Dijon jour 1 : Déjà dans le vif du sujet !

- samedi 7 avril -

Sans plus attendre, la première des deux journées de l’Historacing Festival de Dijon a donné le coup d’envoi de la saison VH 2012. Delhaye, Darlot, Leone, Boissy, Réchède et Lefebvre, tous victorieux ce samedi, en resteront les premiers lauréats.

JPEG - 616.7 ko

TROPHEE LOTUS
Delhaye, premier de liste

Anthony Delhaye, grand animateur du Trophée Lotus s’il en est, peut être fier de son coup ! En remportant la course inaugurale de cet Historacing Festival de Dijon sur sa vénérable Lotus Seven S1, il devient le tout premier vainqueur des Trophées historiques des circuits 2012. Pierre Buffet a d’abord fait illusion dans les deux premières boucles, devant Florent Lenisa - une nouvelle recrue du Trophée Lotus - avant que le futur vainqueur ne prenne les choses en mains juste avant une brève neutralisation de course. Une fois les débats relancés, Anthony Delhaye s’est ménagé une petite marge de sécurité sur Philippe Gaso et Pierre Buffet, au coude à coude jusqu’au bout (8/1000 de seconde les sépare à l’arrivée !), et un autre duo, composé de Guillaume Lucot, et Philippe Huret, tout aussi déterminé. Un peu plus loin, Lionel Couche, transfuge du Maxi 1000, est le premier lauréat des Roadsters Series au volant d’une Lotus Elan.

Classement course 1 : 1.Delhaye ; 2.Gaso à 2,5’’ ; 3.Buffet à 2,5’’, 4.Lucot à 3,0’’ ; 5.Huret à 3,5’’, etc.

TROPHEE FORMULE RENAULT CLASSIC
Le métier de Darlot à parlé !

PNG - 73.1 ko

La succession de Jean-Charles Monnet est ouverte. En l’absence de l’invincible champion 2011, Jean-Christian Darlot a mis son immense expérience de la Formule Renault à profit (l’homme y évoluait déjà, en moderne, à la fin des années 70 !) pour inaugurer le palmarès 2012. Seul Jean-Baptiste Emeric a réussi à maintenir la cadence du Landais, et même à lui ravir le commandement durant quelques tours, avant de subir définitivement sa loi. Derrière eux, Bernard Lacour s’est maintenu à la 3ème place de bout en bout, malgré la menace exercée par Loïc Jouhier en début de course, puis par Arnaud France ensuite. Battu au général, Emeric n’en remporte pas moins la catégorie des Formule Renault à moteur 1721 cm3, au milieu des versions turbo.

Classement course 1 : 1.Darlot (Martini MK33) ; 2.Emeric (Martini MK65) à 4,3’’ ; 3.Lacour (Martini MK33) à 10,7’’ ; 4.France (Martini MK38) à 11,3’’ ; 5.Leininger (Martini MK38) à 16,3’’, etc.

TROPHEE FORMULE 3 CLASSIC
Léone est trop fort !

PNG - 68 ko

Parti de la pole, Valerio Leone a fait étalage de tout son talent dans cette manche d’ouverture de la F3 Classic, ou sa domination n’a jamais été mise en péril. Bernard Honnorat, qui partageait la première ligne, lui a emboité le pas dans un premier temps avant de laisser ce rôle à Francis Dougnac à partir du 3ème tour. Entre les trois hommes, les positions sont alors restées figées jusqu’à l’apparition du safety car, aux trois quarts de l’épreuve, suite à la mésaventure de Laurent Vallery-Masson : la subite perte d’une roue arrière ! Les pilotes ont ainsi achevé la course groupés, Patrick D’Aubreby et Luc Cheminot se chargeant de compléter le « top 5 » du jour. Moteur cassé aux essais, le Monégasque Marc Faggionato était absent de cette manche d’ouverture.

Classement course 1 : 1.Leone (Ralt RT3) ; 2.Dougac (Ralt RT1) à 0,3’’ ; 3.Honnorat (Ralt RT3) à 0,6’’ ; 4.D’Aubreby (Ralt RT3) à 2,8’’ ; 5.Cheminot (Martini MK31) à 3,0’’, etc.

HTTC GROUPE 1 CHAMPION CAR
Boissy prend ses aises

PNG - 66.9 ko

Le suspens n’était pas de mise dans ce coup d’envoi du HTTC. Impérial, Claude Boissy l’a dominé de la tête et des épaules au volant de sa fameuse Vauxhall Magnum. Michel Hocquart (Ford Capri 3L) n’a pas été plus inquiété pour le gain de la 2ème place, alors qu’André Cholley (Escort RS) complète le podium après avoir réalisé la remontée du jour en étant parti du fond de grille. « Levla » (BMW 30 CSI) et Patrice Faurie (Ford Capri 3L) ont, eux, toujours figuré dans le haut du tableau. Dans la nouvelle catégorie Prostock, qui réunit des Groupe 1 plus proches de la série, Philippe Gosset (BMW 635) est le premier lauréat de l’année.

Classement course 1 : 1.Boissy (Vauxhall Magnum) ; 2.Hocquart (Ford Capri) à 12,2’’ ; 3.Cholley (Ford Escort) à 15,4’’ ; 4. « Levla » (BMW 30 CSI) à 16,1’’ ; 5.Faurie (Ford Capri) à 17,5’’, etc.

