HISTORACING FESTIVAL DE DIJON - La preuve par vingt

Au fil de ses vingt départs, l’Historacing Festival de Dijon a offert un passionnant week-end de courses historiques à faire pâlir bien des meetings modernes... De quoi placer la campagne VH 2011 sous les meilleurs auspices

PNG - 80.6 ko

Trophée Saloon Car

Carton plein pour Scultore

Malgré de récurrents problèmes de moteur, Raoul Scultore entame victorieusement la seconde journée du meeting à bord de sa magnifique Chevron B60. Fabrice Lefebvre (Porsche 911 3,6L) a toutefois réussi à le tenir en échec une bonne partie de la course, avant d’écoper d’un « drive throught » à l’instant où il venait de perdre le commandement. L’horizon de Raoul Scultore est plus dégagé l’après-midi. L’homme domine cette fois les débats de façon plus limpide devant Fabrice Lefebvre et Vincent Drouilleau (Alfa GTV6).

PNG - 50.1 ko

Décidemment peu chanceux, José Pascual abandonne pour la seconde fois du week-end, alors qu’il était solidement installé en 4ème position avec son ancienne R21 turbo de l’Europa Cup. Dans les autres classes d’âge, Jocelyn Pirio (Jidé) ramasse les lauriers par deux fois en Seventies, tandis que Gérard Camel (Ford Falcon) et Antoine Lanni (Alfa Guilia) se partagent les honneurs en Sixties.

Classement course 1 : Scultore (Chevron B60) ; 2.Bernard (Lotus 23) à 27,4’’ ; 3.Lefebvre (Porsche 911 3,6L) à 29,5’’ ; 4.Drouilleau (Alfa GTV6) à 48,6’’ ; 5.China (Porsche 964) à 49,6’’, etc. Course 2 : 1.Scultore ; 2.Lefebvre à 1’09,1’’ ; 3.Drouilleau à 1’14,9’’ ; 4.Switowski (Porsche 944) à 1 tour ; 5.Fuet (BMW 325) à 1 tour, etc.

Trophée Formule Ford Kent

Beloou et Dousse font le spectacle

Les batailles homériques de la Formule Ford Kent sont toujours d’actualité ! Preuve en a été donné dès la course du matin avec un quatuor de prétendants à la victoire, dont Nicolas Beloou est parvenu à émerger face à Arnaud Dousse, Yan Decaen et Sylvain Debs, finalement relégué à la 5ème place à la suite d’un « drive throught ».

PNG - 52.6 ko

Benoît Cosi, l’auteur de la pole, était bien parti pour se joindre à eux avant d’abandonner à micourse. On reprend les mêmes l’après-midi pour une nouvelle lutte acharnée, avec en point d’orgue un incroyable bras de fer entre Nicolas Beloou Arnaud Dousse, que ce dernier va conclure à son avantage avec... 1/000 de seconde d’avance sur la ligne d’arrivée. Du jamais vu ! Troisième, Benoît Cosi se permet même de finir dans la même seconde que ce turbulent duo.

Classement course 1 : Beloou (Van Diemen) ; 2.Dousse (Van Diemen) à 6,2’’ ; 3.Decaen (Swift) à 10,0’’ ; 4.Dionisotti (Van Diemen) à 26,1’’ ; 5.Debs (Van Diemen) à 31,1’’, etc. Course 2 : 1.Dousse ; 2.Beloou à 1/1000 ; 3.Cosi (Van Diemen) à 0,6’’ ; 4.De Caen à 2,9’’ ; 5.Debs à 8,8’’, etc.

Challenge Asavé GT/Tourisme

Terriou succède à Christoforou

Pantelis Christoforou, l’Anglais d’origine grec, s’impose de belle manière dans la course matinale en ayant réussi à prendre l’ascendant sur Franck Metzger (Chevrolet Corvette) et Jean- Christophe Lelandais (Porsche 2,8 RSR), qui sont restés à la lutte de longs tours durant. La palme de la malchance de cette première des deux confrontations du challenge Asavé revient à Christophe Terriou, leader durant les deux premiers tiers de la course. Une domination malheureusement éphémère, puisqu’un soucis de réservoir d’essence l’obligera à finir à une lointaine 9ème place.

