En direct : La MATRA DJET à Nogaro

L’orage claquait, la pluie redoublait et les bourrasques de vent chahutaient les tentes. Bref deux nuits à se cramponner à l’armature du barnum, à vider les poches d’eau formées sur la bâche afin de sauver le matériel ! Hormis ces nuits d’enfer les deux courses du Maxi 1000 se sont disputées sur une piste sèche.

JPEG - 1 Mo

27 concurrents se présentent aux essais qualificatifs. Le trophée Mini Classic fait partie de la fête. Olivier et son Djet Matra ont du souci à se faire. Une 3ème Datsun Sunny complète le clan japonais en la présence d’un autre pilote portugais : Paulo Antunes. La Rallye 2 de Durand parait très affutée. L’armada des Alpines est au complet avec Besson, Di Maio et les Lefebvre père et fils. Sans oublier les très rapides Frenoy, Gandini et Gaspar qui sont déjà dans les starting blocks !

Peu satisfaits de la boite de vitesse de la Matra, trou entre la 2 et la 3ème, nous l’avons échangée contre une boite aux rapports différents. Il s’avère que celle ci est trop courte. La ligne droite est bien longue et Olivier doit lever le pied à mi parcours afin d’éviter un surrégime funeste. Dans ces conditions il s’octroie un 11ème temps peu satisfaisant. La pole est décrochée par l’A110 de Maxime Lefebvre devant la meute de Datsun. En classe 1 Chapel et son incontournable Clan relègue son second, Marty un nouveau venu en Maxi 1000, à quelques 4 secondes.

PNG - 214.9 ko

Une première course à rebondissements. Départ loupé pour Olivier, la grille de la boîte de vitesse étant inversée par rapport à la précédente il enclenche la seconde et se retrouve noyé au sein du peloton. Les Datsun quant à elles ne font pas long feu et abandonnent, nos amis portugais sortent de la piste et l’auto de Michel Frenoy chauffe. Maxime Lefebvre se dirige vers une victoire quand son embrayage le lâche. Gandini qui mène grand train le relaie au commandement mais la barre antiroulis de sa mini déchiquète un pneu et le contraint lui aussi à l’abandon.

La lutte de tête se résume à un duel entre l’A110 de Besson et la Rallye 2 de Durand qui tournera à l’avantage de l’Alpine. Olivier harcelé par James Lefebvre résistera jusqu’au baisser du drapeau à damiers et préservera sa place de 3ème. La seconde course verra Olivier batailler pour la 5ème place avec Philippe Durand. La Matra s’est tout d’abord « débarrassé » de l’Alpine de J. Lebebvre et de la Datsun de Gaspar.

PNG - 256.9 ko

Il est vrai que ce dernier après sa sortie de piste de la veille a tenté de remettre sa voiture « en ligne » avec les moyens du bord mais la tenue de route restait précaire. Revenu sur la Simca, Olivier ne pourra en venir bout, la ligne droite lui étant fatale, la Rallye 2 reprenait l’avantage sur la Matra à chaque tour.

Devant c’était la fête des Alpine, Besson l’emportant devant M. Lefebvre. Gandini complétait le podium avec sa Mini. En classe 1 Chapel remportait les deux courses sans rencontrer de résistance
Les courses du Maxi 1000 sont toujours aussi palpitantes et souvent une bonne « bourre » sur la piste entre copains vaut bien un podium. Et si il y a podium ce n’est que du bonus !

Texte & photos : Bernard Grente | Team Grente Associés

- Site Maxi 1000