HistoRacing Festival : la Bourgogne en fête

JPEG - 577 ko

Avec une seconde journée riche de 13 courses, l’Historacing Festival de Dijon a tenu toutes promesses en dépit d’une météo… hivernale. De la liste des vainqueurs du week-end, on retiendra les noms d’Olivier Rechêde, Valerio Leone, Gil Oks, John Doe et Bernard Lacour, tous invaincus au cours de ce meeting inaugural de la saison 2013.

LES TROPHEES HISTORIQUES

TROPHEE SALOON CAR
John Doe sans rivaux

PNG - 135.2 ko

Déjà dominateur des qualifs, John Doe a largement dominé la course du matin en tirant le meilleur parti de son habituel proto Chevron B60. Dans son sillage, Franck Metzger (Cesca Grac) a limité les dégâts durant les premières boucles avant d’être trahi par son moteur Ford au 7ème tour. Loin derrière, Gérard Faber s’est offert une course en solitaire au volant d’une surpuissante Chevrolet Camaro, pour aller couper la ligne d’arrivée en deuxième position devant Marc Louail (Ford Falcon), bien remonté après son tête-à-queue du départ. Longtemps pointé dans le trio de tête, Christophe Terriou (Porsche 911 RS) rétrograde finalement à la 5ème place derrière Jacques China (Porsche 964), les deux hommes se partageant les victoires en catégories Seventies et Eighties. Rebelote dans la course de l’après-midi où, bien que parti bon dernier des stands, John Doe n’a eu besoin que de quatre tours pour reprendre le pouvoir. Bien loin de la Chevron, Christophe Terriou a réussi cette fois à venir à bout de Gérard Faber, ralenti par un tête-à-queue, et de Patrick Fuet. Tous trois se partagent les honneurs d’une victoire de catégorie d’âge, respectivement en Seventies, Sixties et Eighties.

Course 1 : 1.Doe (Chevron B60) ; 2.Faber (Chevrolet Camaro) à 1 tour ; 3.Louail (Ford Falcon) à 1 tour ; 4.China (Porsche 964) à 1 tour ; 5.Terriou (Porsche 911 RS) à 1 tour, etc.
Course 2 : 1.Doe ; 2.Terriou à 46,6’’ ; 3.Faber à 1’10,0’’ ; 4.Fuet (BMW 325i) à 1 tour ; 5.Louail à 1 tour, etc.

TROPHEE FORMULE FORD KENT
Oks est Ok !

PNG - 151.5 ko

En Formule Ford Kent, la victoire se paye toujours au prix de splendides empoignades. Cela a encore été le cas dimanche matin, dans la première des deux rencontres du jour, avec un spectaculaire « mano à mano » entre la Van Diemen de Nicolas Beloou et la Swift de Gil Oks, finalement vainqueur à l’arrachée. Et pour la première fois de sa carrière ! A distance de ce duo, Michel Paganin, classé troisième en début de course, s’est successivement incliné ensuite face aux Suisses Augustin Sanjuan et Jean Dionisotti, leur compatriote Alain Girardet complétant le groupe de tête. Un peu plus loin, Benoit Fabre et Alain Girardet empochent leurs catégorie respectives ; « pré 90 » et « GHI ».
Même refrain l’après-midi, au cours d’une seconde course dans laquelle Nicolas Beloou et Gil Oks ne se sont jamais quittés. Leur nouveau duel a malheureusement été stoppé avant son terme par un drapeau rouge, suite à la sortie de piste d’Augustin Sanjuan. Pour avoir coupé la ligne de chronométrage en tête au bon moment, Gil Oks réalise ainsi le doublé, tandis que le Suisse Sanjuan sauve malgré tout sa 3ème place, le classement étant entériné dans le tour précédent à l’arrêt de course. Alain Girardet sur l’une des plus anciennes monoplaces du plateau enlève une seconde fois la catégorie « GHI ».

Course 1 : 1.Oks (Swift) ; 2.Beloou (Van Diemen) à 0,1’’ ; 3.Sanjuan (Van Diemen) à 8,4’’ ; 4.Dionisotti (Van Diemen) à 9,8’’ ; 5.Paganin (Van Diemen) à 10,5’’,etc.
Course 2 : 1.Oks ; 2.Beloou à 0,04’’ ; 3.Sanjuan à 2,0’’ ; 4.Paganin à 2,6’’ ; 5.Fabre à 15,2’’ (Van Diemen), etc.

TROPHEE LOTUS
Pierre Buffet pour 3/100 de seconde !