PNG - 55.4 ko

Le problème résolu pour la course de l’après-midi, le pilote préparateur de Porsche s’impose d’autant plus aisément que Christoforou et Metzger ne se sont pas présentés au départ. L’écart le séparant de son dauphin - et client - sur la ligne d’arrivée, Jean-Christophe Lelandais, donne une idée de sa supériorité : plus de 1’13’’ ! Gruau, très à l’aise sur ce tracé avec sa monstrueuse Ford Falcon, a les honneurs du podium et remporte de surcroît le classement du Chalenge 65 devant Jean-Pierre Vacher (Lotus Elan) et Lude Diemer (Jaguar type E).

Classement course 1 : Christoforou (Ford Escort RS) ; 2.Metzger (Chevrolet Corvette) à 3,7’’ ; 3.Lelandais (Porsche 2,8 RSR) à 5,2’’ ; 4.Servies (Morgan Plus 8) à 21,2’’ ; 5.Gruau (Ford Falcon) à 30,8’’, etc.

Course 2 : 1.Terriou (Porsche 911 RSR 3L) ; 2.Lelandais (Porsche 911 RSR 2,8L) à 1’13,4’’ ; 3.Gruau (Ford Falcon) à 1’18,2’’ ; 4.Andreoli (Porsche 911) à 1 tour ; 5.Vacher (Lotus Elan) à 1 tour, etc.

Challenge Formula Ford Historic

Rechêde, bis repetita…

Pour Olivier Rechêde, le week-end s’est poursuivi dimanche comme il avait débuté la veille. Le Palois double la mise de façon très nette, après avoir été rapidement débarrassé de Laurent Fort (roue desserrée) et de Michel Ghio (accrochage), qui l’accompagnaient sur le podium de la première course.

PNG - 51.1 ko

Xavier Michel, auteur d’un abandon volontaire le samedi suite à un « drive throught », signe la remontée du jour en finissant à une superbe 2ème place. Autre temps fort de la course, l’incessante bataille qui aura opposé Régis Prévost à Dave Lowe s’est conclue, d’un souffle, à l’avantage du Britannique et de sa splendide Lotus 69. Didier Mantz complète le trio gagnant de celle catégorie.

Classement course 2 : 1.Rechêde (Lola T540) ; 2.Michel (Van Diemen) à 5,8’’ ; 3.Lowe (Lotus) à 19,5’’ ; 4.Prévost (Mc Namara) à 19,8’’ ; 5.Gallo (Merlyn) à 34,6’’, etc.

Groupe 1 Champion Car

Au tour de Cayeux

Ralenti en fin de 1ère course par une panne d’essence, Gérard Cayeux s’est bien repris dimanche en décrochant une éclatante victoire. Pour l’obtenir, il lui aura toutefois fallu remonter l’ensemble de ses adversaires, après s’être élancé de la dernière place de la grille à la suite d’une pénalité infligée par la Direction de course.

PNG - 49.5 ko

André Cholley, leader durant la 1ère moitié de course, aura essayé en vain de lui résister avant de quitter le navire Alain Miran, sur la Vauxhall victorieuse la veille aux mains de Claude Boissy, termine 2ème malgré un « drive throught », alors que Philippe Gosset complète le podium comme la veille. Côté petites classes, la victoire sourit à Philippe Colin (Escort RS2000), Joël Marteau (Rallye 3) et Gavaudan/Perillat (Golf GTI).

Classement course 2 : 1.Cayeux (Ford Capri) ; 2.Miran (Vauxhall Magnum) à 27,0’’ ; 3.Gosset (Triumph Dolomite) à 30,6’’ ; 4.Haquette (Chevrolet Camaro) à 44,2’’ ; 5.Pinçon (Chevrolet Camaro) à 1’04,8’’, etc.

Trophée Lotus

Gaso sur le fil !

Les places sont décidément chères en Trophée Lotus ! Au coude à coude durant 15 tours, Philippe Gaso et Pierre Buffet ont offert au public l’un des plus beaux duels du week-end dans une course où les 6 premiers sont longtemps restés groupés.

PNG - 56.5 ko

Guillaume Lucot complète le trop gagnant du jour, alors que Christian Odin, qui y figurait en début de course, a perdu pied à la suite d’un tête-à-queue. Quant au vainqueur du samedi, Jean-Jacques Gravier (Lotus 11), il n’a pu effacer son handicap initial en ayant été contraint à s’élancer en dernière position.