CHALLENGE FORMULA FORD HISTORIC
Réchède garde la main

PNG - 63.6 ko

La Formula Ford Historic sentait la poudre ; elle a tenu toutes ses promesses ! Durant la première moitié de course, une lutte à quatre s’est instaurée entre Olivier Réchède, Pierre-Alain Lombardi, Alain Girardet et Michel Ghio. Puis, le champion en titre est parvenu à prendre un peu d’air, laissant Pierre-Alain Lombardi et Michel Ghio batailler pour la 2ème place jusqu’aux derniers mètres, tandis que Girardet, parti à la faute, se retrouvait distancé à trois tours de l’arrivée. Dans la classe A, Régis Prévost et Bernard Pesenti ont d’abord croisé le fer, avant d’abandonner la vedette à l’Anglais Dave Lowe et sa superbe Lotus 69.

Classement course 1 : 1.Réchède (Lola T540) ; 2.Lombardi (Lola T540) à 6,04’’ ; 3.Ghio (Van Diemen RF81) à 6,09’’ ; 4.Girardet (Van Diemen RF79) à 13,0’’ ; 5.Michel (Van Diemen RF81) à 23,1’’, etc.

TROPHEE MAXI 1000
Lefebvre revient de loin

PNG - 68.1 ko

Jour « sans » pour Michel Frenoy, qui semblait bien parti pour dominer cette course avant d’être trahi par le moteur de sa Datsun Sunny au 7ème tour. Après une courte neutralisation liée à cet incident, la lutte pour sa succession s’est ensuite avérée particulièrement mouvementée. Philippe Gandini, puis l’Anglais Jonathan Hartop (engagé dans la Trophée Mini Classic) ont pris le commandement à tours de rôles, avant que Maxime Lefebvre ne leurs souffle la victoire dans le dernier tour. Un succès qui paraissait pourtant compromis après son tête-à-queue du 9ème tour… Dans la classe 1 des 1000 cm3, le Belge Michel Chapel (Clan) a repris ses bonnes habitudes en rejoignant l’arrivée en vainqueur devant Erik Lefebvre (Cooper S)

Classement course 1 : 1.Lefebvre (Alpine A110) ; 2.Hartop (Mini Cooper) à 0,3’’ ; 3.Besson (Alpine A110) à 2,5’’ ; 4.Devreux (Mini Cooper) à 3,0’’ ; 5.Wood (Mini Cooper) à 7,9’’, etc.

CHALLENGE ASAVE GT/TOURISME
Les Ford Escort en première ligne

PNG - 65.5 ko

L’édition 2012 du Challenge Asavé s’ouvre sur une affiche de belle facture, avec 33 autos présentes aux essais qualificatifs. En prévision des deux courses dominicales, les Ford Escort RS de Claude Boissy et de son compère britannique Pantelis Christoforou ont dominé cette première confrontation chronométrique. Dans l’ordre suivent ensuite Jérôme Serviès (Morgan Plus 8), Patrick Andréoli (Porsche 911 3L SC) et André Bailly, dont on n’avait pas revu la magnifique AC Cobra depuis l’Age d’Or 2005.

TROPHEE FORMULE FORD KENT
Une « Belle » surprise

PNG - 68 ko

Comme souvent, le Trophée Kent a choisi de disputer ces deux courses le même jour. Il faudra donc attendre dimanche pour en connaître les vainqueurs. En attendant, c’est le surprenant Drômois François Belle qui s’est montré le plus véloce en essais qualifs, devant les autres Van Diemen de Nicolas Beloou et Michel Paganin et la Swift de Gil Oks. Avec les six premiers pointés dans la même seconde, le spectacle sera forcément au rendez-vous…

EGALEMENT A L’AFFICHE…
CATERHAM CHALLENGE CLUB

Superbe empoignade dans la Caterham Challenge Club, où la victoire s’est jouée au finish entre Alexis Gronier, Guillaume Blancardi, Henri Bizet et Miguel Menet, groupés en une seconde sous le drapeau à damier. On en redemande ! Côté Caterham Academy, cette première journée a tourné en faveur de Sébastien Loysel.

ALFA ROMEO CHALLENGE

En prélude aux deux courses du dimanche, le Belge Ronny Sanen (Alfa 156 GTA) s’est montré le plus rapide des essais devant le Néerlandais Mark Roffelsen (Alfa 75 V6) et le Suisse Angelo Scalia (Alfa 75 V6).

LES « CONSTRUCTEURS SANS PATENTE »

Belle réussite pour cette opération organisée au profit de ces fameux constructeurs artisanaux, qui ont largement contribué à diversifier des plateaux des courses françaises dans les années 70/80. A l’instigation des organisateurs du meeting, une trentaine de ces autos évoluent, en démonstration, à Dijon.

PNG - 21.4 ko

LES HORAIRES DU DIMANCHE

Courses à 8h30 (F.Ford Kent), 9h10 (Alfa Roméo), 9h50 (Lotus), 10h25 (GT/Tourisme), 11h05 (F.Ford Historic), 11h45 (Caterham), 12h20 (F.Renault), 14h (Maxi 1000), 14h35 (F3), 15h20 (Alfa Roméo), 16h (Groupe 1), 16h35 (F.Ford Kent), 17h20 (GT/Tourisme). 18h : Parade des constructeurs sans patente.

Texte : Jacques Furet
Photos : organisation

- Voir le site de l’organisateur : www.hvmracing.fr
- Voir le site du circuit : www.circuit-dijon-prenois.com

-> En savoir plus sur l’édition 2012