Contact Recherche avancéeé
 

Rallye Le Béthunois : les résultats VHC

News Classic Racing | Publié le 16 septembre 2014

L’engouement affiché depuis le retour du Rallye national le Béthunois au calendrier du Comité Nord-Picardie du sport automobile en 2011 s’est confirmé encore cette année avec un nombre d’engagés dépassant la centaine, 124 exactement (139 numéros attribués). Treize véhicules historiques de compétition complétaient cette liste (9 en 2012 et 2013).

JPEG - 1.6 Mo

Douze épreuves chronométrées pour se départager.

Quasiment 140 véhicules de compétition au total étaient au départ dans la région du Béthunois à partir du samedi 13 septembre en milieu de matinée (départ de la première voiture à 10h depuis la Grand Place à Béthune). L’arrivée était jugée dimanche 14 septembre en début d’après-midi. Les vérifications quant à elles ont débuté vendredi 12 en fin de journée chez Renault DAB, zone Actipolis à Fouquières Les Béthune.
Au programme durant deux jours, trois spéciales étaient à disputer deux fois : le premier jour, les inédites Rexel Parc d’Olhain (6,00 km), Careco Le Dolmen (7,58 km) et France Pare-Brise Les Vallées (10,12 km) ; le second jour, les classiques Renault DAB Les Deux Rivières (6,44 km), Securitest Le Blanc Sabot (14,70 km) entrecoupées de la nouvelle version de Bridgestone Le Turbeauté (15,06 km). Entre chaque tour, les concurrents sont revenus à Béthune, place du Beffroi, cadre traditionnel du parc de regroupement, du podium et d’animations (simulateurs, écran géant, boutique du rallye…), et cette année, place Lamartine pour le parc d’assistance.

Treize VHC au départ.

En doublure du National, le Rallye le Béthunois accueillait pour la quinzième fois, les véhicules historiques de compétition. Le nombre d’engagés augmente d’année en année. En 2014, treize ont envoyé leurs demandes d’engagement. Les Belges Wouter De Keyser (Porsche) et Piet Declercq (Ford Escort MK1) ont animé la course comme l’an passé. Les Français comme Jean-Luc Marteil (Citroën Visa 1000 Pistes) et Olivier Ponthieu (Renault 11 Turbo) disposaient de voitures moins puissantes… sur le papier. Dans le Béthunois, chacun sait que les rebondissements ont toujours existé ! -> Liste des engagés

La course

ES1 Rexel Parc d’Olhain (6,00 km) : la première manche du match « rallystique » France-Belgique est remportée par les français Stanislas Filliette (Opel Manta) et Olivier Ponthieu (Renault 11 Turbo) talonné par le Belge Piet Declercq (Ford Escort MK1). Son compatriote Wouter De Keyser (Porsche 911) pointe à 5s2.

ES2 Careco Le Dolmen (7,58 km) Auteur du meilleur temps avec 0s8 d’avance sur Declercq, O. Ponthieu prend les commandes. Seul Filliette s’accroche à ce duo, De Keyser étant relégué déjà plus de 20s.

ES3 France Pare-Brise Les Vallées (10,12 km) Declercq passe à l’offensive et détrône Ponthieu qui concède une vingtaine de secondes. Filliette, 2e temps, en profite pour passer 2e et confirmer ses prétentions pour un podium. De Keyser et Jean-Luc Marteil (Visa 1000 Pistes) pointent au pied du podium.

ES4 Rexel Parc d’Olhain (6,00 km) nouveau meilleur temps d’Olivier Ponthieu (Renault 11 Turbo). Piet Declercq (Ford Escort MK1) perd 17s et cède la tête de cette 15e édition du Rallye le Béthunois à Stanislas Filliette (Opel Manta). Les trois hommes cités se tiennent sur le podium en 4s9 ! Au pied des marches, Wouter De Keyser (Porsche) talonné par Jean-Luc Marteil (Visa 1000 Pistes) sont séparés par 1s9 et Stefan De Wulf (Golf) face à Joël Herreng (Opel Manta) par 4s9.

ES5 Careco Le Dolmen (7,58 km) quelle bagarre en VHC ! Ce parcours plutôt rapide est favorable aux voitures puissantes comme le démontre De Keyser, 3e temps à 1s du meilleur temps de Declercq. Ce dernier reprend la tête à Filliette pour 0s4. Ponthieu est à 2s8.

ES6 France Pare-Brise Les Vallées (10,12 km) Declercq signe son deuxième meilleur temps d’affilée et termine cette première journée en tête. Le Belge éloigne les menaces des français Filliette et Ponthieu, respectivement relégués à 8s1 et 24s3. De Keyser se donne de l’air, lui aussi, face à Marteil. Herreng a pris le dessus sur De Wulf pour la 6e place.

ES7 Renault DAB Les Deux Rivières (6,44 km) d’entrée, Piet Declercq (Ford Escort MK1) a décidé d’asseoir sa position de leader. Il relègue à 11s ses rivaux Olivier Ponthieu (Renault 11 Turbo) et Stanislas Filliette (Opel Manta) qui se neutralisent (0s3 d’écart). Wouter De Keyser (Porsche) à égalité de temps avec Philippe Piette (Opel Kadett GTE) distance Jean-Luc Marteil (Visa 1000 Pistes) pour la 4e place.

ES8 Bridgestone Le Turbeauté (15,06 km) le 15e Rallye le Béthunois tourne en faveur de Declercq qui enchaîne les meilleurs temps et creuse indéniablement l’écart sur Filliette et Ponthieu pointés respectivement à 32s2 et 1min.

ES9 Securitest Le Blanc Sabot (14,70 km) Declercq met les choses au clair. En signant son cinquième meilleur temps d’affilée et troisième ce matin, il accentue son avance sur Filliette et Ponthieu et prend une sérieuse option sur la victoire finale. Marteil profite d’une faute de De Keyser pour subtiliser la 4e place pour 2s8.

ES10 Renault DAB Les Deux Rivières (6,44 km) seul changement dans le Top 5 : De Keyser reprend logiquement la 4e place à Marteil. Declercq continue son chemin vers le succès.

ES11 Bridgestone Le Turbeauté (15,06 km) Même s’il s’accroche (à 5s3), Filliette voit s’éloigner Declercq. Le podium complété par Ponthieu et la 4e place sont figés sauf rebondissement dans les 14 derniers kilomètres.

ES12 Securitest Le Blanc Sabot (14,70 km) la Belgique s’impose face à la France ! Declercq qui a géré cette deuxième boucle dominicale, remporte cette 15e édition. Filliette signe le dernier temps scratch et confirme sa 2e place devant Ponthieu à 2min du Belge. Marteil termine finalement 4e, De Keyser s’étant arrêté à l’issue de l’ES11. Philippe Lefebvre a gagné 9 places terminant aux fesses d’Eric Leclercq et Lesage.

-> Classement VHC 2014

Texte : Frédéric Dart

-> revivre les éditions précédentes

photo : DECLERCQ Piet -DENYS Dieter Ford Escort MkII

Tarif promo jusqu’au 15 mai :

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com




Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org