Classement course 2 : 1.Gaso (Seven) ; 2.Buffet (Seven) à 0,1’’ ; 3.Lucot (Seven) à 1,2’’ ; 4.Delhaye (Seven) à 1,9’’ ; 5.Gravier (Lotus 11) à 8,7’’, etc.

Trophée Maxi 1000

La Datsun de Frenoy, déjà !

Michel Frenoy n’aura pas mis longtemps à hisser sa nouvelle Datsun Sunny en haut d’une feuille de classement ! Après être resté toute la course dans le sillage de la Cooper de Philippe Gandini, couronné la veille, le Picard a porté l’attaque victorieuse dans l’ultime tour. Tellement concentrés sur leur duel, les deux hommes ont même poursuivi leur bras de fer dans le tour de décélération !

PNG - 51 ko

Plus heureux que le samedi, Maxime Lefebvre (Alpine A110) finit dans le tiercé de tête, alors que Rousseau s’impose dans le trophée Mini Classic. Enfin, le champenois Cyril Fornage demeure une fois de plus le patron de la classe 1000 cm3 face à Gilles Vacher (Mini Jem).

Classement course 2 : 1.Frenoy (Datsun Sunny) ; 2.Gandini (Cooper S) à 0,08’’ ; 3.Lefebvre (Alpine A110) à 10,2’’ ; 4.Richard (Cooper) à 14,2’’ ; 5.Couche (Cooper) à 14,3’’, etc.

Trophée F3 Classic

D’Aubreby y prend goût

Habitué à s’illustrer dans les épreuves de F1 historique, Patrick D’Aubreby a bien fait de s’intéresser à la F3 Classic... Pour son premier week-end dans la discipline, il s’impose ce dimanche comme il l’avait déjà fait la veille.

PNG - 61.9 ko

Il lui aura malgré tout fallu patienter jusqu’au 16ème tour pour prendre l’ascendant sur Valerio Leone, leader depuis le départ, après s’être débarrassé auparavant de Francis Dougnac (en photo). Bien revenu dans le rythme de la F3 après une saison quasi sabbatique, Rémy Née finit au pied du podium en ayant toujours figuré dans le groupe de tête. Bien remontés sur la fin, les coorganisateurs du meeting, Bernard Honnorat et Laurent Vallery-Masson, prennent respectivement les 5ème et 6ème place, alors que Fabrice Porte, champion en titre en Formule Renault mais débutant en F3, entre pour la première fois dans le top 10.

Classement course 1 : D’Aubreby (Ralt RT3) ; 2.Leone (Ralt RT3) à 2,3’’ ; 3.Dougnac (Ralt RT1) à 3,2’’ ; 4.Née (Chevron B42) à 4,7’’ ; 5.Honnorat (Ralt RT3) à 15,1’’, etc.

Trophée Formule Renault Classic

Orage oh désespoir...

La deuxième course, prévue en clôture de meeting, s’avère autrement plus mouvementée que la première par la faute... d’un violent orage, imposant l’arrêt des hostilités au bout de deux tours. Piste inondée, on en restera là... Course 2 annulée

ET AUSSI...

Formula Zetec

Craincourt se venge

Battu de peu la veille, Thomas Craincourt remporte cette fois une victoire qui n’a souffert d’aucune contestation ;

PNG - 47.9 ko

la première de sa carrière naissante en Formula Ford Zetec. Jo Zosso, le vainqueur du samedi, a eu moins de réussite en se retirant dès le début de course.

Classement course 2 : 1.Craincourt (Mygale) ; 2.Delaumier (Van Diemen) à 3,8’’ ; 3.Jeanneret (Swift) à 30,9’’ ; 4.Salmona (Tatuus) à 42,6’’ ; 5.François (Van Diemen) à 50,0’’, etc.

LES PROCHAINS RENDEZ-VOUS

23/24 avril : Croix-en-Ternois, pour le Challenge Asavé, Trophée Maxi 1000, Trophée Saloon Car, Groupe 1 et Trophée Lotus.
7/8 mai : Le Vigeant, pour le Trophée Formule Ford Kent.
7/8 mai : Lédenon, pour les Trophées F3 et Formule Renault Classic.
14-15 mai : GP Pau historique, pour le Challenge Formula Ford Historic.

Texte : Pour les opérateurs de la Série FFSA VH, Jacques FURET

Photos www.photoclassicracing.com