7ème Grand prix Historique de Charade : Un lieu de culte bien vivant

Les menaces d’annulation envolées, le circuit de Charade accueillera bien son 7ème Grand Prix historique le week-end prochain. Répartis sur 9 plateaux distincts, quelques 250 pilotes manifesteront ainsi leur dévotion pour ce lieu unique, dédié au culte du sport automobile.

PNG - 136.8 ko

GROUPE 1 CHAMPION CAR

Ils seront environ 30 possesseurs d’anciennes Groupe 1 (toutes antérieures à 1979) à se mesurer au si sélectif tracé de Charade. Trahi par la mécanique de sa Ford Capri 3L à Nogaro, le leader du Challenge, Gérard Cayeux, sera attendu aux commandes d’une BMW 635 CSI, ce qui pourrait modifier quelque peu la donne, d’autant que son dauphin, Philippe Gosset, (Triumph Dolomite) a la ferme d’intention d’en profiter pour réduire son retard au classement général. Claude Boissy absent, on cherchera les autres futures têtes d’affiche du week-end parmi André Cholley (Ford Escort RS), Stéphane Delecour (Opel Commodore GSE), « Levla » (BMW 30 CSI), Dominique Josquin (Rallye 3), l’incontestable roi de la classe 1300, Olivier Haquette (Chevrolet Camaro) ou Bernard Lamoureux (Alfa GTV), l’actuel leader de la classe 2L. Une liste à laquelle on se doit naturellement d’ajouter Patrick Bourguignon (Chevrolet Camaro), « le » local de l’étape.

CHALLENGE FORMULA FORD HISTORIC

PNG - 237.5 ko

Une trentaine de pilotes sera à pied d’oeuvre dans le Puy-de-Dôme. A leur tête, Olivier Rechède n’aura pas le plaisir de poursuivre la lutte entamée à Nogaro avec son frère Arnaud, retenu au Maroc, mais ne sera pas libéré de toute opposition pour autant. Loin s’en faut ! Le leader du challenge GT2i (la classe B) devra même se surpasser pour tenter de battre le Suisse Pierre-Alain Lombardi (sur une semblable Lola), de retour aux affaires sur un circuit où sa domination s’exerce comme nul part ailleurs. Alain Girardet, Jean-Louis Carponcin ou Xavier Michel (tous trois au volant d’une Van Diemen) auront donc fort à faire pour suivre ce terrible duo. Véritable course dans la course, le Trophée Texaco (la classe A, réunissant les autos les plus anciennes) aura une fois encore pour favori Régis Prévost (Mc Namara), que les Raoul Scultore (Nike), Thierry Gallo (Merlyn) et Jérôme Peyrat (Royale) auront en point de mire. Plus accessoirement, on notera également les débuts dans le challenge d’Hervé Boulant (Vaney) et le retour de Philippe Bonny (Van Diemen), qui rejoindra bientôt la caste de la… F1 historique !

TROPHEE MAXI 1000

PNG - 344 ko

Les Berlinettes Alpine A110 de Jean-François Besson et Maxime Lefebvre, irrésistibles à Nogaro, seront-elles aussi impériales à Charade ? La réponse à cette question fournira un élément essentiel de la hiérarchie du week-end. Poursuivi par la guigne dans le Gers, Michel Frenoy sera l’un de leurs plus farouches adversaires et, cette fois, seul à aligner une Datsun Sunny. Du côté des Mini Cooper, les habituels Philippe Gandini, Frédéric et Thierry Thiéfain seront évidemment de très sérieux outsiders, à l’instar d’Olivier Legriffon (Matra Djet) ou Philippe Lelievre (MG Midget). Pour le Belge Michel Chapel, il s’agira une fois de plus de remporter la classe des moins de 1000 cm3 face, notamment, à Erik Lefevre (Cooper) et Gilles Vacher (Jem). Enfin, selon l’habitude prise cette saison, une dizaine de concurrents du nouveau trophée Mini Classic viendront renforcer les effectifs.

