Contact Recherche avancéeé
 

Rallye Princesses d'Automne : Suspense jusqu'à St-Tropez !

News Classic Racing | Publié le 23 octobre 2016

Les 30 équipages de ce 1er Rallye Princesses d’Automne ont relié la Côte Atlantique à la Côte Méditerranéenne, de Bordeaux à Saint-Tropez du 15 au 20 octobre 2016 ; et quel suspens !

JPEG - 123.6 ko

SAMEDI 15 MAI - VÉRIFICATIONS

Bordeaux, c’est si beau…

Les feuilles mortes ne se ramassent pas encore à la pelle sur les bords de la Garonne. Baigné par un soleil toujours vigoureux à la mi-octobre, Bordeaux profite de son bel été indien pour accueillir le départ du Rallye des Princesses d’Automne, premier du nom. Entre la Place des Quinconces et l’Allée de Tourny, la bonne trentaine d’équipages présents ont satisfait, en toute détente, à cette journée dédié aux vérifications administratives et techniques avant la grande soirée de gala, prévue, en soirée, dans les salons du Grand Hôtel de Bordeaux. Dès ce dimanche matin (8h30), l’ensemble de la caravane s’élancera en direction de Montauban, pour la première des cinq étapes tracées avec soin afin de rallier Saint-Tropez, jeudi prochain.

JPEG - 67.3 ko
JPEG - 83.5 ko
JPEG - 81.9 ko

A la poursuite d’octobre rose. Profitant de la semaine d’octobre rose dédiée à la promotion annuelle en faveur du dépistage du cancer du sein, le Rallye des Princesses d’Automne a tenu à s’associer à la section bordelaise d’Europa Donna France dans sa lutte permanente contre le cancer du sein qui, rappelons-le, touche encore plus d’une femme sur huit sur le sol français…

Perin-Perin en ouverture. Pour cette édition 2016, le Rallye des princesses d’Automne s’offre une équipe d’ouverture de premier choix. Ce sont, en effet, Michel Périn (quadruple vainqueur du Dakar comme copilote) et son épouse Marie-Christine, elle aussi copilote professionnelle et lauréate du dernier Rallye des Princesses qui valideront quotidiennement les notes du roadbook avant le passage des équipages…

-> Lire la suite


DIMANCHE 16 OCTOBRE - Etape 1

Entre deux eaux

Des rives de la Garonne, à celles du Tarn, sans oublier le déjeuner, les pieds dans l’eau, au bord du Lot : les Princesses d’Automne ont vécu une première étape palpitante, dans des décors féeriques sur près de 300 kilomètres entre Bordeaux et Montauban.

JPEG - 66.3 ko

Parties au lever du jour de l’Allée de Tourny, au cœur de la capitale bordelaise, la bonne trentaine d’équipages a mis le cap à l’est pour l’étape inaugurale de ce premier Rallye des Princesses d’Automne. Avec quatre Tests de Régularité au programme, ce chapitre inaugural se voulait plutôt accessible aux novices pas toujours bien calées sur leurs instruments de bord ou un peu perdues face au road book à respecter impérativement pour arriver à point aux différents rendez-vous fixés par l’organisation tout au long de cette belle journée bercée par un doux soleil. A l’arrivée à Montauban, en milieu d’après-midi, le sourire éclairait les visages des Princesses, parfois un peu perplexes quant à la marche à suivre, mais toutes impatientes, déjà, d’en découdre sur les routes, dès demain sur les plus routes du Tarn et Garonne, en direction de l’Hérault…

Princesses des Emirats. Venues en droite ligne des Emirats Arabes Unis, l’Iranienne Hanan Sobati et la Britannique Frennie Seier forment incontestablement l’équipage le plus ‘exotique’ des cette édition 2016 du Rallye des Princesses d’Automne. Pas facile donc pour ces Princesses d’Abu Dhabi, de s’adapter, d’entrée de jeu au finesses d’un rallye de régularité.

