VdeV VHC : le grand rendez-vous du Castellet

Les passionnés de véhicules historiques ne vont pas manquer ces 1er et 2 juin ce premier rendez-vous de la saison. Qu’on se le dise, ces voitures sont bien là pour en découdre sur la piste et pas pour s’exposer « gentiment » dans les paddocks !

JPEG - 104.7 ko

Pour autant, chacun pourra tout de même aller les admirer de plus près entre les différentes séances de roulage programmées, mais c’est surtout dans l’action que l’on admire la beauté de ces anciennes mécaniques.

Emmenées par des pilotes habitués à jouer les funambules pour garder la trajectoire, ces voitures dépourvues d’électronique, et à l’adhérence logiquement inférieure aux GT et protos modernes, offrent souvent de belles dérives contrôlées qui ravissent le public. De nombreuses catégories composent ce plateau Endurance VHC des V de V Endurance Series, mais l’on peut déjà constater que de nombreux protos seront au rendez-vous du Paul Ricard ; une tendance à la hausse depuis les saisons passées.
L’équipe Courage Classic vient avec une magnifique Chevron B60 (Jean Legras / Jean-Philippe Debrie), de même que Châteaux Sport Auto avec une Chevron B19 (Frédéric Da Rocha / Patrice Lafargue) restaurée à la perfection. Une troisième Chevron, une B36 de 1976, sera pilotée par le Britannique Nigel Greensall et l’Américain Richard Bryan.

PNG - 155.9 ko

Les Lola ont aussi grandement participé à l’histoire de l’endurance. On les retrouve donc logiquement ici aujourd’hui avec la T210 (1970) du duo anglais Gathercole/Brashaw et la T70 Spyder (1966) de David Ferrer et Mister John of B. Deux autres Lola T70 (MK2 – 1966 et MK3B – 1970), engagées par l’équipe PWRT, sont également attendues. Deux Osella sont engagées par Wassermann Racing : une PA 6 de 1976 (Christian Perrier / Gérard Bouvet) et une PA 8 de 1979 (Gérard Pargamin). Chez Méca Moteur, Yann Le Calvez pilotera, lui, une très jolie Elva Mk8. Enfin, les connaisseurs ne pourront s’empêcher d’admirer la sublime Porsche 906 de 1966 de Sylvain Régnier ;
et des Porsche on en retrouve aussi un panel complet du côté des GT. Aux côtés de l’armada des 911, on retrouve la 914/6 de Corse GSM, pilotée par Louis Antonini. Pour le reste, les Porschistes auront l’embarras du choix dans le viseur de leur appareil photo : 3.0 RS 1974 chez LD Racing ; 3.0 SC 1987 chez Classic Team 74 ; 2.8 RSR 1973 chez Scuderia Cubana ; 3.3 Turbo 1978 pour l’écurie d’Armagnac 911 ; 3.0 RS 1974 chez Force Motorsport ; 2.8 RSR 1974 pour Crubilé Sport…

PNG - 153.4 ko

Au total, on retrouve ainsi une douzaine de Porsche sur ce plateau Endurance VHC ! On a l’habitude de voir rouler les Allemandes dans ces catégories historiques, mais elles ne seront pas les seules à prétendre à la victoire. Les De Tomaso Pantera sont des voitures impressionnantes à plus d’un titre, elles seront deux au départ au Castellet : la première de l’équipe ART avec Denis et Jean-Claude Allemang, et la seconde engagée par Karl Pedraza. Les deux Alfa Roméo Giulia de XP Racing et du GB Team feront tout pour être dans le rythme, tout en se disputant la meilleure place dans leur catégorie tourisme.

Enfin, Eric Van de Vyver ne rate jamais une occasion de faire rouler sa TVR Griffith 200 (1964), et il sera accompagné par le journaliste du magazine Echappement Pierre Gary.

Le spectacle sera aussi dans les paddocks puisque diverses animations sont également prévues pour fêter ce passage des V de V Endurance Series sur le magnifique site du circuit varois.

Vainqueurs Paul Ricard 2012 : Moreau/Langin – Porsche 911 3,0 RSR (Gr.4) - Polybaie -> revivre 2012

PNG - 28.2 ko

Rendez-vous donc les 31 mai, 1er et 2 juin sur le circuit Paul Ricard au Castellet.

Horaires VHC :
Vendredi 31 mai 2013
- 11h20 – 12h05 : Essais privés
- 13h55 – 14h40 : Essais privés
- 19h20 – 20h05 : Essais qualificatifs
Samedi 1er juin 2013
- 16h20 – 18h20 : Course

photos : VdeV et Hugues Laroche

-> Toute l’édition VHC 2013