PNG - 200.5 ko

Quelle bataille ! Tout au long de cette seconde course du Trophée Lotus, Philippe Gaso, Pierre Buffet, Anthony Delhaye et Philippe Huret n’ont cessé d’échanger leurs positions. Du moins jusqu’au drive throught effectué par le premier nommé au 9ème tour, cette pénalité le privant de fait de toute chance de victoire. Comme on pouvait s’y attendre, cette dernière s’est jouée d’un souffle, Pierre Buffet obtenant le mot de la fin face à Anthony Delhaye pour… 3/100 de seconde ! Derrière le quatuor vedette, Christian Odin, longtemps 5ème, s’incline finalement face à Romain Tournet. Xavier Jacquet, 8ème, est le mieux classé des possesseurs de Caterham.

Course 2 : 1.Buffet (Seven) ; 2.Delhaye (Seven) à 0,03’’ ; 3.Huret (Seven) à 0,5’’ ; 4.Gaso (Seven) à 13,7’’ ; 5.Tournet (Seven) à 14,1’’, etc.

TROPHEE F.RENAULT CLASSIC
Lacour… toujours

PNG - 182.7 ko

On reprend les mêmes et on recommence… Comme la veille, Bernard Lacour et Jean-Baptiste Emeric ont croisé le fer au fil des tours de cette seconde course de Formule Renault Classic. Et, sans changement sur le résultat du samedi, c’est à la Martini turbo du Parisien que le mot de la fin est revenu. A l’issue d’une course menée en solitaire, l’expérimenté Jean-Christian Darlot vient compléter le tiercé gagnant du jour, comme il y était déjà parvenu en course 1. Suivent Tony Boudreault, Antoine Boucherie et le pilote-restaurateur normand Hervé Delaunay, en lice sur une Van Diemen.

Course 2 : 1.Lacour (Martini MK33) ; 2.Emeric (Martini MK65) à 1,9’’ ; 3.Darlot (Martini MK33) à 26,3’’ ; 4.Boudreault (Orion FR90) à 43,5’’ ; 5.Boucherie (Martini) à 1’03,6’’, etc.

HTCC GROUPE 1
Boissy et Gosset sortent de la mêlée

PNG - 136.8 ko

Intouchable lors de la séance de qualifs, Claude Boissy l’a été largement autant lors de la confrontation du dimanche matin. Prenant rapidement ses distances sur Philippe Gosset (BMW 635), l’homme fort de la catégorie Prostock, l’increvable pilote de la Ford Escort RS a toutefois vu ses camarades revenir dans son sillage lors de l’entrée en piste d’un Safety Car au 9ème tour. Pas de quoi remettre sa suprématie en doute lors de la relance de la course pour deux ultimes tours… Un final qu’André Cholley a mis à profit pour ravir la 2ème place à Philippe Gosset, Patrick Bourguignon prenant de son côté l’avantage sur Michel Hocquart. Le revenant « Berdal » (BMW 635) et Franck Cabarrou (BMW 323i) complètent le podium en Prostock, aux côtés de Philippe Gosset.
En guise de clôture à cet Historacing Festival, les meilleurs animateurs de l’HTCC ont orchestré en fin d’après-midi l’une des courses les plus acharnées du week-end. Dominée dans sa première moitié par Alain Miran, sur la Ford Escort victorieuse la veille aux mains de Claude Boissy, celle-ci a ensuite tournée à l’avantage de la BMW de Philippe Gosset, les cinq premiers atteignant l’arrivée groupés en moins de 2,5’’. Signe d’une lutte qui n’aura jamais baissé en intensité ! Pas de chance en revanche pour Michel Hocquart, qui évoluait dans le bon paquet avant d’être trahi par sa boîte dans le dernier tour.

Course 1 : 1.Boissy (Ford Escort) ; 2.Cholley (Ford Escort) à 1,8’’ ; 3.Gosset (BMW 635) à 2,8’’ ; 4.Bourguignon (Chevrolet Camaro) à 6,4’’ ; 5.Hocquart (Ford Capri) à 7,3’’, etc.
Course 2 : 1.Gosset ; 2.Miran (Ford Escort) à 1,1’’ ; 3.Cholley à 2,3’’ ; 4.Bourguignon à 2,4’’ ; 5.Beltramelli (Cortina Lotus) à 2,4’’, etc.

