Le 1er Alpine Rally en Corse - 8 au 11 mai 2019

Toulon - Bastia - Ile Rousse - Porticcio -
Solenzara – Murtoli - Ajaccio

La légende continue

Une épreuve de trois jours en Corse… Comment envisager meilleur baptême du feu pour tester les nouvelles Alpine A110 2018 et 2019 et meilleur terrain de jeux pour confirmer l’aisance des historiques comme la 1600S de 1971 ?

PNG - 587.6 ko

Après une tranquille traversée maritime depuis Toulon, une vingtaine d’Alpine tâtaient donc timidement l’asphalte du port de Bastia au petit matin jeudi 9 mai avant de se lancer dans cette aventure inédite, préparée par Rallystory. La ligne de débarquement était bleue à quelques exceptions près. Deux équipages féminins pilotaient respectivement une A110 Pure blanc glacier 2019 et une A110 Légende gris acier 2019. Une A310 blanc nacré de 1981 se démarquait elle aussi. Pause-café et briefing annonçaient un départ imminent. À 8h30, sous un ciel nuageux qui devait heureusement bientôt faire place à un généreux soleil, le top était donné !

Succès fou à l’île Rousse… les médias étaient au rendez-vous !

Les 130 kms à parcourir de Bastia à l’île Rousse en passant par le Cap Corse, le désert des Agriates et la Balagne – bien que coupés par une halte dégustation de produits locaux- étaient promptement avalés par les protagonistes.

JPEG - 145.9 ko

Stationnées sur la place Paoli de l’île Rousse, les Berlinette, bientôt rejointes par trois A310 d’un club régional aux couleurs du drapeau français, avaient fière allure et créaient l’évènement. Le public se pressait pour admirer ces belles mécaniques le temps, pour les concurrents, de déjeuner de spécialités locales au toujours fidèle restaurant l’Escale et de répondre aux questions des journalistes de presse et de télévision régionale.
L’après-midi, la caravane découvrait le sublime Golfe de Porto et les célèbres Calanques de Piana avant de rejoindre l’étape finale dans la baie d’Agosta près de Porticcio où le très attendu apéro-beach permettait d’échanger les premières bonnes vibrations. Surprise au cours du délicieux dîner sicilien de l’hôtel Radisson pour l’équipage n°6 : Rallystory souhaitait un bon anniversaire à la pilote de l’Alpine A110.

Une Alpine fait parler d’elle

JPEG - 141.1 ko

Le départ du 10 mai se révélait difficile pour l’A310 V6 n° 3. Achetée tout spécialement 15 jours avant le rallye par son propriétaire désireux de participer coûte que coûte à cette première, l’Alpine au carburateur paresseux subissait plusieurs autres petits réglages au cours du rallye sans pour autant devoir abandonner. Ce matin-là 135 kms menaient les Berlinette à deux cols peu connus dont le charmant col de Sorba, sur la Côte des Nacres et au déjeuner sur la plage ensoleillée de Solenzara. La boucle du retour à Porticcio passait principalement par les spectaculaires aiguilles de Bavella et le col Saint-Eustache propice à une dégustation de Chupa Chups.

Légendes et récompenses

JPEG - 150.2 ko

Le soir même, la remise des prix se déroulait au Roc 72 à Coti-Chiavari sous l’œil réprobateur des vaches sauvages déambulant sur la plage et réputées pour leur mauvais caractère d’après le panneau indicateur… « Pas de compétition, seule compte la passion partagée ». Selon la devise de Rallystory le 1er Alpine Rallye récompensait en tout équité chaque participant. Nul ne boudait donc son plaisir ce soir-là au soleil couchant en dégustant champagne et tapas aux poissons, les pieds dans l’eau, un œil sur les vaches…

Comme toutes les bonnes choses…

Le 11 mai, le dernier pétale de la marguerite mettait à l’honneur le sud-ouest de l’île via l’Alta Rocca, le col du Baccinu et le déjeuner au domaine de Murtoli. Pour regagner le port d’Ajaccio, le rallye passait par le village typique de Serra di Ferro. A cet avant-dernier CP on a cru un temps avoir perdu deux équipages qui avaient tout simplement succombé au charme du domaine de Murtoli et, de visites en photographies, n’avaient pas vu le temps passer.

Dur, dur de quitter l’île de Beauté.

Deux autres équipages avaient la chance de rester quelques jours de plus ou de séjourner sur place et étaient dispensés de rejoindre le port d’Ajaccio où l’embarquement pour Toulon avait lieu.

JPEG - 109 ko

Fourbus par les 825 kms parcourus mais conquis par l’île aux 10 000 virages, les équipages dînaient et passaient la dernière nuit à bord du ferry pour goûter un repos bien mérité. Les mécaniciens de l’organisation, eux, saluaient la bonne préparation des automobiles engagées. Les Berlinette historiques ont montré leur endurance, et même au-delà du rallye puisqu’un équipage a effectué son aller-retour en Suisse au volant de sa 1600S. Les A110 Première Edition, Pure, et Légende ont prouvé leur fiabilité et conforté leurs propriétaires dans leur choix : cette sportive à la ligne « Berlinette » indémodable, dotée d’un pilotage tout en souplesse, maniabilité et légèreté est décidément une réussite. A tel point que certains envisageaient même de s’engager pour la Coupe des Alpes Rallystory de juin 2019. Comme le soulignait Stéphane Giraud, organisateur de cette belle épreuve, « la 2e édition sera Alpine ! ».

-> Liste des engagés 2019


JPEG - 22.1 ko

Organisation RALLYSTORY

photos : Philippe Fugier, Dany Berthelot

-> Toute l’édition 2019


 

Portfolio

 

Documents joints

 Liste participants 2019 (PDF - 1.1 Mo)