Grand Prix Historic de Nogaro : De la grande aux petites histoires

- samedi 3 septembre 2011 -

51ème du nom, le Grand Prix de Nogaro fait à la part belle aux courses historiques tout au long du week-end. Les premières d’entre elles, disputées aujourd’hui sous un soleil retrouvé, ont donné le tempo.

JPEG - 1 Mo

TROPHEE F3 CLASSIC :
Pour un hymne italien

En 18 tours d’une insolente domination, Valerio Leone n’a laissé à personne d’autre le soin d’inaugurer le palmarès de ce 51ème Grand prix de Nogaro. « Une course assez simple pour moi », commente le champion Italien, « L’auto était parfaitement réglée et j’ai pu très vite me ménager une petite avance. Ensuite, il me fallait juste ne pas commettre de bêtises en me déconcentrant ». L’échappée de la Ralt jaune aura seulement été freinée dans les premiers tours par une brève neutralisation de la course à la suite d’un carambolage entre Fred Da Rocha, Laurent Vallery-Masson, Marc Klein et Julien Cohen.

A peine les débats relancés, Bernard Honnorat (Ralt RT3), Francis Dougnac (Ralt RT1) et Rob Moores (Chevron B38 ex Derek Daly) reprenaient leur bataille pour les autres marches du podium, le Toulousain portant rapidement une attaque victorieuse sur le Parisien. Ce dernier conservait ensuite son 3ème rang jusqu’à l’arrivée, malgré la constante pression exercée par le pilote anglais, qui découvre le tracé de Nogaro ce week-end. Pierre Lemasson et Jean-Pierre Eynard Machet, sur des Martini, terminent derrière eux au terme de solides prestations.

Course 1 : 1.Leone (Ralt RT3) ; 2.Dougnac (Ralt RT1) à 9,3’’ ; 3.Honnorat (Ralt RT3) à 21,9’’ ; 4.Moores (Chevron B38) à 22,2’’ ; 5.Lemasson (Martini Mk39) à 26,9’’, etc.

TROPHEE LOTUS :
Delhaye toujours plus fort

PNG - 180.1 ko

Anthony Delhaye a beau piloter la plus ancienne Lotus Seven du plateau, sa vélocité ne s’en ressent guère ! Déjà crédité du meilleur temps aux essais, le champion en titre n’a jamais laissé à Philippe Gaso une réelle chance de lui ravir le commandement au cours des 13 tours de course, et cela en dépit de petits soucis de freins. Guillaume Lucot complète le tiercé gagnant du jour après avoir réussi à se défaire de Mickaël Blanchemain, 2ème en tout début de course.

Course 1 : 1.Delhaye ; 2.Gaso à 6,5’’ ; 3.Lucot à 14,5’’ ; 4.Blanchemain à 15,1’’ ; 5.Billieres à 39,6’’, etc.

GROUPE 1 CHAMPION CAR :
Heureux Cayeux

PNG - 154.6 ko

Gérard Cayeux, l’indomptable patron du Groupe 1 Champion Car, demeure plus fort que jamais. Parti en tête après s’être octroyé la Pole position, l’homme à la Ford Capri prenait ses distances dès les premières boucles, pour laisser ensuite la Ford Mustang de Thierry Duché et la Rallye 3 de Dominique Josquin batailler pour la 2ème place. Un duel des extrêmes comme le Groupe 1 l’autorise si souvent ! Philippe Gosset, termine 4ème et vainqueur en classe 2 litres devant Claude Boissy, exceptionnellement engagé au volant de sa Ford Escort RS en lieu et place de son habituelle Vauxhall, victime d’une surchauffe moteur aux essais.

Course 1 : classement suspendu sous réserve d’officialisation par le collège des commissaires sportifs

TROPHEE MAXI 1000 :
L’hécatombe !

PNG - 187.7 ko

Il aurait fallu faire preuve de grande imagination pour prévoir le classement de cette épreuve échevelée, dont pas moins de cinq pilotes ont occupé le commandement ! Durant la première moitié de course, Pedro Gaspar (Datsun) et Maxime Lefebvre (Alpine A110), le plus rapide des essais, s’emparaient ainsi de la tête à tours de rôles, puis disparaissaient l’un et l’autre (câble d’accélérateur bloqué pour l’un, embrayage pour l’autre), imités par les pilotes des deux autres Datsun : Paulo Antunes (sortie de piste) et Michel Frenoy (chauffe moteur), eux aussi candidats à la victoire. Philippe Gandini (Cooper) prenait alors brièvement le relais avant d’être victime d’une crevaison, laissant à Philippe Durand (Rallye 2) et Jean-François Besson (Alpine 110) le soin de se disputer la victoire dans les derniers tours. Philippe Quiriere termine lui vainqueur du Trophée Mini Classic.

