Le Trophée SALOON CAR au grand prix historique de CHARADE

Il aurait été vraiment dommage que ce 7ème grand prix de CHARADE n’ait pas lieu les 24 et 25 septembre dernier. Baigné par le soleil durant tout le week-end, ce magnifique circuit a offert une grande fête au public et concurrents, nombreux à avoir fait le déplacement.

PNG - 136.8 ko

Le plateau SALOON CAR avait fière allure avec un panel de protos aussi efficaces qu’esthétiques.

Les principaux protagonistes du trophée avaient fait le déplacement pour cette avant dernière manche de la saison et CHARADE allait être le théâtre de magnifiques passes d’armes dans les différentes catégories.

Essais qualificatifs :

En PROTO :
A l’issue de la séance d’essais qualificatifs, Raoul SCULTORE, CHEVRON B60, réalisait la pôle position en 2’02’’042, Michel PAGANIN, GRAC, 2’02’’932, réalise le 2ème temps et Nicolas MAUREL, MARCH 73, 2’04’’058, le 3ème temps. .

JPEG - 294.3 ko

En 80’S, Fabrice LEFEBVRE, PORSCHE 911 3.6 SC s’impose avec un temps de 2’10’’892 devant José PASCUAL, 2’12’’546, R21 EUROPACUP et Jean-Charles SWITOWSKI, 2’17’’106, PORSCHE 944 TURBO CUP.
En 70’S, Olivier DUBOIS, 2’18’’463, JIDE 1600, s’octroie la pôle, à plus de 2 secondes devant Gérard PORTEBOSCQ, 2’20’’595, PORSCHE 911 3.0 RS, actuel leader du trophée et Benoist DELOISON, 2’20’’921, BMW 316.
En 60’S, Jérôme SERVIES, MORGAN, réalise un temps de 2’13’’785 devant Patrick FUET, 2’19’’222, BMW, et Philippe DROUILLEAU, 2’20’’232, ALFA, .

Les courses :

Course 1 :
Le dimanche matin, il fallait être matinal pour assister à la première course du trophée SALOON CAR.
Dès le départ, les protos prenaient le large suivis par Fabrice LEFEBVRE, fidèle aux places d’honneur depuis le début de la saison, José PASCUAL et Georges QUERON dans leur sillage. Nicolas MAUREL abandonnait rapidement, victime de problèmes mécaniques, il laissait Franck METZGER et Bernard GUENANT se livrer une bagarre acharnée pour la deuxième. Cette lutte allait être fatale au pilote Vendéen, victime d’une sortie de piste.
Georges QUERON, auteur d’une course remarquable, donnait son maximum pour prendre l’ascendant sur Fabrice LEFEBVRE et s’octroyer la 3ème place au scratch.

JPEG - 194.4 ko

En 70’S, Olivier DUBOIS, un ton en dessous dans la première moitié de course allait cravacher pour remonter sur Gérard PORTEBOSCQ. A l’arrivée, une demie seconde sépare les deux pilotes. Derrière, Benoist DELOISON (70’S) et Philippe DROUILLEAU (60’S) offrait un spectacle intense aux spectateurs venus en masse.

Résultats course 1 :
PROTOS : Raoul SCULTORE, Franck METZGER, Georges QUERON
60’S : Jérôme SERVIES, Patrick FUET, Philippe DROUILLEAU
70’S : Gérard PORTEBOSCQ, Olivier DUBOIS, Benoist DELOISON
80’S : Fabrice LEFEBVRE, José PASCUAL, Vincent DROUILLEAU

Course 2 :
Dans la deuxième course dominicale, Nicolas MAUREL, ayant résolu ses problèmes techniques, est bien résolu à remettre les pendules à l’heure. Parti de la dernière ligne, il ne lui faut pas longtemps pour remonter à la 2ème place. La course de Raoul SCULTORE pourrait passer pour une promenade de santé, mais l’oeil averti aura néanmoins apprécié le sens de l’attaque du pilote de la CHEVRON et c’est par un tonnerre d’applaudissements que le public massé dans la tribune, accueillait le double vainqueur.
Fabrice LEFEBVRE, victime de soucis mécaniques, rentrait aux stands dès la fin du tour de formation. N’ayant trouvé la cause de cette perte de puissance, il repartait résigné, le flat 6 ne dépassant pas 5000 tours / minute, afin d’engranger de précieux points pour la fin du championnat.

JPEG - 189 ko

Philippe DROUILLEAU et Benoist DELOISON renouvelait leur duel matinal et, c’est le couteau entre les dents que le pilote de l’ALFA allait se débarrasser de la BMW ; Il n’en faudra pas plus à Philippe DROUILLEAU dans sa forme des grands jours, pour prendre le large et ne plus être inquiété.
Le duel marquant de cette course sera sans conteste celui qui a opposé la GINETTA de Claude MAUREL et la GOLF GTI 16S de Vincent DROUILLEAU ; Dans le 8ème tour, au freinage de la descente, Claude MAUREL, en perdition allait heurter la GOLF de Vincent DROUILLEAU, entraînant les deux autos dans le bac à graviers. La course était dès lors finies pour ces deux pilotes.
Un peu plus haut, Fabrice DELAVAUD, FORD SIERRA COSWORTH, manquait son freinage et percutait la BMW de Benoist DELOISON. Ce dernier allait se retrouver de longues secondes en tête à queue à la sortie de l’épingle, moteur calé, menacé de perdre sa seconde place de la catégorie 70’S au profit d’Hubert DUBOIS sur sa Jidé 1600.

Résultats course 2 :
PROTOS : Raoul SCULTORE, Nicolas MAUREL, Franck METZGER
60’S : Patrick FUET, Philippe DROUILLEAU, Bruno MANFREDINI
70’S : Gérard PORTEBOSCQ, Benoist DELOISON, Hubert DUBOIS
80’S : José PASCUAL, Jean-Charles SWITOWSKI, Fabrice DELAVAUD

Prochaine et dernière manche du trophée à LEDENON, les 14, 15 et 16 octobre.

En savoir plus : www.salooncar.eu

Texte  : Olivier Dubois - Team Grente Associés
Photos : www.photoclassicracing.com