Contact Recherche avancéeé
 

Rétromobile 2017 : au pays des merveilles

News Classic Racing | Publié le 15 février

Incontournable salon de début d’année, Rétromobile a encore un fois tenu ses promesses avec plus de 118 000 visiteurs en 5 jours venus admirer de bien belles anciennes Porte de Versailles.

JPEG - 23 ko

Répartis sur 3 halls, dont le confortable Pavillon 1 depuis 3 ans, ce salon est un incontournable. L’organisation des stands avaient été modifiées cette année avec la présence d’Artcurial dans le Pavillon 2 ce qui avait pour effet d’attirer les visiteurs de ce côté où se trouvaient des organisateurs d’évènements, des carrossiers et une belle exposition de Delage, le pavillon 3 étant réservé essentiellement aux clubs.

Au coeur du Pavillon 1, les visiteurs prenaient d’emblée une grande claque avec deux stands extraordinaires dédiés à la Formule 1. Tout d’abord, le stand de l’horloger de luxe Richard Mille qui offrait ici à la vue de tous une partie de son extraordinaire collection avec plusieurs Formule 1 hors norme :

JPEG - 388.3 ko

outre la célèbre Tyrell P34, on retrouvait une autre F1 à 6 roues, mais 4 à l’arrière, avec la March 2-4-0 qui resta à l’état de prototype. Les 4 autres voitures, magnifiquement présentées, étaient des Formule 1 à 4 roues motrices l une BRM P67, une Cosworth F1 4WD, une Lotus 63 et une magnifique Mc Laren M9A. Sur le stand d’en face, le rouge était de mise avec 7 Ferrari exceptionnelles présentées par le marchand italien Franco Meiners. Des F1 Ferrari et Dino de la belle époque (60 & 70) pilotées alors notamment par Clay Regazzoni ou encore Jacky Ickx, dont la fameuse 312 B3 "Spazzaneve".

JPEG - 593.7 ko

Juste à côté se trouvaient un des plus grands stand du salon avec les Bugatti et Bentley présentée par Luka Hüni où quantité de merveilles étaient donc présentes. D’autres marchands n’étaient pas en reste avec des autos magnifiquement présentées, voir parfois un peu trop restaurées. Il faut aussi saluer les Grandes Heures de l’Automobile de Frank Hummel qui avaient la bonne idée de combler le grand couloir séparant les pavillons 1 et 2 en présentant une extraordinaire exposition de Groupe B : les amateurs de la plus grandes époques du Rallye étaient comblés avec quasiment tous les modèles emblématiques de l’époque.

JPEG - 466.6 ko

Finalement, l’exposition dédiée aux 70 ans de Ferrari aurait presque passé inaperçu. Avec 7 modèles présentés, certes emblématiques malgré le choix discutable de la plus récente, l’exposition n’était vraiment pas mise en valeur. N’oublions pas non plus l’expo du Musée de Beaulieu qui nous a offert des autos de course atypiques - et qui faisaient des démos de temps en temps autour du salon - dignes de la Perfide Albion et que l’on peut croiser de temps en temps au Circuit des Remparts d’Angoulême.

Côté vente aux enchères, même si le bilan est bon, on peut dire que les résultats ont été contrastés, c’est à lire ici : Retromobile 2017 : la vente Artcurial Motorcars

JPEG - 425.2 ko

Il est important de noter la présence de grands constructeurs - Renault, Peugeot, Citroën, Mercedes, Porsche... - avec des stands dignes d’un Mondial de l’Automobile, preuve s’il en est de l’intérêt que ces marques portent à leur passé et d’en faire un trait d’union avec le marché actuel.

JPEG - 82.5 ko

Il reste que cet évènement qui lance l’année est devenu "The place to be" si l’on en juge par les nationalités croisées dans les allées et la venue des plus grands collectionneurs de la planète qui font désormais toujours une visite sur ce salon.

*** Rendez-Vous du 7 au 11 février 2018

Texte : NewsClassicRacing - © Photos : PhotoClassicRacing.com

-> Tout Retromobile 2017.... et les éditions précédentes

-> Compte rendu "Officiel" 2017

 

Portfolio

 
 
 
 
 
 
 
 

Documents joints

Compte rendu OFFICIEL 2017 (PDF - 320.6 ko)

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr

Cliquez !


voituresdelegende.com



http://warson-motors.com


Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org