JPEG - 96.8 ko
JPEG - 59.8 ko
JPEG - 81.9 ko

C’est donc en arrivant dès ce midi à Montauban, au volant de leur Audi R8 Spyder, que ces princesses des Emirats comprirent qu’on les attendait quelques 150 kilomètres plus en amont, pour le premier déjeuner du jour…

Pause café. Comme c’est le cas depuis deux éditions déjà sur le Rallye des Princesses Richard Mille, l’organisation a mis en place un Contrôle Horaire (CH) en début de TR où les concurrentes peuvent s’arrêter pour prendre un café et bénéficier d’un peu de réconfort et de conseils pratiques de la part de commissaires courtois et bienveillants. Ce rendez-vous est fixé chaque matin et chaque après-midi afin de maintenir la convivialité légendaire du Rallye des Princesses

-> Lire la suite

-> Les classsements


LUNDI 17 OCTOBRE - Etape 2

Princesses des Cévennes

Parties ce matin de Montauban, les Princesses d’Automne ont rallié Juvignac, sa source thermale, son Vichy Spa Hôtel et son Golf de Fontcaude à un petit ‘drive’ de Montpellier, au terme d’une deuxième étape de près de 300 kilomètres.

JPEG - 52.6 ko

Tracé dans les décors magiques du Tarn et Garonne avant d’aborder, après le déjeuner, les routes plus sinueuses et escarpées serpentant au gré des monts cévenols, les équipages ont vécu une véritable étape de Princesses sous un soleil encore légèrement voilé mais offrant des températures dignes d’un été indien à rallonge. Ce soir à l’arrivée de ce deuxième acte les classements commencent à se dessiner sur un Rallye des Princesses d’Automne aux allures d’escapade entre copines. Des amitiés se lient, des objectifs se dessinent. Les yeux rivés sur leurs chronos et leurs road books, les concurrentes se prennent au jeu de précision qu’impose la régularité. Les arrivées défilent, les points s’accumulent, mais toutes arborent, au final, un sourire radieux, n’oubliant pas de cueillir au passage, ce plaisir qu’elles sont venues chercher sur cette diagonale d’exception entre Bordeaux et Saint-Tropez…

Malard, les bulles du départ aux arrivées. Avec son bar installé Allée de Tourny à l’occasion du départ de ce 1er Rallye des Princesses d’Automne, les Champagnes Malard ont donné le rythme à suivre. Des bulles du champagne rosé au zéro que les princesses recherchent sur leurs feuilles de résultats, il existe un lien permanent puisque, chaque soir, en entrant au parc fermé, les Champagnes Malard réconfortent les équipages au terme de leur périple.

JPEG - 76.7 ko
JPEG - 96.2 ko
JPEG - 125.9 ko

Les jubilaires font la loi … Deuxième de l’étape du jour en Historic derrière Inès Champeil-Alard et Caroline De Villaucourt (Austin Healey n°1) qui signent une superbe victoire après seulement deux jours de régularité, la Porsche 356 n°6 jaune s’empare de la tête du général le jour même de l’anniversaire de sa pilote, Angélique Alvergnas, accompagnée par Sidonie Dubrule. Troisièmes du jour Valérie Frasson-Botton et Sophie Fenery-Maurin (Porsche 911 n°33) intègrent le top 10 à la 8e place du général. En catégorie Prestige, ce sont Valérie Koziareck et Valérie Carnet (Porsche 996 n°57) qui remettent le couvert, au lendemain de l’anniversaire de la pilote. Tant à l’étape qu’au général, les deux Valérie devancent, dans l’ordre, la Porsche 964 n°51 de Juliette Bouverat et Pauline Gardette et la VW Touareg n°52 de Perrine Falgayrat et Gwenaelle Fradj.

