Ypres 2018 : Paul Lietaer en Historic FIA et Dirk Deveux en Historic Classic

L’édition 2018 du Ypres Historic Rally et du National Ypres Classic Rally fêtait son retour à Ypres  ! Si la version moderne du Rallye d’Ypres retenait bien sûr une attention particulière ce week-end des 20-23 juin, l’annexe historique a elle aussi assuré le spectacle !

JPEG - 745.7 ko

Ypres Historic : Paul Lietaer reste le maître du Westhoek

En vue du Historic BRC 2018, Paul Lietaer a de nouveau réalisé une affaire en or à Ypres. Samedi, le Las Vegas Ypres Historic Rally se transformait en une course par élimination. Alors leader du classement, Mats Van den Brand devait garer sur le côté sa BMW M3, endommageant le collecteur dans une sortie de route. Mais pour ses débuts à Ypres, le Néerlandais s’était montré très impressionnant. Sur sa Ford Sierra Cosworth, Stefaan Stouf semblait alors le mieux placé pour remporter la victoire. Mais dans la dernière boucle, le pilote de Nieuport rencontrait des soucis avec sa monture, devant finalement jeter le gant.

Entretemps, la liste des abandons avait grossi avec les retraits de plusieurs ténors comme Harri Toivonen, Jari Latvala, Didier Vanwijnsberghe ou encore Guino Kenis, tous affectés par des pépins mécaniques. Quant à la belle Lancia Stratos du Britannique Steve Perez, elle prenait feu lors d’un refueling ;

Paul Lietaer ne laissait pas passer sa chance de remporter une huitième victoire lors du Ypres Historic Rally, cette fois avec la voiture qui lui avait permis de terminer en 1986 à la 7ème place de l’épreuve. Cette victoire était aussi la 158ème de la carrière de Paul Lietaer, déjà longue de 40 ans.

JPEG - 135.5 ko
La Lancia Stratos de Steve Perez
JPEG - 112.6 ko
2e
JPEG - 107.9 ko
3e

"Je dois reconnaître que cette année, c’était Stefaan Stouf le plus rapide, souriait Lietaer. Mais le rallye est un sport mécanique et il faut que la voiture soit fiable pour gagner. Cette année, notre Opel Manta 400 n’a pas encore donné le moindre signe de faiblesse. Ici encore, elle a été irréprochable et je suis fier d’avoir battu avec cette ancienne propulsion les 4x4 et les M3 plus modernes. Nous faisons évidemment une bonne opération au championnat. Nous pouvons aborder en confiance les prochains rendez-vous."

Après les retraits des BMW de Jensen et Kenis, Tom Van Rompuy et Danny Kerckhof se sont affrontés pour le premier accessit. En signant un temps canon dans la dernière spéciale, Zonnebeke, Tom Van Rompuy hissait sa BMW M3 à la 2ème place : "C’était le mieux que nous pouvions faire. Ce que réalise Paul Lietaer avec son Opel, c’est admirable. Nous nous sommes battus pour la 2ème place. Et nous faisons aussi une bonne opération en vue du championnat."

Danny Kerckhof s’offrait la troisième place avec une autre BMW M3 devant les Porsche de Johnsen, qui terminait le rallye sur une jante, et Wagner.

JPEG - 115.4 ko
Lietaer.Vienne
JPEG - 572.3 ko
1er
JPEG - 371.8 ko
Podium

Podium (19 classés)

1 205 P.Lietaer B.Vienne OPEL Manta 400
2 217 T.Van Rompuy J.Vanoverschelde BMW M3
3 225 D.Kerckhof K.Dejonghe BMW M3 (4)
-> Classement final


Victoire de Deveux chez les Classics

Le Sas Pils Classics Ypres Rally accueillait un plateau tout aussi conséquent. Samedi matin, Christophe Merlevede montrait que ce n’était pas un hasard s’il menait les débats après la première journée. Le pilote de la BMW M3 portait son avance à près d’une minute avant de devoir s’arrêter suite à un bris de durit. Il rejoignait sur la liste des abandons plusieurs des animateurs du Top 10 en début de rallye, comme Bram Fonteyne (Volvo), Frederic Chambon (Porsche), Tim Pearcey (Ford Escort), Patrick Mylleville (Porsche) et Alain Vermeulen (BMW). Dirk Deveux héritait ainsi de la première place. Et il voyait aussi disparaître ses adversaires les plus dangereux, à savoir Bart Ruyssen (VW Golf) et Stephen Vankemmel (Opel Ascona). Sur le podium final, Deveux était ainsi rejoint par les étonnants Geert Lacour (Porsche) et Bart Vanhaverbeke (Mercedes 500 SLC).

JPEG - 69.7 ko
1er
JPEG - 75.5 ko
2e
JPEG - 219.2 ko
Abandon pour Christophe Merlevede

"Au Sezoensrally, notre Escort n’était pas au mieux de sa forme. Mais après une bonne révision, elle s’est montrée parfaite ce week-end. Je ne m’attendais pas à gagner Ypres cette année. Mais cette victoire me fait évidemment très plaisir", savourait Dirk Deveux.

Pour ses débuts à Ypres, Sasha Oosterlinck amenait sa Ford Escort au 4ème rang, profitant notamment de l’abandon de Rik Vannieuwenhuyse. Rudi Dekimpe était aussi ravi de finir dans le Top 5 avec son Opel Kadett.

JPEG - 232.7 ko
1er
JPEG - 232 ko
2e
JPEG - 207.9 ko
Podium

Podium Classics ( 17 classés)

1 304 D.Deveux K.D’alleine FORD Escort MK II
2 307 G.Lacour K.Casier PORSCHE 911 SC
3 329 B.Vanhaverbeke F.Deplancke MERCEDES 500 SLC (HC4)
-> Les classements Classics


JPEG - 18.9 ko

Texte : Vincent Franssen

Photos : orga, Tony Henssen, Arthur Viane

photo1 : Paul Lietaer n’a pas laissé filer l’occasion de s’imposer à Ypres pour la huitième fois...

-> Les éditions précédentes


 

Portfolio