aventure en solo sur les traces de leurs aînés. Autant de raisons de se réjouir d’être samedi !

[Texte et photos : organisation]

 

Portfolio

 

Documents joints

 Téléchargez la liste des engagés (PDF - 155.2 ko)