TROPHEE FORMULE FORD KENT

PNG - 210.2 ko

Au sortir de la double course de Nogaro, Sylvain Debs, Nicolas Beloou et le Suisse Arnaud Dousse (tous sur des Van Diemen) se partagent les trois premières places du Trophée dans un mouchoir de poche. C’est dire si le rendez-vous de charade s’annonce crucial pour eux ! Comme à Nogaro, Benoit Cosi et Henri Pellefigue (au volant d’une Mygale) auront sûrement les ressources pour venir se mêler à leur lutte. Parmi les outsiders, Michel Tasset aura naturellement les faveurs du public en tant que pur local et ardent défenseur du circuit (il préside l’association « Agissons pour Charade »). Dans la classe des « pré 1987 », François Mazingant (Van Diemen) aura pour objectif d’accroitre son avance au trophée sur Blandine Wait (Rondeau), tandis que Georges Tomsen (Ray) partagera cette ambition en « GHI », malgré la concurrence de l’omniprésent Raoul Scultore (Nike), également présent en Formule Ford Historic et en Saloon Car !

TROPHEE SALOON CAR

PNG - 305.8 ko

Après s’être offert un sympathique périple à Zandvoort début septembre, le Trophée Saloon Car renoue avec le cadre plus classique de la Série FFSA à Charade. Pour l’occasion, le plateau devrait être riche d’une dizaine de protos, dont quelques nouveautés de grand intérêt comme la March 73S (ex Elford) de Nicolas Maurel ou la Grac MT14 (ex Fréquelin) de Michel Paganin, qui auront notamment à en découdre avec Raoul Scultore (Chevron B60), Franck Metzger (Cesca Grac), Bernard Guenant (Maserati Barchetta) ou Jean-Charles Moindrot (Grac MT14). Pour le reste, les enjeux seront multiples, notamment dans les catégories Sixties, Seventies et Eighties, dont Philippe André (Mini Miglia), Gérard Portebosq (Porsche 911) et Fabrice Lefebvre (Porsche 911 SC) sont les leaders réciproques au classement général.

TROPHEE LOTUS

PNG - 247.8 ko

Alors que le Trophée Lotus aborde son avant dernière manche à Charade, Philippe Gaso continue de caracoler à son commandement devant Mickaël Blanchemain et Guillaume Lucot et peut même être sacré en Auvergne si son week-end se déroule de façon idéale. Pour lui, le principal danger viendra comme toujours d’Anthony Delhaye, avec lequel il vient de partager les victoires à Nogaro. Seulement pointé au quatrième rang du Trophée, le champion 2010 traine toujours le handicap de son score vierge de Spa, mais n’en a pas abandonné pour autant l’espoir de coiffer tout le monde sur le fil ! Ce rendez-vous de Charade est également marqué par le retour de Christian Odin, privé de la manche de Nogaro alors qu’il était bloqué à New York par la tempête Irene ( !), et la participation des Auvergnats Nicolas Toinon et Gilles Fregones, qui auront le plaisir de rouler devant leur public au volant de Caterham.

HORS SERIE…

La Formule Junior est de retour ! Les deux courses consacrées à la Formule Junior apporteront à ce Grand Prix une véritable dimension internationale. Grâce à la venue du championnat organisé par les anglais du FJHRA (Formula Junior Historic Racing Association), qui perpétue la mémoire de cette catégorie phare de la charnière des années 50 à 60, ce ne sont pas moins de huit nationalités qui seront représentées sur la grille de départ. Deux Français figureront dans le lot : Patrick Jamin (Boyer 500) et Christian Cane (Lotus 22). Petit clin d’oeil au passé de Charade ; ce sera la première fois qu’une course de Formule Junior sera réorganisée en ces lieux depuis les Trophées d’Auvergne de juillet 1963 !

Le Grand Prix, côté semi « moderne »

A mi-chemin entre le sport auto moderne et les véritables disciplines historiques, ce GP de Charade accueillera également la Formule Zetec (des Formule Ford des années 90/2000) et la Legend Car Cup, où évoluent de spectaculaires engins à moteur de moto qui arborent des allures d’américaines des années 30…

PNG - 16.4 ko

LES HORAIRES

Vendredi 23 sept. :
Essais privés de 9h15 à 16h15, puis qualifs Legends Cars et Lotus.
Samedi 24 septembre :
Qualifs de 8h30 à 12h35, puis 1ère course Lotus (14h), FF Historic (14h40), FF Kent (15h25), Maxi 1000 (16h10), Groupe 1 (16h55), F.Junior (17h35) et Legends Cars (18h20).
Dimanche 25 septembre :
Course 1 F.Zetec (8h35), Saloon car (9h15), puis course 2 Legends Cars (10h), Lotus (10h35), FF Historic (11h20), F.Junior (12h), Maxi 1000 (13h50), Groupe 1 (14h30), F.Zetec (15h15), FF Kent (15h55), Saloon Car (16h45), course 3 Legends Cars (17h25).

Texte : Jacques Furet
Crédit photos : www.photoclassicracing.com