-> Lire la suite

-> Les classsements


MARDI 18 OCTOBRE - Etape 3

Sous le soleil de Provence

Grand bleu, ce matin au départ de Montpellier pour le départ de cette 3e étape en direction de Pont Royal avec, au menu, trois TR sur route et un passage au Pole Mécanique d’Ales pour un chrono de dix tours à effectuer sur circuit

JPEG - 36.9 ko

. Et ce ne sont pas les quelques embarras de circulation rencontrés dès le départ qui allaient miner le moral des équipages partis pour un menu copieux dans les Cévennes avant de rejoindre la Provence. Attention : sinueux et étroit. Avant d’atteindre Ales, il y avait largement matière à perdre des points avant d’aller tournicoter joyeusement sur un circuit sportif et vallonné. L’étape déjeuner au Château d’Arpaillargues prenait, du coup, l’allure d’un petit de coin de paradis, annonçant une Provence chatoyante dévoilant tous ses charmes à l’arrière-saison. Il restait dès lors à accomplir un passage sous l’œil du chrono dans le décor majestueux des Beaux-de-Provence, pour rallier, au plus court, Pont Royal et son Moulin de Venergues, havre de paix et de bien-être toujours apprécié par les Princesses, déjà éprouvées par trois belles étapes…

Ales, on passe sur circuit. C’est une des spécificités de ce Rallye des Princesses d’Automne, à partir de cette 3e étape, et ce jusqu’au terme de cette première édition, chaque journée sera agrémentée d’un passage en TR sur circuit. Le principe : un tour de reconnaissance, un tour de référence, sept tours de confirmation avec pénalité et un tour de sortie. En fin de matinée, juste avant le déjeuner au Château d’Arpaillargues, c’est sur le tracé sportif et vallonné du Pole Mécanique d’Ales que les Princesses ont entamé leur joyeux triptyque…

PNG - 281 ko
JPEG - 68.4 ko
JPEG - 124.3 ko

La Cox qui grimpe, qui grimpe… Côté classements, c’est à nouveau le grand chambardement ! Deuxièmes de cette étape 3, derrière la Porsche victorieuse des Italiennes Gamberini/Gallini (voir épinglé du jour), Andrée Mahler et Edith Ragot semblent avoir corrigé leur problèmes d’instruments de bords pour se hisser dans le top 5, suivies de près par les lauréates d’hier, Inès Champeil-Allard et Caroline de Villaucourt. Bien installées en tête du général, Angélique Alvergnas et Sidonie Dubrule (Porsche 356 n°6) poursuivent sur leur lancée, malgré un réveil un peu difficile ce matin.

Les ‘Valéries’ indéboulonnables ! Et de trois pour Valérie Koziareck et Valérie Carnet (Porsche 996 Turbo S n°57) qui dominent la catégorie Prestige de la tête et des épaulettes, devant la Porsche 964 Jubilé n°51 de Juliette Bouverat et Pauline Gardette déjà bien accrochés à leur médaille d’argent. Trosième de l’étape Lysiane Bay et Laetitia Pequin (Infinity G37 Cabr. n°54) profitent du faux pas de la Touareg n°52 de Falgayrat/Fradj pour se hisser sur le podium provisoire.

-> Lire la suite

-> Les classsements


MERCREDI 19 OCTOBRE - Etape 4

Valse de points dans le Luberon

De Pont Royal au Castellet, cette 4e et avant dernière étape du Rallye des Princesses d’Automne 2016, conviait les équipages à une boucle à la fois superbe et sportive dans ce que le massif du Luberon offre de plus beau.

PNG - 320.5 ko

Deux TR matinaux à couper le souffle, dans des gorges serpentant allègrement au cœur du massif provençal. Avec les rayons du soleil jouant à cache-cache entre les roches blanches et l’asphalte tournoyant, le tout sur fond de ciel bleu : la valse des temps promettait quelques belles surprises à l’heure du déjeuner, à la sortie du ‘Colorado provençal’. Un lunch lumineux pour des Princesses éprouvées sur le site à la fois magnifique et original de Mathieu Lustrerie à Gargas Juste le temps de profiter d’un café ensoleillé et il s’agissait, déjà de rallier le Castellet par le biais d’une liaison et d’un TR exigeants, avant des lâcher les chevaux, au gré des vibreurs multicolores du Circuit Paul Ricard. A la veille de l’arrivée à Saint-Tropez et, avec encore trois ultimes TR à disputer, ce jeudi matin, l’issue sportive de ce Rallye des Princesses d’Automne, devrait nous réserver encore bien des surprises…

