VdeV VHC : Reprise de la saison à Barcelone

Au terme d’une longue trêve estivale consacrée à la préparation des mécaniques, l’impatience se fait sentir à Barcelone, vendredi 20 mars, à l’heure de lâcher les voitures pour les Essais Libres du meeting d’ouverture de la saison 2015 des V de V Endurance Series. Au sein des cinq plateaux présents ce week-end sur le Circuit de Catalunya, épargné aujourd’hui par la pluie, l’ambiance est studieuse et l’attention se porte d’ores et déjà sur les échéances de samedi : les qualifications et les premières courses.

JPEG - 55 ko

Si la première journée d’action fut marquée par de fortes rafales de vent et un ciel couvert, percé par moments par les rayons du soleil, c’est une pluie battante qui accueille les concurrents des V de V Endurance Series samedi matin pour les qualifications.

La piste détrempée de ce samedi matin offre des conditions idéales à Bernard Moreau qui, en embuscade hier, décroche la pole position du général et du Groupe 4. Avec un chrono de 2’28’’647, le pilote Polybaie se révèle 0’’828 plus rapide que son second, Gérard Pargamin, lequel établit son meilleur chrono avec l’Osella PA9 du team Wwrs en 2’29’’475. Suivent la Chevron B60 de John Doe (Classic Racing Experience), et la March 81S de « Nelson » et Christophe Kubryk (Equipe Palmyr).

Endurance VHC - COURSE 1 : Pargamin l’étourdi !

Situation cocasse à l’arrivée de la première des deux courses de 45 minutes du VHC puisque le vainqueur n’était pas présent sur la grille de départ lorsque les feux libérèrent les concurrents ! Ce mauvais timing de Gérard Pargamin ne fut pas pour autant pénalisant puisqu’au terme des 16 tours parcourus sur le Circuit de Catalunya, il impose son Osella PA9 à la Chevron B60 de John Doe.

JPEG - 260.8 ko

Battu en qualifications par l’intraitable Bernard Moreau, ce dernier s’affirme d’entrée comme un sérieux prétendant à la victoire, mais écope rapidement d’un Drive Through et doit se contenter de la deuxième marche du podium devant la Ford GT 40 d’Alain Bazard.

Moreau rapidement écarté de la victoire après une sortie de piste et un retour aux stands pour vérifier la mécanique de sa Porsche, les places d’honneur font l’objet d’une âpre dispute entre la Giada d’Axel de Ferrant et la Porsche 944 Cup de Franck Thybaud et Bruno Abric qui se classent dans cet ordre. Quant à Moreau, il se classe 7e derrière Bernard Zimmer et son Alfa Giulia.

Endurance VHC - COURSE 2 : PARGAMIN sans rival

Une pluie de pénalités s’abat dans les dernières minutes de cette course jusqu’alors très limpide, marquée par la domination de l’Osella PA 9 de Gérard Pargamin, victorieux la veille. Lui aussi pénalisé d’un « drive through », le pilote Wwrs réussit à reprendre les commandes en vue de l’arrivée et s’impose devant la Porsche 911 3.0 RSR Polybaie de Bernard Moreau.

JPEG - 90.4 ko
Gérard Pargamin

Ce dernier hérite de la deuxième marche du podium, car à la différence de ses rivaux, John Doe et sa Chevron B60 doivent respecter un deuxième passage obligatoire par les stands. Malgré sa tentative de récupérer son bien dans le dernier tour, le pilote Classic Racing Experience échoue à un petit dixième de seconde de la Porsche.

« Nelson » et Christophe Kubryk, sur leur March 81 S de l’Equipe Palmyr, sont parmi les victimes des pénalités. Et alors que le podium leur était accessible, ils coupent la ligne en 4e position devant la GIada d’Axel de Ferran. Emmanuel Lion, qui repassa plusieurs fois par la pit-lane avec son Osella PA 6, se classe aux portes du Top-5 devant la Ford GT40 d’Alain Bazard. Suivent Franck Thybaud (Porsche 944 Cup), Jean Legras (Chevron B60), et Bernard Zimmer (Alfa Giulia) qui complète le Top-10.

-> Tous les résultats VHC

PNG - 28.2 ko

Prochaine épreuve VHC - Dijon : 26-27-28 juin 2015

Texte : VdeV Sports
photos : Hugues Laroche

-> le calendrier 2015

 

Portfolio