Maxi 1000 : le Jet Matra à Nogaro

Septembre le mois de la rentrée. Après un été farniente il est grand temps de se réveiller. En route (et non en autoroute, par ces temps de crise l’heure est aux économies) pour NOGARO.

PNG - 141.3 ko

La chaleur est écrasante et le sera durant tout le week-end. Cela doit expliquer le peu d’enthousiasme et de dynamisme pour une tournée des apéros ! Chacun semblait affalé, avachi dans sa chaise à la recherche de la fraicheur. La MATRA nous semble au top mais sait-on jamais ? Par ces fortes chaleurs le souci peut venir d’un refroidissement insuffisant. Nous prenons le temps de changer les disques de freins, celui avant gauche était voilé et entraînait une vibration au freinage.

Pas d’essais libres, trop chers. Il faut garder des sous pour payer les toilettes, les douches, (super sympa la dame pipi, on ne regrette pas de lui donner notre obole) et l’électricité ! Mais bon ne nous arrêtons pas sur ces considérations bassement matérielles !

JPEG - 34.6 ko

Et c’est parti… pour les essais qualificatifs. 38 quidams sur la piste, Maxi 1000 et Mini Classic confondus. Quelques nouvelles voitures sont de la partie, la Triumph de Frédéric CLOT et l’Austin Healey de Didier MARTY. Olivier Legriffon stoppe au bout de quelques tours, une roue avant semble vouloir prendre son indépendance ! Il décroche néanmoins le 6ème chrono soit le 4ème en maxi 1000. Olivier JAUBERT partira en pole position devant Michel FRENOY et Philippe GANDINI. Mais Michel ne prendra pas le départ, l’imprécision de sa boite lui a fait a fait enclencher la 1ère en lieu et place du 3ème rapport, le moteur n’a pas aimé !

JPEG - 41.7 ko

PESCA est de la fête, PESCA c’est Matra, Matra c’est (maintenant) EPAF, EPAF c’est inévitablement JP HUMBERT, JPH c’est notre conseiller technique et voisin, bref on est en famille et on fait la photo : les 2 JET d’Olivier LEGRIFFON et de James LEFEBVRE et la F1 de PESCA. Gros succès people dans le stand Matra.

Première course : Olivier profite du retrait de Michel FRENOY et s’engouffre dans l’emplacement laissé vacant pour se positionner en 4ème position. Il viendra rapidement à bout de la Mini Classic de Chris WOOD et fera une course en solitaire derrière JAUBET et GANDINI qui finiront dans cet ordre. Une 3ème place pour le Jet.

JPEG - 40.6 ko

Deuxième course : bousculade dès la sortie du premier virage, Olivier serre la Rally 2 de Philippe DURANT, les autos se touchent, mais les quelques blessures sur les carrosseries n’entameront pas leur chevauchée. Les pilotes s’expliqueront à la fin de la course. Philippe GANDINI a pris la tête avec autorité et ne la quittera plus. Alain JAUBERT le suit avec Olivier à quelques encablures mais la MATRA ne donne pas tout son potentiel. Le Gordini « ratatouille » à partir de 6500 tours/mn.

JPEG - 54.2 ko

Une batterie trop faible est à l’origine de cette défaillance, bien mal nous pris d’avoir supprimé l’alternateur pour gagner du poids ! Derrière Maxime LEFEBVRE très discret jusqu’ici déboule du diable vauvert et dans le dernier tour prend l’ascendant sur Olivier et Alain JAUBERT ! Une 4ème place pour le Jet au pied du podium.

Gros succès populaire pour ce meeting, de tous les circuits que nous fréquentons NOGARO est sans doute l’un des plus fréquenté par un public de passionnés. Et c’est très agréable pour les pilotes…..

Texte & photos : Bernard Grente | Team Grente Associés

- Site Maxi 1000

-> Revivre toute l’édition Nogaro 2012