HISTORIC TOUR DIJON #1 : Un championnat béni des cieux

Entre averses et courtes accalmies, une météo capricieuse s’est mêlée au baptême du nouveau Championnat de France Historique des Circuits. Des conditions délicates qui n’ont en rien tempéré les ardeurs des quelques 400 pilotes réunis à Prenois.

JPEG - 105 ko

UN CHAMPIONNAT BIEN NE

Avec plus de 400 pilotes engagés, l’Historic Tour de Dijon a idéalement lancé le Championnat de France Historique des Circuits. Au soir de la première journée de courses, son promoteur, Laurent Vallery Masson (HVM Racing) s’en félicite. « On constate ce week-end une belle progression des participants dans tous les plateaux. La tendance est générale. Cela souligne la qualité du travail effectué par les opérateurs des différents trophées, et confirme l’effet Championnat de France. Avec le soutien de la FFSA, une nouvelle dynamique se met en place »

LES PILOTES DU JOUR

EN GT/BERLINES :

Bien que ne figurant pas au rang des vainqueurs de la journée, Claude Boissy n’en est pas moins l’incontestable héros. De retour en course au terme d’un an et demi d’une éprouvante convalescence (consécutive à un accident de la route), l’homme a immédiatement fait montre d’un talent intact au volant de sa Ford Escort du Challenge GT/Tourisme, comme de sa Vauxhall Magnum de l’HTCC. Le bout d’un long tunnel pour lui.

EN MONOPLACES/SPORT-PROTOS :

L’historique, chasse gardée des pilotes en fin de carrière ? L’image est révolue. Le déroulement de la course de F3 Classic en a administré une belle preuve avec la domination de Nelson Lukes (25 ans), puis la victoire finale de David Caussanel (34 ans). Deux jeunes pilotes garçons passés sans attendre de la course moderne à sa version historique. Dans le même registre, Matthieu Châteaux (29 ans) s’est permis de brûler la politesse à Lionel Robert en Formule Renault Classic.

LE FILM DE LA JOURNEE EN MONOPLACES/SPORTS-PROTOS

Trophée F3 Classic (course 1)

JPEG - 59.7 ko
F3 Classic-Caussanel (Brabham BT41)

Partants : 24 – Le top 5 : 1.Caussanel (Brabham BT41) ; 2.Martin (Martini MK39) ; 3.Lukes (Martini MK39) ; 4.Lajoux (Chevron B43) ; 5.Bianco (Ralt RT3), etc.
En 2 mots : En écopant d’un drive through aux 2/3 de la course, le nouveau venu Nelson Lukes a laissé échapper une victoire quasi promise. L’Anglais Simon Jackson contraint à l’arrêt peu avant alors qu’il occupait la 2ème place, la victoire s’est jouée au finish entre David Caussanel et Eric Martin, au profit du jeune aveyronnais.

Challenge Formula Ford Historic (course 1)

JPEG - 74.6 ko
Formula Ford-Belle (Lola T540)

Partants : 31 – Le top 5 : 1.Belle (Lola T540) ; 2.Colombat (Van Diemen RF80) ; 3.Michel (Van Diemen RF81) ; 4.Brunetti (Van Diemen RF79) ; 5.Deverly (Lola T540), etc.
En 2 mots : Essentiellement courue sous neutralisation suite à de multiples sorties de piste, la course 1 de la Formula Ford Historic n’en a pas vraiment été une ! Auteur d’une très belle pole sous la pluie, François Belle en a toutefois profité pour ouvrir la marque en conservant son avantage du départ.

Trophée Formule Renault Classic (course 1)

JPEG - 67.9 ko
F.Renault - Chateau

Partants : 17 – Le top 5 : 1.Châteaux (Martini MK38) ; 2.Robert (Martini MK44) ; 3.Auvray (Martini MK65) ; 4.Gerbout (Swift FR90) ; 5.Dupard (Martini MK44), etc.
En 2 mots : Le duel Robert/Châteaux entamé en qualifs s’est poursuivi en course sur une piste détrempée. Après plusieurs neutralisations, Matthieu a finalement réussi le tour de force de résister à Lionel Robert. A bord d’une Formule Renault à moteur « atmo », Thierry Auvray complète le podium aux côtés des deux pilotes de « FR » turbo.

Trophée Formule Ford Kent (course 1)

JPEG - 52.9 ko
F.Kent-Beloou

Partants : 26 – Le top 5 : 1.Beloou ; 2.Dousse ; 3.Carini ; 4.Metayer ; 5.Sanjuan (tous sur Van Diemen).
En 2 mots : Au dessus du lot dans ces conditions particulièrement piégeuses, Nicolas Beloou, l’auteur de la pole, a réalisé le parcours parfait en ajoutant une nouvelle victoire à son copieux palmarès. Il s’impose nettement devant Arnaud Dousse, magnifiquement remonté après avoir été retardé en début de course, et Hugo Carini.

SportProtosCup (Qualifs)

Partants : 23 – Le top 5 : 1. « Nelson » (March 81S) ; 2.Guermonprez (Grac MT14B) ; 3.Duthé (Lola T594C) ; 4.De Murard (Grac MT14S) ; 5.Sproul (Crosslé 9S), etc.
En 2 mots : Baptême bien arrosé, le vendred après-mdi, pour la nouvelle SportProtosCup. Le Suisse « Nelson », alias Philippe Hottinguer, s’élancera en pole de la 1ère course dominicale pour avoir nettement dominé ces qualifs au volant de la March Ford du team Palmyr. 23 des 29 engagés y ont pris part.

