Manche 1/5 - HISTORIC TOUR de DIJON (4-5/04)

L’union fait la force

Le rendez-vous des 4 et 5 avril fera date. En ce week-end pascal, le circuit de Dijon Prenois offrira un cadre exemplaire au premier meeting de l’Historic Tour, le nouveau championnat de France historique des circuits. Le premier acte d’une nouvelle ère placée sous le signe de l’union !

JPEG - 118.3 ko

DIJON : LE PREMIER DES CINQ EPISODES

A l’Historic Tour de Dijon s’écrira le premier chapitre d’une histoire qui se poursuivra ensuite en d’autres lieux tout aussi à glorieux, au circuit Paul Ricard (2/3 mai), puis à ceux de Charade (20/21 juin), de Nogaro (5/6 septembre) et de Lédenon (10/11 octobre).
L’Historic Tour de Dijon donnera immédiatement le ton de cette série fédérale, orchestrée par son promoteur HVM Racing, en réunissant l’intégralité des trophées et challenges historiques français sur un week-end riche de 23 courses successives. Plus de 350 pilotes y sont attendus, dont nombre de compétiteurs venus de l’étranger. Dès le départ, l’Historic Tour affirmera ainsi son aura internationale au-delà de son statut de championnat de France.

DEUX TITRES EN JEU

La création par la FFSA d’un Championnat de France historique des circuits constitue la grande nouveauté de 2015. On se doit même d’employer le pluriel, puisque celui-ci se déclinera en deux classements distincts englobant les résultats obtenus au sein des différents trophées ; l’un à destination des pilotes de berlines et de GT, l’autre au profit des utilisateurs de monoplaces et de Sport-Protos. Au soir de Lédenon, à l’automne prochain, on couronnera ainsi deux champions de France.

MOTORS TV AIME L’HISTORIC TOUR

C’est la bonne nouvelle d’avant saison : séduite par l’intérêt sportif et populaire de l’Historic Tour, la chaîne Motors TV lui ouvrira son antenne au lendemain des meetings du Paul Ricard, de Charade et de Lédenon. En chacune de ces occasions, Motors TV (3,5 millions de foyers abonnés) proposera un magazine de 24 mn diffusé à au moins cinq reprises au cours des deux semaines suivant l’évènement.

12 BONNES RAISONS D’AIMER L’HISTORIC TOUR

A Dijon comme sur les quatre autres meetings qui suivront, l’Historic Tour proposera au public une affiche unique regroupant douze plateaux distincts. GT, voitures de Tourisme, protos, monoplaces…, aucune catégorie n’en est absente pour, au final, offrir un panorama complet des voitures de course vues sur les circuits français des années 60 aux années 90.

JPEG - 357.8 ko

Douze plateaux réunis par l’Historic Tour au sein d’un même championnat de France, mais autant d’univers différents à partager ou à découvrir sous le sceau de la passion.

Revue de détails :
- Trophée Maxi 1000 : les petites sportives des années 60/70 y sont les reines, Mini Cooper et Alpine en tête. Seule règle absolue à laquelle nulle d’entre elles ne doit déroger : la limite de cylindrée des 1300 cm3.

- Trophée Saloon Car : aux antipodes du trophée précédent, le Saloon Car affectionne plus particulièrement les autos au format XXL ! Des sixties aux nineties, toutes les GT/Tourisme y ont leur place.

- Trophée Lotus : en 1957, Colin Chapman donnait naissance à la Lotus Seven. 58 ans plus tard, la petite anglaise et ses descendantes, les Caterham, continuent de faire tourner la tête aux pilotes du trophée Lotus !

- Trophée GT Classic : les plus belles GT de course des années 90 méritaient une seconde vie sportive. Le GT Classic est né l’an passé dans le but de la leur offrir aux confins de la compétition ancienne et moderne.

- Challenge GT/Tourisme Asavé : refaire l’histoire en la respectant à la lettre, tel est le crédo du GT/Tourisme Asavé. Dans leur configuration d’époque, les autos d’avant 1982 y font preuve d’une vitalité intacte.

- HTCC Groupe 1 : la fameuse et populaire catégorie du Groupe 1, chère aux années 70, est de retour sur scène grâce à « l’Historic Tourisme Champion Car ». Et avec elle, un peloton bien fourni de berlines endiablées…

- Challenge Formula Ford Historic : là, il est question de monoplaces et plus précisément des Formule Ford de l’année de leur naissance (1967) au millésime 1981. Nostalgie, nostalgie...

- Trophée Formule Ford Kent : de Senna à Schumacher, la Formule Ford a formé tant de gloires du sport auto qu’elle mérite bien deux plateaux à elle seule ! Par rapport au challenge Historic, on y accepte ici des monoplaces plus récentes (jusqu’à 1992).

- Trophée F3 Classic : on reste ici dans le registre des monoplaces, et pas n’importe lesquelles : les Formule 3, que pratiquement tous les champions de F1 ont eu un jour entre les mains. Celles d’avant 1985 font aujourd’hui la gloire de ce trophée.

- Trophée Formule Renault Classic : encore des monoplaces, cette fois issues des anciennes éditions du championnat de France de Formule Renault (jusqu’en 1994). Laffite, Arnoux, Pironi… , tous les grands pilotes français sont passés par là…

- SportProtosCup : le petit nouveau des trophées historiques sera baptisé à Dijon. En parfaite complémentarité des plateaux déjà existants, il se donne pour but de remettre en piste les « petits » Sport-Protos du passé dans toute leur variété.

- Legends Cars Cup : le 12ème plateau historique n’en est pas un, mais en a l’allure et la saveur. En trophée « invité » de l’Historic Tour, la Legends Cars Cup rassemble des mécaniques modernes mais habilement dissimulées sous des carrosseries au look vintage…

Le “plus” d’infos : www.historictour.fr Les courses en direct : www.historictour.fr et www.ffsa.org Retrouvez-nous sur la page Facebook Historic Tour


PNG - 38.9 ko

Le calendrier Historic Tour 2015

4-5 avril : Dijon
2-3 mai : Castellet
20-21 juin : Charade
5-6 septembre : Nogaro
10-11 octobre : Lédenon

Texte : Jacques Furet pour la FFSA
Photos : Gilles Bouvier / Tony HANKIN