Contact Recherche avancéeé
 

Ronde historique des Lingons : une dixième édition éclatante

News Classic Racing | Publié le 25 mai 2016

Force est de constater que le soleil de Langres n’est pas qu’une sculpture au bord de l’autoroute A 31.

JPEG - 144.6 ko

Pour la 10e Ronde historique des Lingons (21 et 22 mai), ce dernier aura rayonné tout au long de l’épreuve mettant en lumière les 78 équipages engagés et couronnant Stephenne/Demortier sur Opel Ascona.

Un week-end de mai sans pluie est tellement rare que les organisateurs de la 10e Ronde historique des Lingons avaient brûlé les cierges de la cathédrale de Langres afin de passer au travers des gouttes. Ils ont été entendus puisque les vérifications technique et administrative qui se tenaient sous les arbres de l’allée de Blanchefontaine étaient baignées de lumière. Pas moins de 78 équipages étaient inscrits pour ce dixième anniversaire de cette épreuve qui se déroule sur le plateau de Langres. Une forte délégation belge était au départ, mais également des concurrents venant du Grand Est, puisque telle est la nouvelle dénomination régionale.

JPEG - 109.8 ko
2e Ballet/Ullmann

Au départ, samedi à 14 h 30, depuis la place Diderot, la chaleur était au rendez-vous pour s’élancer pour la première boucle de 120 km qui allait transporter les concurrents à Chaumont, cité préfecture du département, avant de reprendre la vallée de la Suize où un regroupement était organisé à la brasserie de Vauclair, producteur de la Choue. Déjà, un équipage se détachait puisque Benoît Stephenne et Michaël Demortier (Opel Ascona) prenaient le contrôle de la Ronde des Lingons. Ils devaient rester en tête du classement tout au long des trois autres boucles jusqu’à l’arrivée à Neuilly-l’Evêque, le dimanche après-midi. Mais la bataille a été très serrée. Car l’écart de points restait faible avec les poursuivants. A l’issue de la seconde boucle, Teddy Ballet/Maxime Ullmann (VW Golf Gti) talonnaient de trois petits points les leaders.

JPEG - 123.9 ko
3e Jacquet/Remion

Le troisième Christian Bernard/François Grégoire (Porsche 912) n’étaient qu’à deux points du second ! Au terme de cette seconde boucle, l’ensemble des concurrents se retrouvait pour un regroupement à Langres afin de faire le plein des réservoirs et ensuite passer par les pistes de lavage du partenaire de l’épreuve, L’Elephant bleu, pour un dépoussiérage des véhicules.

Après le repas, les concurrents pouvaient s’élancer pour la boucle de nuit, redoutée par certains. Alors à la quatrième position, Bernard et Renaud Herman (Mazda coupé 1300), perdaient leur place suite à un problème de fusible sur leur belle Mazda 1300 coupé. En revanche, Bernard Jacquet/Benoît Remion (Toyota Celica) faisaient une belle remontée. Ils devaient d’ailleurs prendre les commandes de la troisième place à ce moment-là.

JPEG - 132.2 ko
Christian Bernard et François Grégoire

Au départ de la dernière boucle dimanche matin, le trio de tête ne devait pas changer. Stephenne et Ballet ont tous deux été réguliers, sans faire d’erreur. Si bien que Stephenne/Demortier remportent cette dixième édition de 7 points devant Ballet/Ullmann. Jacquet/Remion complètent le podium.

Le challenge Marcel-Laissus, en hommage à celui qui a participé à faire naître cette épreuve, est basé sur le classement scratch, pondéré par l’âge de la voiture. Et c’est une belle surprise qui attendait Christian Bernard et François Grégoire, qui après 8 participations, remportaient le challenge Marcel-Laissus avec panache.

-> Classement 2016
-> Challenge Marcel-Laissus


JPEG - 22.2 ko

Organisation :
Club des anciennes de la région de Langres
CAR de Langres

photo1 : 1er Stephenne/Demortier sur Opel Ascona.


-> Revivre les éditions précédentes

 

Portfolio

 
 
 
 
 
 
 
 

Documents joints

challenge Marcel-Laissus (PDF - 34.4 ko)
Classement 2016 (PDF - 36.3 ko)

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com



http://warson-motors.com


Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org