VdeV VHC : le point sur les classements à mi-saison

Le meeting de Dijon marquait le cap de la mi-saison de la VdeV Endurance Series, après les autres épreuves déjà disputées à Barcelone, au Mans, sur le Paul Ricard. Il n’est donc pas superflu de faire le point sur les classements des différents Challenges.

JPEG - 113.8 ko
La 911 SC RS de Peter Mülder et Patrick Simpn

Contrairement aux Challenge Proto et au Challenge GT/Tourisme, le Challenge d’Endurance VHC reste confiné dans les frontières de l’Hexagone. Trois meetings ont déjà eu lieu, au Mans, au Paul-Ricard et à Dijon. Il n’en reste que deux, les Deux Tours d’Horloge sur le Paul Ricard et les 2 Heures de Magny-Cours. Les Deux Tours d’Horloge, une épreuve de 24 Heures rappelons-le, seront dotées du coefficient 2, si bien que le total des points restant à distribuer est presque identique à celui déjà attribué.

Le Challenge VHC fait état de deux classements distincts pour les GT et pour les Protos.

En GT, Bernard Moreau et la Porsche 911 RSR 3 litres Polybaie n°1 font la course en tête avec 75 points, après avoir gagné au Castellet et à Dijon.

JPEG - 73.4 ko
La Lola T598 d’Olivier Huez (aux couleurs de NCR !!)

On peut raisonnablement penser que si l’embrayage de la Porsche n’avait pas cassé avant le départ des Deux Heures du Mans, Bernard Moreau aurait fait le hat-trick sans grande difficulté.

La deuxième place revient à une autre Porsche, la 911 SC RS de Peter Mülder et Patrick Simpn, avec 46 points, la De Tomaso Pantera Gr.3 de Lionel Robert et Karl Pedraza étant troisième avec 39 points.

En Protos, et c’est une surprise, c’est la Lola T598 SportMeca n°9 de Olivier Huez qui est en première position avec 82,5 points. La petite Sport 2000 a été à l’arrivée de chacune des courses et a profité de sa deuxième place au scratch au Paul Ricard et des points accumulés dans sa catégorie.

JPEG - 77.4 ko
Yann Le Calvez

Yann Le Calvez, vainqueur au Mans et à Dijon avec son inusable Elva Mk8 BMW Meca Moteur, n’est pourtant que deuxième au classement avec 65 points. Il paie cher son absence au Paul Ricard, épreuve dotée du coefficient 1,5 et où Huez avait fait carton plein. Il devance de justesse la seconde Elva MecaMoteur, la n°4 de Marc Alloend-Bessand, troisième avec 64,5 points.

Contrairement aux Protos et aux GT/Tourisme, c’est la totalité des cinq courses qui sera prise en compte pour le classement définitif du Challenge et il ne faudra donc pas se rater aux Deux Tours d’Horloge et à leur coefficient 2. Pour rappel, c’est la Porsche de Bernard Moreau qui avait remporté l’édition 2012.

-> Voir le classement

PNG - 28.2 ko

Texte : Endurance-Info.com
photos : VdeV

-> Toute la saison VHC 2014

photo1 : Bernard Moreau