18 Novembre : The Beaujolais Run de passage sur le circuit de Reims-Gueux

En 1970 à l’hôtel Les Maritonnes, Joseph Berkmann et Clement Freud partagent un coq au vin pour le dîner. Propriétaire de huit restaurants londoniens, Joseph Berkmann dirigeait également sa propre société de distribution vinicole et rédigeait une chronique hebdomadaire pour The Sunday Times. Clement Freud était directeur du London Playboy Club, un parlementaire respecté et un journaliste viticole pour The Sun. Au terme d’une soirée bien arrosée, une idée germe dans leur tête. Peu de temps après minuit, le duo quitte Romanèche-Thorins en trombe avec plusieurs caisses de Beaujolais 1970 dans le coffre de leurs voitures. Leur défi mutuel : arriver à Londres en premier avec leurs caisses de vin.

PNG - 52.2 ko

Cette année là et la suivante, la course implique uniquement Joseph Berkmann et Clement Freud. Joseph Berkmann l’emporte à chaque fois. Suite aux piques que les deux amis se lancent par journal interposé, le bruit court que quelque chose d’intéressant est en train de se passer et la participation est chaudement recommandée. C’est ainsi que naît The Beaujolais Run.

En 1973, Alan Hall, chroniqueur au The Sunday Times, publie un article dans lequel il lance un défi à Fleet Street concernant le retour du Beaujolais : le premier à rapporter une bouteille du nouveau cru à son bureau gagnera une bouteille de Champagne. À l’époque, l’exercice est exclusivement une affaire de vitesse et la RAF y met un terme, avant de relever le défi aux commandes d’un Harrier et de battre tous les records !

PNG - 54.2 ko

The Beaujolais Run ® est devenu une course d’orientation jalonnée de mystérieuses étapes, qui débute dans une ville du Royaume-Uni pour se terminer au cœur de la Bourgogne. Gage d’excellence britannique et française, ce format garantit l’équité entre Austin, Aston Martin, Jaguar, Jalpa, Maserati et Morris. Cartes, GPS, ordinateurs portables... Tous ces modes de navigation sont autorisés pour l’événement. The Beaujolais Run attire un éventail impressionnant d’écuries incluant des supercars, des automobiles de collection, des 4x4, des voitures en kit, des voitures de spécialiste, des voitures de tous les jours et des motos de loisir. Bien que The Beaujolais Run mette chaque année une marque à l’honneur, les écuries n’ont pas l’obligation de conduire des véhicules de cette marque pour participer.

Leur objectif : décrocher l’honneur d’atteindre le niveau P1 sur la grille l’année suivante (l’écurie ayant récolté le plus de fonds) et P2 (l’écurie ayant couvert la plus courte distance lors de l’épreuve éliminatoire de navigation).

The Beaujolais Run ® a pour but principal de récolter des fonds pour la Henry Surtees Foundation, œuvre de bienfaisance britannique créée en mémoire d’Henry Surtees, le fils de John Surtees tragiquement décédé dans un accident survenu à Brands Hatch en 2009.

PNG - 54.6 ko

The Beaujolais Run, et cela importe tout autant, offre à ses participants une palette extraordinaire d’expériences inoubliables, l’occasion de découvrir des lieux uniques et rencontrer des gens exceptionnels.
En 2006, avec l’aimable autorisation de Lord March, The Beaujolais Run établit ses quartiers à Goodwood.

En 2010, The Beaujolais Run désigne son premier parrain : John Surtees, Officier de l’ordre de l’Empire britannique. Sacré plusieurs fois champion sur deux et quatre roues, John Surtees explique : « Lorsque l’on m’a demandé de parrainer l’événement, je n’ai pas hésité. En y participant, j’allais pouvoir parcourir de jolies routes françaises, traverser de superbes villages et visiter des châteaux, tout en dégustant des plats, du Champagne et des vins délicieux. Difficile de résister. Cela dit, il est important de souligner que tous les fonds récoltés sont reversés à notre œuvre de bienfaisance. Je tiens à remercier tous ceux et celles qui ont nommé l’œuvre de bienfaisance créée au nom de mon fils Henry, décédé. Je ferai en sorte que toutes les sommes récoltées, jusqu’au dernier centime, serviront les bonnes causes de personnes ayant moins de chance que nous. »

PNG - 60.3 ko

The Beaujolais Run est un événement social et original, sponsorisé par des marques de renom telles Champagne Taittinger, Louis Jadot, Hackett et Nokia.

L’édition 2011, qui débute ce 14 novembre et durera quatre jours, est organisée en association avec le Jaguar Daimler Heritage Trust pour fêter la marque Jaguar et les 50 ans de la Type E. Gardé secret, le programme inclura un coup d’envoi en nocturne au pavillon Woodcote Park du Royal Automobile Club, le défi exclusif sur le circuit d’essai de l’émission britannique Top Gear à Dunsfold Park, une séance de conduite sur l’ancien circuit de F1 impressionnant de Dijon-Prenois et un hommage au circuit historique de Reims-Gueux.

www.beaujolaisrun.com


JPEG - 21.3 ko

Le Beaujolais Run sera présent sur le circuit de Gueux le vendredi 18 novembre 2011 à 9h30 avec Monsieur John Surtees . N’hésitez pas à vous rendre sur le circuit afin d’honorer cet ancien pilote.
www.amis-du-circuit-de-gueux.fr

 

©Photos édition 2010 : Theodore Liasi