GP de Charade jour 1 : dans le grand bain

La météo exécrable de cette première journée n’a pas tempéré l’enthousiasme des 250 pilotes réunis en Auvergne dans le cadre des Trophées Historiques des Circuits. Qu’importe les intempéries, Charade reste Charade !

JPEG - 129.3 ko

LES TROPHEES HISTORIQUES

TROPHEE LOTUS
Gaso au plus haut

A la faveur d’une accalmie de la météo, cette première course du week-end s’est déroulée sur une piste en cours d’assèchement. Après avoir laissé Pierre Buffet, l’auteur de la pole, boucler le premier tour en tête, Philippe Gaso s’est porté au commandement dès le tour suivant pour se ménager ensuite une petite marge de sécurité sur son rival. Les lauréats du Trophée Lotus de ces deux dernières années ont ainsi achevé la course dans cet ordre, suivis de bout en bout par un excellent Vincent Delarche. De quoi glisser une Caterham aux côtés de deux Lotus Seven dans le tiercé gagnant. A bord d’une auto similaire, Xavier Jacquet s’est chargé d’animer le gros du peloton en remontant de la dernière à la cinquième place, dans les roues d’Anthony Delhaye. Une course à handicap provoquée par la casse de son moteur aux essais libres. A quelques encablures, le pilote-organisateur du trophée, Christian Odin, complète le Top 6.
Course 1 : 1.Gaso (Seven) ; 2.Buffet (Seven) à 2,7’’ ; 3.Delarche (Catetham) à 3,9’’ ; 4.Delhaye (Seven) à 4,1’’ ; 5.Jacquet (Caterham) à 4,6’’, etc.

TROPHEE SALOON CAR
Metzger gère

Sans l’abandon de Nicolas Maurel (March 73S) dès l’amorce du troisième tour (boitier d’allumage victime de l’humidité ambiante), peut-être aurait-on assisté à une belle empoignade entre les deux protos vedettes de l’imposant et, si éclectique, plateau du Saloon Car.

PNG - 234.6 ko

Faute d’opposition à la hauteur de son matériel, Franck Metzger (Cesca Grac) s’est donc rapidement envolé vers une victoire promise, à peine retardée par le retour de la pluie. Christophe Terriou (Porsche 911 3L) a donc suivi cela de loin, prenant lui-même ses aises sur Jacques Roux (Ford GT 40 Replica), en constants progrès, et Patrick Fuet (BMW 325). Autrement plus malheureux, Fabrice Lefebvre (Cox) n’a pu tirer bénéfice de sa formidable pole, signée sous la pluie battante, en allant visiter un bac dès le deuxième tour. Une bévue qui ne l’a pas empêché de remonter ensuite dans le Top 10 ! Nicolas Grue (Sierra Cosworth) était, lui, solidement installé en troisième position avant de devoir passer par les stands pour refixer un pot d’échappement baladeur.
Course 1 : 1.Metzger (Cesca Grac) ; 2. Terriou (Porsche 911) à 46,5’’ ; 3.Roux (Ford GT40) à 1’53,9’’ ; 4.Fuet (BMW 325) à 2’15,2’’ ; 5.Porteboscq (Porsche 911) à 2’23,1’’, etc.

HTCC GROUPE 1
Clot ouvre les débats !

Sur un circuit toujours aussi détrempé, les nombreux animateurs du HTCC Groupe 1 n’ont pas ménagé leur peine, assurant un spectacle haut en couleurs avec pas moins de 42 voitures en piste.

PNG - 222 ko

Le plus fourni des plateaux du week-end ! En tête, Jean-François Clot (Ford Escort RS2000) et Stéphane Delecour (Opel Commodore GSE), déjà pointés dans cet ordre au premier passage, ne se sont jamais quittés dix tours durant. En solitaire, Dominique Josquin (Rallye 3) est lui aussi resté rivé à sa troisième place du départ à l’arrivée. Suivent Philippe Gosset (BMW 635) et le local de l’étape, Patrick Bourguignon (BMW 323i), qui ont échangé leurs places en vue du drapeau à damier. Vainqueur de ce duel, Gosset remporte par ailleurs la catégorie Prostock (les autos les plus proches de la série…) devant les Alfa Roméo d’Eric Lagarrigue et Patrice Maillet.
Course 1 : 1.Clot (Escort RS2000) ; 2.Delecour (Commodore GSE) à 1,3’’ ; 3.Josquin (Rallye 3) à 18,9’’ ; 4.Gosset (BMW 635) à 23,9’’ ; 5.Bourguignon (BMW 323) à 31,3’’, etc.

TROPHEE MAXI 1000
Frenoy est le roi

Jamais avares de leurs efforts quand il s’agit de croiser le fer, Michel Frenoy (Cooper S) et Maxime Lefebvre (Alpine A110) sont restés roues dans roues durant 11 tours, les deux pilotes de la Somme achevant leur duel dans cet ordre.