LE FILM DE LA JOURNEE EN GT/BERLINES Challenge GT/Tourisme Asavé (course 1)

JPEG - 63.1 ko
ASAVE - Gruau (Porsche 911)

Partants : 32 – Le top 5 : 1.Gruau (Porsche 911) ; 2.Boissy (Ford Escort RS) ; 3.Pages (Porsche 911) ; 4.Andreoli (Porsche 911) ; 5.Sionneau (Porsche 911), etc.
En 2 mots : Parti de la pole, le revenant Claude Boissy a perdu gros en effectuant un tête-à-queue dès le début de course. Bien que vite remonté à la 2ème place, cela n’a pas suffit pour empêcher Didier Gruau d’imposer sa Porsche 911 2,8L, après avoir ainsi mené de bout en bout. Sur sa propre Porsche, Alain Pages complète le podium en solitaire.

HTCC Groupe 1 (course 1)

JPEG - 76.6 ko
HTCC - Cabarrou (BMW 323i)

Partants : 42 – Le top 5 : 1.Cabarrou (BMW 323i) ; 2.Deschamps (BMW 30 CSI) ; 3.Clot (Escort RS2000) ; 4.Desparbes (505 turbo) ; 5.Gruau (Vauxhall Magnum), etc.
En 2 mots : Déjà leader en qualifs de l’imposant peloton du Groupe 1, Franck Cabarrou a conservé l’avantage dans une course amputée de ses deux dernières minutes. Une arrivée précoce qui a privé Tony Deschamps et Pierre-François Clot de leurs ultimes espoirs de lui ravir la victoire. La revanche pour demain !

Trophée Maxi 1000 (Qualifs)

Partants : 36 – Le top 5 : 1.Couche (Cooper) ; 2.Marteau (Rallye 2) ; 3.T.Thiefain (Cooper) ; 4.Frenoy (Cooper) ; 5.Gandini (Jem), etc.
En 2 mots : Sur une piste encore humide, les qualifs du samedi matin ont tourné à l’avantage de l’une des nombreuses Mini Cooper présentent en Maxi 1000 : celle de Lionel Couche. Le Toutangeau partagera la première ligne de la grille de départ des deux courses de dimanche avec Joël Marteau et sa Simca Rallye 2.

Trophée Saloon Car (Qualifs)

Partants : 32 – Le top 5 : 1.Derognat (BMW 323i) ; 2.Faber (Camaro) ; 3.Terrou (Porsche 911) ; 4.Grenet (Ford Falcon) ; 5.Fuet (BMW 325i), etc.
En 2 mots : Dans une séance partagée avec les concurrents du GT Classic, Alain Derognat s’est montré le plus véloce des pilotes de Saloon Car au volant de sa BMW 323, 8/10 devant la Chevrolet Camaro de Gérard Faber. Les deux courses de dimanche s’annoncent particulièrement indécises, avec Christophe Terriou et Julien Grenet à l’affut derrière eux.

Trophée GT Classic (Qualifs)

Partants : 18 – Le top 5 : 1.Morel (Porsche GT2) ; 2.Romac (Porsche 993) ; 3.Sabatier (Porsche 964) ; 4.Carpene (Viper) ; 5.Postel (Viper), etc.
En 2 mots : Séance qualifs excessivement disputée, samedi en fin de matinée, entre les Porsche de Benoît Romas (993 RSR) et de Franck Morel (993 GT2), qui a finalement obtenu gain de cause pour 43/100 de seconde. Suivent la Porsche 964 de Laurent Sabatier et les deux splendides Viper GTS de Pierre-Louis Carpene et Joël Postel.

Trophée Lotus (Qualifs)

Partants : 26 – Le top 5 : 1.Cazalot (Seven) ; 2.Guillemin (Caterham) ; 3.Jacquet (Seven) ; 4.Odin (Seven) ; 5.Rousseau (Seven), etc.
En 2 mots : Samedi fin de matinée, sur une piste de plus en plus sèche, les pilotes du Trophée Lotus ont dressé une première hiérarchie en vue des courses du lendemain. Une qualif a tourné à la démonstration pour Florent Cazalot, auteur de la pole avec une belle avance sur Cyril Guillemin, Xavier Jacquet et l’organisateur du trophée, Christian Odin.

Legends Cars Cup (plateau invité) Course A et B

Partants : 31 – Le top 3 : Course A : 1.Robles ; 2.Geltrude ; 3.Detry, etc. Course B : 1.Geltrude ; 2.Detry ; 3.Vignjevic, etc.
En 2 mots : Impérial dans la course A après avoir signé la pole, Kenny Robles a toutefois vu l’Italien Riccardo Geltrude revenir sur ses talons en fin de course. Celui-ci a ensuite pris sa revanche en course B, ou Robles avait laissé le volant de son auto à son équipier.

A SUIVRE DIMANCHE (JOUR 2)… La suite des courses, de 8h30 à 13h05 et de 14h10 à 18h30 (15 courses au programme)

-> Liste des engagés

Retrouvez les résultats complet sur www.historictour.fr

PNG - 38.9 ko

-> Tout Dijon 2015

Texte : Jacques Furet pour la FFSA
Photos : www.photoclassicracing.com

 

Portfolio