CHALLENGE FORMULA FORD HISTORIC
Rechêde recommence

PNG - 182.7 ko

Au dessus de la mêlée en ce meeting d’ouverture, Olivier Rechêde a poursuivi aujourd’hui le travail entamé la veille. De nouveau leader du premier au dernier tour, le Palois s’est vite débarrassé d’Alain Girardet, laissant à Pierre-Alain Lombardi le soin d’animer la course par sa spectaculaire remontée de la dernière à la troisième place. De quoi former un podium de haute volée, que l’on risque de revoir à plus d’une occasion cette année ! Derrière ce trio, le pilote-journaliste Jean-Jacques Deverly s’est montré une fois encore sous son meilleur jour en contenant les velléités de pilotes du calibre de Xavier Michel et Laurent Fort. Dans la catégorie des monoplaces les plus anciennes, l’Anglais Dave Lowe et Yves Leroy complète le trio gagnant derrière l’inaccessible Girardet.

Course 2 : 1.Rechêde (Lola T540) ; 2.Girardet (Lola T200) à 11,7’’ ; 3.Lombardi (Lola T540) à 15,5’’ ; 4.Deverly (Van Diemen RF80) à 22,7’’ ; 5.Michel (Van Diemen RF81) à 25,2’’, etc.

TROPHEE MAXI 1000
Au tour de Besson

PNG - 148.1 ko

Battu de peu samedi, Jean-François Besson a pris sa revanche ce dimanche en conservant le commandement de la seconde course du départ à son arrivée, écourtée par un drapeau rouge. Une fin prématurée qui n’a pas arrangé les affaires de Maxime Lefebvre, vainqueur la veille sur une autre Alpine, qui était loin d’avoir abdiqué à l’instant de l’interruption de course, malgré un passage dans un bac en début de course. Invité de la troisième marche du podium, Philippe Gandini a occupé cette position durant l’intégralité de la course, devant l’autre Cooper S de Frédéric Thiéfain et la Matra Djet d’Olivier Legriffon, superbement remonté du fond de grille. Une place que lui avait imposé son absence dans la course du samedi. Quant à la classe 1000 cm3, elle est restée l’apanage de René Michel et de sa Ginetta G15).

Course 2 : 1.Besson (Alpine A110) ; 2.Lefebvre (Alpine A110) à 1,3’’ ; 3.Gandini (Cooper S) à 4,8’’ ; 4.Thiefain (Cooper S) à 11,4’’ ; 5.Legriffon (Matra Djet) à 40,4’’, etc.

TROPHEE FORMULE 3 CLASSIC
Leone rayonne !

PNG - 184.9 ko

Insatiable en ce premier week-end de la saison 2013, Valerio Leone s’est montré aussi impérial dans la course dominicale qu’il avait pu l’être dans celle de la veille. A nouveau, seul Jean-Pierre Eynard-Machet est brièvement parvenu à lui voler la vedette, l’espace d’un tour, avant de rentrer dans le rang. Dès lors, ce dernier s’est chargé d’animer le duel majeur de la course en bataillant vingt tours durant avec Pierre Lemasson. Les deux hommes finissent dans cet ordre, sans n’avoir jamais été réellement décrochés par le leader. Déjà pointés dans cet ordre avant le cap de la mi-course, l’Anglais Ian Jacobs, l’Italien Stefano Rosina et le Français Maxence Thoinard se partagent les places suivantes.

Course 2 : 1.Leone (March 783) ; 2.Eynard-Machet (Martini MK31) à 1,2’’ ; 3.Lemasson (Martini MK39) à 2,5’’ ; 4.Jacobs (Martini MK37) à 13,4’’ ; 5.Rosina (Osella FA3) à 15,3’’, etc.

HORS TROPHEES HISTORIQUES…

LEGENDS CARS CUP ET ALFA ROMEO CHALLENGE

Parfaits compléments des trophées et challenges historiques nationaux, la Legends Cars Cup et l’Alfa Roméo Challenge ont contribué au succès de cette seconde journée. Dans le premier cas, le Georgien Davit Kajaia s’est une nouvelle fois avéré le plus rapide en remportant l’endurance de 40 mn, après avoir dominé les courses sprint de la veille, tandis que le Néerlandais Jan De Hek (147 GTA Cup) l’a imité chez les aficionados de la marque milanaise.

Infos : www.hvmracing.fr
Texte : Jacques Furet
Crédit photos : Photosports, Gilles Bouvier

-> Toute l’édition 2013 et les éditions précédentes


Les Trophées Historiques des Circuits se poursuivront sur le circuit de Charade, les 18/19 mai.