GP de Nogaro : l’historique en habits de fête

Des Formule 1 en guest stars, vingt courses au menu, plus de 300 pilotes en action : pour sa 52ème édition, le Grand Prix de Nogaro Historic « Historacing festival » offrira à son public le meilleur des courses historiques.

PNG - 141.3 ko

EN VEDETTE
DEMONSTRATION F1

Personne n’a oublié la présence du championnat FIA de F1 historiques qui avait auréolé de sa présence le 50ème anniversaire du circuit de Nogaro, en 2010. Deux ans plus tard, le public aura à nouveau le privilège d’en admirer quelques rares exemplaires, essentiellement issus de la série Boss GP, lors de courses de « démonstration », où leurs actuels heureux pilotes ne se contenteront certainement pas de faire de la figuration…

LES TROPHÉES HISTORIQUES

TROPHEE MAXI 1000

JPEG - 100.9 ko

De toute évidence les deux courses de Maxi 1000 s’annoncent explosives avec un nombre record de 45 autos, répondant toutes au double critère du trophée : soit moins de 1300 cm3 et d’une fabrication ultérieure à 1977. Comme toujours, les Mini Cooper y seront redoutables, emmenées par les maîtres du genre que sont Philippe Gandini, le leader du trophée à la veille de ce quatrième rendez-vous de la saison, Alain Cassina ou les frères Thiéfain. Pour leurs donner le change, on pourra compter sur Michel Frenoy, qui retrouve le volant de sa Datsun Sunny, Maxime Lefebvre (Alpine A110), Olivier Legriffon (Matra Djet), ou encore Philippe Durand (Rallye 2).
Sans parler d’un certain Roland Gourserol, de retour sur une auto du trophée Alfasud, dont il avait été l’un des grands animateurs dans les années 70. Avec son originale Clan Crusader, le Belge Michel Chapel sera, comme souvent, l’homme à battre d’une classe 1000 cm3 où la minuscule Trabant de Michel Abeille recueillera surement les faveurs du public. En marge du Trophée Maxi 1000, le plateau regroupe également une vingtaine de Cooper du trophée Mini Classic. Une véritable course dans la course…

CHALLENGE ASAVE
GT / TOURISME

JPEG - 85.8 ko

Nogaro sonne l’heure des retrouvailles pour les pilotes du Challenge Asavé GT/Tourisme, au sortir d’une trêve de près de trois mois. Très exactement depuis l’endurance de Spa, où Patrick Andréoli (Porsche 911 SC 3L) avait accru son avance en tête du challenge au prix d’une nouvelle victoire. A Nogaro, Claude Boissy (Escort RS) sera son principal challenger, alors que les autres Porschistes Jean-Christophe Lelandais et Alex Meynard tiendront le rôle d’outsiders, tout comme Jacques Alvergnas et sa magnifique Ford Mustang. Les Alpine A110 de Jean-Marie Bracq, Claude Provost, Gérard Besson et Michel Mondy-Frances auront également un beau coup à jouer sur cette piste et, dans le même temps, de précieux points à se partager dans le cadre du challenge des moteurs Gordini.
Présentes en force, les Lotus Elan sont elles aussi attendues sur le devant de la scène avec, notamment, Jean-Pierre Vacher et l’Anglais Richard Batman aux commandes. Enfin, côté voitures de Tourisme des anciens groupes 1 et 2, outre l’Escort de Boissy, on pourra compter sur la Cooper de Laurent Aumonier, l’Opel Commodore de Gérard Bonnamour et l’Alfa GTAm du duo Giglio/D’Huart pour assurer une part du spectacle. Au total, 33 autos, toutes d’avant 1978 comme le veut le règlement, seront en action à Nogaro.

HTCC GROUPE 1
CHAMPION CAR

JPEG - 122.1 ko

Avec pas moins de 37 concurrents à son affiche de rentrée (45 pilotes même, en comptant les « double montes »), le HTCC Groupe 1 confirme qu’il est bien l’un des challenges en vogue du moment. Les ténors de la discipline y figurent bien évidemment au grand complet, à commencer par ceux qui briguent les premières au général, tel le tandem Claude Boissy/Alain Miran (Vauxhall Magum), Patrice Faurie (Ford Capri), Patrick Bourguignon, Michel Pincon (Chevrolet Camaro), Philippe Colin, André Cholley (Escort RS), « Levla » (BMW 30 CSI), Bernard Lamoureux (Alfa GTV2000), Dominique Josquin (Rallye 3), sans oublier Philippe Gosset, attendu au volant d’une Ford Mustang 4,7L.
Les bons animateurs du Prostock, une catégorie de plus en plus prisée, seront eux aussi à l’affut, emmenés par Georges Perillat (Golf GTI), le leader au classement général depuis la course disputée cet été à La Bresse. Deux « p’tits nouveaux » viendront également grossir l’effectif : Daniel Nicot (BMW 323i) et Laurent Dallet (BMW 30 CSI). Pour beaucoup, cette course, dédiée à Raymond Hernando, victime d’un accident de la route à son retour de l’épreuve de Spa, offrira l’occasion de rouler à domicile, pas moins d’une quinzaine de pilotes ayant leur licence à l’Asa du circuit.

