Le 5e Rallye de régularité du Val d’Iton (27)

Et voilà c’est parti de plus belle après notre 1ère Spirit Road de décembre 2017. C’est un tout nouveau territoire que nous allons explorer sur cette 5ème édition des 17-18 mars puisque nous quittons le Sud de l’Eure pour aller sur Evreux et ses environs

JPEG - 302.6 ko

Tout commence le vendredi soir quand je vais accueillir quelques concurrents, notamment nos amis belges, Etienne et ses amis. J’en profite pour faire quelques contrôles et donner le « package concurrent », ce qui soulagera un tout petit peu l’accueil du lendemain.

Un week-end froid mais sec. 70 équipages au départ avec un plateau très éclectique mais très agréable à voir. Une petite mention spéciale pour la Jaguar SKSS magnifique. Arrivée de toute l’équipe à 7h du matin samedi et après un petit-déjeuner ensemble, c’est le début du rush. Cette 5ème édition reste un défi pour nous puisque nous changeons complètement de territoire et le nombre de participants important nous demande une certaine rigueur d’organisation. Pari tenu, puisque toutes les étapes se sont enchainées avec le timing prévu.

JPEG - 102.2 ko

Une fois les vérifications terminées, le briefing a permis de donner l’ensemble des consignes. Et c’est déjà l’heure du départ de l’étape n° 1 : 84,070km, 1h44mn58s, avec une moyenne de 48,5km/h. Les concurrents novices ou débutants découvrent les joies de cette discipline et c’est déjà un balai de jardinage.

Sur cette étape, un seul piège, et la plupart sont tombés dedans n’ayant pas pris le temps de lire la consigne de la première case du road-book … boom … 300 points de pénalités dans la vue, c’est beaucoup sachant que les pénalités sont multipliées par le coef établi par l’année de la voiture. Entre l’étape 1 et 2, c’est le balai des autos sur le parking de l’hôtel qui arrivent et repartent.

Départ de l’étape 2 à 13h  : 64,580kms, 1h21mn55s et 47,3km/h. Mais pas pour tout le monde car l’étape 1 a été éprouvante pour les quelques autos du club Triumph, les équipages ayant préféré se restaurer tranquillement, peut-être aussi prendre un moment pour analyser leur déboire du matin.

JPEG - 129.4 ko

Rien de spécial sur la 3e étape sinon des travaux de jardinage, ça devient une habitude pour certains … mais c’est le jeu, trop facile ça va pas, ce n’est pas rigolo et il faut bien que l’on ai des choses à raconter ! Côté organisateur, nous sommes soulagés, car les autos passent aux différents contrôles … enfin pour la majorité des concurrents !, ce qui veut dire que le road-book est correct, et ça, c’est forcément très important.

Petite pause de quelques minutes avant de repartir, c’est aussi l’heure du club Triumph de repartir. Top départ à 15h pour 69,200kms, 1h30mn39s et 45,8km/h. A cause d’une route inondée, toutes les autos rentrent beaucoup plus tôt que prévu

Le ciel est tombé bien bas, et il commence à neiger, la nuit va commencer plus tôt pour la dernière étape du samedi pour 94,920kms, 2h02mn12s pour une moyenne de 46,6km/h. Toutes les autos rentrent paisiblement au parc, le parcours a été propice au jardinage, la neige n’a en rien perturbé l’évolution des autos, il est maintenant l’heure de se restaurer au chaud entre passionnés. La journée a été éprouvante pour certains, et la soirée se termine vers 23h30.

JPEG - 137.9 ko
JPEG - 291.6 ko
JPEG - 101.6 ko

C’est à 8h le lendemain matin, qu’est lancé le départ de la 5ème et dernière étape de ce rallye pour 159,560kms, 3h21mn25s pour 47,30km/h. Tous les contrôles se passent bien, très peu de retard des concurrents sauf un, que je ne nommerais pas car il se reconnaîtra, que je contacte 20mn après le départ car il a passé le point d’arrivée en sens inverse … et ça, ce n’est vraiment pas normal.

Cette étape aura bouleversée les résultats et beaucoup auront zappés le poinçon qui a été positionné dans les tous premiers kilomètres de l’étape.

La remise des résultats a également provoqué l’étonnement et n’ayons pas peur des mots l’émerveillement des concurrents par la présence de la troupe de danse de Valérie Péguet qui nous a fait un show des sixties dantesque

Merci à tous !

JPEG - 12.8 ko

-> Le classement 2018

-> Tout le reportage...

Texte et photos : Team Rallye Val d’Iton
photo1 : 1er COLLOVALD Raymond Alfa Roméo Giulia 1750 GTV

-> Revivre les éditions précédentes

 

Portfolio

 

Documents joints

 Classement 2018 (PDF - 285.5 ko)