Contact Recherche avancéeé
 

Tour de Corse Historique : Victoire finale de la Ford Escort de François Padrona

News Classic Racing | Publié le 11 octobre 2010

Padrona : Un Corse Prophète en son pays

S’il n’en reste qu’un, ce fut… à l’arrivée ce week-end à l’Ile Rousse le vainqueur…. final, le Corse François Padrona

Ce dernier évitant comme ses illustres prédécesseurs en tête de la course tout au long de la semaine et au fil des jours et des étapes de perdre au cours de l’étape suivante, son leadership !

JPEG - 89.8 ko

Arrivé vendredi soir à Porto en leader après la nouvelle mésaventure survenue à l’homme de tête, l’autre pilote insulaire, Louis Antonini dont la Porsche avait fini dans le décor et ce suite à un problème d’accélérateur, un papillon des gaz s’étant brutalement grippé, Padrona fort heureusement pour lui, n’a pas été victime de l’incroyable valse des leaders.

Laquelle avait jour après jour avant l’infortuné Antonini, déjà frappé tour à tour, Jean Claude Andruet et ensuite Jean Pierre Manzagol
C’est donc en grand vainqueur que la Ford Escort de Padrona est arrivé à L’Ile Rousse ou la caravane des rescapés de ce magnifique dixième Tour de Corse Historique, en finissait ce week-end.

Pourtant samedi matin à l’aube alors que le soleil se levait timidement à l’horizon annonçant une ultime journée ensoleillée, le pilote de la très rapide Ford Escort ne criait pas victoire. Loin de là..

JPEG - 1.1 Mo

L’ES 15, première des quatre au dernier menu de ce samedi livrait un premier verdict et nous donnait quelques indications.

C’est notre ami Jean Claude Andruet, le funambule, véritable acrobate des routes Corses sublime tout au long de la semaine et qu’une stupide panne – une cosse desserrée – a très certainement privée d’une nouvelle victoire en Corse, tant il a depuis déployé d’efforts et survolé une grande majorité des spéciales, qui se montrait à nouveau le plus rapide.


Sur les quinze kilomètres entre Ota et Marignana, il l’emportait devant Lajournade qui commençait fort et Eric Chantriaux.

La seconde spéciale de ce samedi matin, l’ES16 celle située sur le parcours Santa Lucia Mercurio - Bustanico et développant 14,5 kilomètres était ensuite remportée par …Padrona.

Lajournade y perdait définitivement toutes ses chances !!! :
Il ne reste plus que l’ES18. Lajournade raconte alors une scène qui s’est déroulée avant cette spéciale finale :

JPEG - 115.6 ko

« On s’est réuni et parlé tous les trois avec François et John pour faire le point. Mais il n’y a eu aucun compromis. Personne d’entre nous trois, ne voulait rien céder. Perso, je voulais pousser Padrona à la faute car il semblait impossible d’aller le chercher à la régulière. J’étais relativement confiant. Y a pas à tortiller, j’ai vraiment tout donné. »

La messe est dite !

Le classement final est donc le suivant :

Vainqueur Padrona, second Lajournade à 1’32’’, troisième John of B à 1’45’’, quatre Marc Duez à 3’25’’9 et cinq de Gentili à 4’00’’9

-> Les classements 2010

Texte : Gilles Gaignault
Photos : Vincent Roussel - Fred Chambat - Gilles Gaignault

Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr



www.ffsa.org