Course 1 : classement suspendu sous réserve d’officialisation par le collège des commissaires sportifs

CHALLENGE FORMULA FORD HISTORIC :
Une affaire de famille

PNG - 176.6 ko

Arnaud et Olivier Rechède, les deux frères palois, ont déjà jeté leur dévolu sur ce Grand Prix de Nogaro. Auteur de la meilleure performance aux essais, le premier se montrait impérial dans cette course, pratiquement menée de bout en bout, tandis que son frère remontait patiemment de la 14ème place pour venir assurer le doublé sous le drapeau à damier. Constamment à la lutte, le local Stéphane Rey et Jean-Louis Carponcin terminaient à une poignée de secondes d’eux, après avoir été longtemps accompagnés dans leur bataille par Alain Girardet. Dans la classe A, Régis Prévost s’impose de justesse après avoir été rejoint sur la fin par son ami Raoul Scultore.

Course 1 : 1.A.Rechède (Lola) ; 2.O.Rechède (Lola) à 5,3’’ ; 3.Rey (Lola) à 7,5’’ ; 4.Carponcin (Van Diemen) à 7,7’’ ; 5.Fort (Crossle) à 23,0’’, etc.

CHALLENGE ASAVE GT/TOURISME :
Et d’une pour Boissy !

PNG - 165.6 ko

En l’absence du leader du Challenge, Christophe Terriou (parti disputer le rallye Mont-Blanc ce week-end), l’insatiable Claude Boissy n’a pas laissé passer l’opportunité d’imposer sa nouvelle Ford Escort RS. Parti en tête, le Parisien allait vite distancer la Chevrolet Corvette de Franck Metzger, finalement contraint à l‘abandon à mi-course, et les Porsche de Patrick Andreoli et Jean-Christophe Lelandais. Derrière, Jean-Pierre Vacher (Lotus Elan), non content de dominer ses concurrents du Challenge 65, sortait le grand jeu pour repousser les assauts des trois Alpine 1950 cm3 de Gérard Besson, Jean-Marie Bracq et Michel Mondy-Frances, longtemps restées groupées.

Course 1 : 1.Boissy (Escort RS) ; 2.Andreoli (Porsche 911) à 10,6’’ ; 3.Lelandais (Porsche 911) à 37,8’’ ; 4.Vacher (Lotus Elan) à 46,6’’ ; 5.Besson (Alpine A110) à 47,9’’, etc.

TROPHEE FORMULE RENAULT CLASSIC :
Monnet au menu

PNG - 152.7 ko

Jean-Charles Monnet, invaincu depuis le début de saison, poursuit son festival. Dans cette première course du week-end, tout juste a-t-il eu la politesse de laisser le vétéran Jean-Christian Darlot effectuer les deux premiers tours en tête avant de s’échapper en tête pour aller cueillir une énième victoire. Plus indécise, la lutte pour la 3ème place a tourné en faveur de Jean-Baptiste Emeric, pourtant parti bon dernier pour s’être présenté en retard au départ, face à jean Boiszeau et Arnaud France. Sur une auto empruntée à Jean-Louis Géraud, Noël Delplanque complète le « top six ». En sus de sa magnifique remontée, Jean-Baptiste s’impose parmi les Formule Renault à moteur 1721 cm3.

Course 1 : 1.Monnet (Martini Mk) ; 2.Darlot (Martini Mk) à 20,9’’ ; 3.Emeric () à 37,1’’ ; 4.Boizeau (Martini Mk) à 38,4’’ ; 5.France (Martini Mk) à 40,6’’, etc.

TROPHEE FORMULE FORD KENT :
Beloou ouvre les hostilités

PNG - 140.8 ko

Il faudra attendre la seconde journée de ce Grand Prix de Nogaro pour retrouver les Formule Ford Kent en course. En attendant, une première hiérarchie s’est déjà dessinée lors de la séance d’essais officiels d’aujourd’hui. Le jeune Manceau Nicolas Beloou l’a achevé avec le meilleur chrono en poche, avec une infime avance (moins de 50/100 de seconde) sur Arnaud Dousse et Sylvain Debs. A l’évidence, c’est entre ces trois hommes que les deux courses dominicales se joueront, avec Benoit Cosi et le moniteur de l’école de pilote locale, Henri Pellefigue, dans le rôle des outsiders.

Les essais : 1.Beloou (Van Diemen) ; 2.Dousse (Van Diemen) à 0,02’’ ; 3.Debs (Van Diemen) à 0,04’’ ; 4.Cosi (Van Diemen) à 0,46’’ ; 5.Pellefigue (Mygale) à 0,61’’, etc.

PNG - 22.5 ko

Dimanche 4 septembre

Course 1 Formule Ford Kent (9h00).
Course 2 Trophée Lotus (9h40), Formule Ford Historic (10h15), Formule Renault Classic (10h50), Groupe 1 (11h35), F3 Classic / GP de Nogaro (14h20), Maxi 1000 (15h05), Formule Ford Kent (15h45), Challenge Asavé (16h30).

Pour les opérateurs de la Série VH, Jacques FURET
Photos : www.photoclassicracing.com