Les 4H de Magny-Cours 2010 : Une dernière, en Reine

Une belle première pour cette dernière

Challenge Endurance VHC et Championnat de France Endurance VHC
« Les 4 heures de Magny-Cours » - 22-23-24 octobre 2010
« Une belle première pour cette dernière »

Pour cette dernière de la saison VHC, et après une course à rebondissements, ce sont les outsiders Guanzini et Alloend-Bessand sur l’Elva n°4 qui remportent leur première course de la saison. Derrière eux, et après un suspense jusqu’au dernier quart d’heure où ils observaient leur dernier ravitaillement, nous retrouvons Langin et Moreau sur la Porsche n°1 qui remportent le Challenge en GT. La Porsche n°68 des frères Miloe se classe troisième. Un beau podium.

JPEG - 51.1 ko

La course commençait sur les chapeaux de roues, avec Luco, parti en pole, mais pour les deux heures. Il creusait l’écart avant de se faire piéger au freinage par un caillou coincé dans son étrier de frein. Tête à queue. Bac à sable. Il rentre à son stand et laisse sa position à José Ruiz sur la Lola T70 Spider n°27. Pour peu de temps puisque rapidement, Cédric Deman sur l’Elva n°3 prend les commandes, suivi de près par Alloend-Bessand n°4. A noter que l’Osella PA4 pilotée par Perrier, remonte tout le peloton et se place troisième juste devant l’Espagnol.

Derrière, dans les catégories moins puissantes cela part fort aussi avec Séverine Moreau, la nouvelle Championne de France, qui prend l’ascendant assez rapidement sur la n°116 de Burel/Kohler. Derrière eux Patrick Brossard se bat pour tirer le meilleur de son moteur de remplacement.

JPEG - 37.8 ko

C’est alors que la Morgan Plus 8, n°18, pilotée par Philippe Louet remonte le peloton. Il passe, Brossard sur la 25, puis Burel sur la 116. Mais Séverine résiste en bonne Championne qu’elle est.

Dans le Groupe 4, Moreau mène un temps, mais rencontre un problème qui lui fait perdre son avantage. C’est Giauque, sur la 934 qui avait des soucis vendredi, qui est devant. Suivi de près tout de même par Miloe sur la Porsche 3.0 L RSR n°68. Tolman, sur la n°23 se place troisième avec Moreau qui repart à ses trousses.

Marc Peccolo sur la superbe Alpine M63 B de son coéquipier Gérard Besson, remonte tout doucement mais sûrement le peloton il est cinquième sous le damier. La Porsche n°16 de Bucher et Palacios longtemps devant l’Alpine, subit quelques problèmes, avant de se hisser à la sixième place en fin de course.

JPEG - 36.1 ko

Elle est imitée par la Ford GT 40 n°37 qui était sixième à la fin de la troisième heure mais qui ne parcourra que douze tours dans la dernière heure de course.

Cette troisième heure aura été fatale pour plusieurs concurrents : la Morgan Plus 8 rencontre des problèmes avec l’allumage, la Lola n°27 est remorquée à son stand, la courroie de pompe à huile ayant lâché. L’Osella de Perrier et Bouvet abandonne au bout de quinze tours, décidément ce n’était pas une saison pour eux. Les frères Miroux abandonnaient au bout de vingt trois tours, et Tolman, Chevallier et Vignjevic se voyaient privés de troisième heure.

A la fin Moreau avait remonté, et Langin revenait sur Guanzini dans l’Elva n°4 alors leader. Malheureusement le pilote Polybaie devait rentrer remettre du carburant à dix minutes de la fin.

JPEG - 52.5 ko

Laissant le champ libre à Guanzini pour savourer sa première victoire de la saison en compagnie de son ami Marc Alloend-Bessand. Jean-Louis et Jerôme Miloe s’invitaient sur le podium Scratch et finissaient deuxième du groupe 4, devant Palacios et Bucher. Le Calvez et Deman sont quatrièmes.

En GTS 11, la victoire est une nouvelle fois revenue à Séverine Moreau, associée à Carol Quiniou. C’est un Grand Chelem cette saison pour elle. Encore Bravo ! En deuxième place sur le podium nous retrouvons Damien Kohler qui n’était pas venu en historique depuis longtemps, et Philippe Burel bien heureux de son résultat suite au raté de Dijon avec la n°6 de chez V de V. Puis c’est Brossard et Morales qui finissent troisièmes.

Il y aura tout de même une Datsun à l’arrivée, celle de Trivier et Haustraete, la n°56. La 934 quant à elle verra son moteur la lâcher.

C’était une belle dernière.


Texte et Photos : : organisation
Site web : www.vdev.fr


 

Portfolio