JPEG - 72.8 ko
JPEG - 81.9 ko
JPEG - 72.7 ko

Un trio au Castellet : Calculé sur 5 tours au lieu de 10, le dernier TR du jour sur le Circuit Paul Ricard du Castellet a vu la victoire des Belges Daphné et Anne-Sophie Godenir (Porsche 911 Targa n°30) ex aequo (2 points) avec la Fiat 124 Spider n°31 de Françoise Mahul et Isabelle Lamarque qui signe, au grand galop, le meilleur temps au tour (2:12) et l’e-Mehari n°0 d’Amélie Bougrier et Valérie Bossart.

Un sprint final très serré. Ce soir au Castellet, le suspense reste entier en catégorie Historic avec trois Porsche 356 sur le podium provisoire. Et si Angélique Alvergnas et Sidonie Durbule (n°6), huitèmes aujourd’hui, conservent la tête, ce n’est que pour 5 petits points devant les deuxièmes du jour, Mieke Michiels et Stéphane Heymans (n°3). Déjà vainqueur d’étape hier, les Italiennes Gamberini/Gallini signent, quant à elles, une nouvelle victoire pour se hisser sur la troisième marche du podium à 42 points de leader. Vous aurez compris que tout reste donc possible !

-> Lire la suite

-> Les classsements


JEUDI 20 OCTOBRE - Etape 5

Suspense jusqu’à St-Tropez !

Du Castellet à Saint-Tropez cette 5e et ultime étape du Rallye des Princesses d’Automne a tenu toutes ses promesses tout au long d’une matinée haletante découpée en trois TR, dont un passage sur le Circuit du Var, au Luc.

JPEG - 167.8 ko
Mieke Michiels et Stéphane Heymans

La Sainte-Baume par les versant sud comme mise en jambes et le Col de Babao pour terminer de dévaler vers la Méditerranée : autant dire que le déjeuner par 20°, les pieds dans l’eau, sur la plage de Cavalaire était amplement mérité.

Si, en catégorie Prestige, la victoire des la Porsche 996 de Valérie Koziareck et Valérie Carnet ne faisait plus le moindre doute, en Historic, la lutte s’annonçait féroce entre les trois Porsche 356 de tête. Elle le fut, nous offrant des rebondissements jusqu’à quelques encablures du finish. Leader depuis trois jours, les Françaises Angélique Alvergnas et Sidonie Dubrule (n°6) ont été coiffées in extremis par les Belges Mieke Michiels et Stéphane Heymans (n°3), tandis que les Italiennes Antonella Gamberini et Gioanna Gallini (n°5) se hissent sur la troisième marche du podium, d’une édition 2016 qui restera à jamais dans toutes les mémoires !

-> Lire la suite

JPEG - 148.4 ko
Des princesses enchantées
JPEG - 132.2 ko
Angélique Alvergnas et Sidonie Dubrule
JPEG - 136.9 ko
Valérie Koziareck et Valérie Carnet

Podium Historic :
1 3 MICHIELS Mieke/HEYMANS Stéphane Porsche 356
2 6 ALVERGNAS Angélique/DUBRULE Sidonie Porsche 356
3 5 GAMBERINI Antonella/GALLINI Gioanna Porsche 356 cabriolet
-> Classement Historic 2016

Podium Prestige
1 57 KOZIARECK Valérie/CARNET Valérie Porsche 996 Turbo
2 51 BOUVERAT Juliette /GARDETTE Pauline Porsche 964 jubilé
3 54 BAY Lysiane/PEQUIN Laetitia Infiniti G37 Cabriolet
-> Classement Prestige 2016

-> Tous les classements 2016


JPEG - 65.4 ko

Texte et photos : Patrick Zaniroli Promotion - PZP

-> Toute l’édition 2016


 

Portfolio

 
 
 
 
 
 
 

Documents joints

Classement général Historic (PDF - 617.3 ko)
Classement general Prestige (PDF - 613.7 ko)

Cliquez !


Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr