GPFH : les Lola auront l’avantage du nombre en Sport-Protos

Attendue en guest star du prochain Grand Prix de France Historique (du 28 au 30 juin), la prestigieuse série des FIA Masters Historic ne se limite pas à la seule F1.

PNG - 464.6 ko

Dans un autre registre, elle remet également en scène les Sport-Prototypes et GT qui se couvrirent de gloire entre 1962 et 1974 dans le cadre du championnat du Monde des constructeurs.

De savoureuses retrouvailles, dont les spectateurs de Nevers Magny-Cous pourront pleinement profiter lors de la séance de qualification, prévue le samedi après-midi, puis durant la course d’une heure programmée le dimanche matin. Une épreuve que les pilotes auront la liberté de disputer seuls ou en équipage.
Selon un scénario plus que probable, les légendaires et très musclées Lola T70 y seront présentes en force pour y faire entendre ce gros V8 Chevrolet qui avait permis à l’une d’elles de remporter les 24 heures de Daytona en 1969. Lors du GP de France Historique de 2017, elles avaient trusté trois des cinq premières places, la victoire finale revenant toutefois à une plus jeune Lola T292.
Outre ce modèle, de nombreux autres protos 2 litres créés par la firme d’Eric Broadley retrouveront en piste leurs grandes rivales de l’époque ; les Chevron, qu’elles se nomment B8, B16 ou B19.


PNG - 325.9 ko

Pensez à réserver vos billets sur gpfh.fr

Organisation : HVM Racing
Texte : Jacques Furet
©DR

-> Tout 2019... et l’édition 2017