CHALLENGE FORMULA FORD HISTORIC

JPEG - 212.7 ko

Encore un plateau où l’on se bouscule au portillon, avec quelques 35 de ces anciennes Formule Ford des années 1967 à 1981 prêtes à entrer en scène ! Il y aura du beau monde derrière les volants avec notamment les Suisses Pierre-Alain Lombardi (Lola) et Alain Girardet (Van Diemen), qui se partagent les deux premières places du général à la veille de se livrer une nouvelle bataille au sommet. En l’absence d’Olivier Rechêde, les mieux placés pour les accompagner sur les podiums du week-end seront à trouver du côté de Michel Ghio et Xavier Michel (sur d’autres Van Diemen), sachant qu’il faudra également se méfier des Richard père et fils, Laurent Courregelongue, Didier Mantz, Gérard Delprat et consorts.
Véritable course dans la course, la confrontation des pilotes de la classe A (qui regroupe les autos d’avant 1974) prendra une importance toute particulière pour le Portugais Joao Paulo Campos Costa (Merlyn), le leader surprise de la catégorie au classement général, auquel les Régis Prévost (McNamara), Thierry Gallo (Merlyn) et Raoul Scultore (Alexis) ne feront aucun cadeau. Enfin, si la parité hommes/femmes est encore loin d’être d’actualité dans les courses VH, la Formula Ford Historic peut déjà s’enorgueillir de posséder deux représentantes féminines dans ses rangs : les Suissesses Béatrice Cibien et Line Piguet.

TROPHEE LOTUS

JPEG - 141.5 ko

Endeuillé par la brutale disparition de Florent Lenisa, le vainqueur de la dernière manche à Spa, le Trophée Lotus vivra cette rentrée dans le souvenir de ce pilote, qui avait rallié la discipline en début de saison avant de s’y montré rapidement sous son meilleur jour. Au point d’occuper la troisième place du trophée à ce stade de la saison…
Sans lui, ils seront 16 propriétaires de Lotus Seven ou Caterham de première génération à se retrouver sur le circuit Paul Armagnac. Philippe Gaso y aura pour objectif de se rapprocher encore un peu plus d’un second titre consécutif, sachant que les Anthony Delhaye, Pierre Buffet, Guillaume Lucot, Xavier Jacquet, Christian Odin et consorts ne lui faciliteront sûrement pas la tâche. L’ancien Président du PSG, Francis Graille, sera également de la partie, tout comme le dénommé Thierry Gauthier : une nouvelle recrue. Enfin, comme en d’autres occasions depuis le début d’année, une vingtaine de concurrents de la Caterham Academy viendront se mêler aux pilotes du trophée.

TROPHEE FORMULE 3
ET FORMULE RENAULT CLASSIC

JPEG - 210.5 ko

Avec la série Boss GP, le Trophée F3 Classic fournira trois des courses les plus attendues de ce Grand Prix de Nogaro. Preuve de l’engouement pour l’étape gersoise, la limite réglementaire des 40 inscrits a été atteinte et une liste d’attente déjà ouverte ! Dans le prolongement de manches courues sur des circuits aussi prestigieux que le Paul Ricard, Monza et Brands Hatch, l’Italien Valerio Leone (Ralt RT3) aborde ce nouveau rendez-vous en leader du trophée devant Patrick D’Aubreby, qui partagera son week-end entre sa Ralt de F3 et… sa Benetton de F1 ! Francis Dougnac (Ralt RT1), en quasi local, sera un autre candidat aux premières loges, sinon à la victoire, tout comme Bernard Honnorat et Laurent Vallery-Masson (sur des Ralt RT3), par ailleurs co-organisateurs du meeting, Jean-Pierre Eynard Machet (Martini MK31), Frédéric Da Rocha (Chevron B38), Michel Arbeit (Ralt RT3), Fabrice Porte (Martini MK39), Pierre Lemasson (Martini MK39), etc.

JPEG - 113.4 ko

Deux Anglais, David Clarck et Simon Jackson, viendront également se joindre à eux, de même que Michel Ghio (Lola T670), en marge de sa présence en Formula Ford Historic.
Une quinzaine de pilotes de Formule Renault, en lice dans le trophée éponyme, se mêleront à leurs homologues de la F3 avec, de ce côté-là, des favoris répondant au nom de Jean-Charles Monnet (Martini), Tony Boudreault (Orion), Jean-Baptiste Emeric (Martini) ou Jean-Christian Darlot (Martini).

HORS TROPHÉES

LEGENDS CARS CUP
CATERHAM CLUB CHALLENGE

PNG - 41.9 ko

En marge des challenges et trophées historiques français, le GP de Nogaro accueille également deux disciplines réservées à des autos plus contemporaines, mais tout aussi spectaculaires : les Legends cars et Caterham. Dans le premier cas, c’est une trentaine de ces drôles d’engins à moteur de moto que l’on retrouvera en action, alors que du côté des Caterham, 23 utilisateurs de redoutables versions R300 se chargeront d’assurer l’ambiance !

+ d’infos sur : www.hvmracing.fr et www.circuit-nogaro.com

Texte : Jacques Furet
©Photos : Jean-Marie Biadatti - www.photoclassicracing.com


LES TROPHEES HISTORIQUES DES CIRCUITS 2012
7/8 avril : Dijon
19/20 mai : Val de Vienne
8/9 septembre : Nogaro
29/30 septembre : Charade
13/14 octobre : Lédenon


-> Revivre l’édition 2011
-> Toute l’édition 2012

 

Documents joints

 Téléchargez les horaires (PDF - 96.9 ko)