PNG - 238 ko

A bonne distance des deux hommes forts du jour, Thierry Thiefain, qui avait placé sa Cooper en tête lors de qualifications bien arrosées, Jean-François Besson (Alpine A110) et Olivier Legriffon (Matra Djet) ont eux aussi franchi la ligne d’arrivée en formation serrée. Et comme il est de règle de se battre à tous les étages en Maxi 1000, Julien Trousse et Philippe Gandini – autres ténors de la Cooper S – en ont fait de même pour le gain de la sixième place. Une petite consolation pour le second, contraint à un départ du fond de grille après ses soucis mécaniques des essais. Du côté des victimes de cette course 1, Frédéric Thiefain (encore une Cooper) était idéalement parti en pointant en quatrième position, avant de disparaitre prématurément.
Course 1 : 1.Frenoy (Cooper S) ; 2.Lefebvre (Alpine A110) à 0,3’’ ; 3.Thiefain (Cooper) à 46,3’’ ; 4.Besson (Alpine A110) à 46,5’’ ; 5.Legriffon (Matra Djet) à 47,6’’, etc.

CHALLENGE ASAVE GT/TOURISME
L’Alfa que l’on n’attendait pas…

Les spectateurs les plus courageux ont bien fait de braver la pluie pour attendre cette ultime course de la journée. La dernière mais certainement pas la moins intéressante, malgré l’absence de Claude Boissy, trahi par le coupe-circuit de son Escort RS à l’heure du départ. Dominateur des essais, Patrick Andreoli (Porsche 911 3L) a rapidement été débarrassé de l’autre Porsche 911 de Jean-Christophe Lelandais, parti à la faute au cinquième tour après avoir bouclé le premier en tête, mais a trouvé en Guillaume Colinet (Alfa Roméo GTAm) un rival aussi coriace qu’inattendu.

PNG - 161 ko

Ce dernier est même parvenu à passer le cap de la mi-course en tête, avant que le champion en titre ne remette la hiérarchie en bon ordre. Meilleur représentant d’un camp Alpine exceptionnellement bien représenté, Jean-Marie Bracq complète le podium devant José Beltramelli (Chevrolet Corvette) et les autres Berlinettes de Claude Provost et Gérard Bonnamour (sur l’auto de Michel Mondy-Frances).
Course 1 : 1.Andreoli (Porsche 911) ; 2.Colinet (Alfa GTAm) à 15,4’’ ; 3.Bracq (Alpine A110) à 21,6’’ ; 4.Beltramelli (Chevrolet Corvette) à 30,7’’ ; 5.Provost (Alpine A110) à 57,6’’, etc.

TROPHEE FORMULE FORD KENT Gare à Beloou !

Selon ses habitudes, le Trophée Formule Ford Kent a choisi de réunir ses deux courses sur la seule journée du dimanche. Ses protagonistes n’en ont pas moins eu l’occasion d’affronter les terribles conditions de ce samedi au cours d’essais qualificatifs émaillés de multiples sorties de piste et autres « figures ». Passant entre les goutes mieux que quiconque, Michel Paganin s’y est longtemps montré impérial, avant de se faire ravir la pole dans le dernier passage. A bonne distance de ce duo, le troisième temps revient à Sylvain Debs, devant les Suisses Jean Dionisotti et Jo Zosso, Patrick Weiss, Augustin Sanjuan, François Mazingant et Georges Tomsen. 11ème chrono, le local Michel Tasset échoue aux portes du Top 10 pour quelques centièmes de seconde.

HORS TROPHEES HISTORIQUES
HISTORIC F3 1000 EUROPEAN TROPHY

Venus de six pays différents disputer ce deuxième meeting du « Historic F3 1000 European Trophy », les adeptes de ces fameuses monoplaces (pilotées en leur temps par une pléiade de futurs stars de la F1), ont été confrontés à leur tour à des conditions de piste très délicates. L’Anglais David Methley (Merlyn MK14) n’a pas semblé en être gêné outre mesure, en dominant la course de main de maître devant le Français François Derossi (Chevron B17).

LEGENDS CARS CUP

Selon ses habitudes, la Legends Cars Cup propose ce week-end deux courses sprint, auxquelles succèdera une endurance de 40 mn en fin de meeting. Dans la première, l’intraitable Davit Kajaia s’est montre le plus véloce (comme souvent ! ) devant Guillaume Pigeat et Fabien Boeri.


HORAIRES

Dimanche 19 mai Courses de 9h05 à 11h45 et de 13h20 à 17h40.

Entrée gratuite - Infos : www.top.fr


Texte : Jacques Furet
Crédit photos : Gilles Bouvier

-> Toute l’édition 2013