Montée historique de Ceyreste 2018 : que du bonheur !

Météo France avait promis des orages sur le pourtour méditerranéen pour ce Dimanche 8 Avril.

JPEG - 907.8 ko

Mais les Dieux de l’automobile ne l’entendirent pas ainsi, et il n’y eut pas de pluie sur les 3,5 kms de la D3, entre le Plan de Masse et le Grand Caunet, pour la quatrième édition de la mythique Montée Historique de Ceyreste. L’averse prévue ne survint qu’après le passage de la dernière auto sur la ligne d’arrivée. Dans un éclat de rire, Michel Vignal affirmait que seuls les grands organisateurs étaient capables de tels exploits !!!

Pour la quatrième année consécutive, la ville de Ceyreste, à un jet de pierre des plages de La Ciotat, accueillait les bénévoles de Phocéa Productions et de l’Ecurie Soleil Classic, pour organiser la maintenant incontournable Montée Historique.

JPEG - 66.3 ko

C’est sur le tracé, légèrement raccourci pour cause d’urbanisation, de la Course de Côte qui, entre 1912 et 1985, a drainé dans ce petit village typiquement provençal, tout le gotha du sport automobile européen, que s’est déroulée cette « Démonstration de Voitures Historiques ».

Le Samedi après-midi, dès 14h, autos et pilotes se présentaient sur les parkings de la Salle Polyvalente, pour satisfaire aux traditionnelles et indispensables vérifications administratives et techniques. De nombreux spectateurs en profitaient pour admirer des bolides venant directement du siècle dernier : Alpine, Gordini, BMW, Lancia, Opel, Porsche, Austin, ainsi que quelques superbes monoplaces d’époque. Mais les plus remarquées étaient les trois rares TVR, la superbe Jaguar XK 120-C, et surtout la Simca 8 Sport ; exemplaire unique carrossé en 1948 par le père de Yannick Dalmas.

JPEG - 86 ko

Fait marquant de ce type de manifestation, la tendance « familiale » qui se développe, à l’instar de Pierrot Percivalle (Berlinette gr4) et de son petit-fils Gauthier Viry (205GTI), de la famille Laforest ; Carole (R11 T Zender) et Patrice ( R5 Alpine ) ou les Carmagnolle ; Jean-Michel (R5 Alpine gr2) et le tandem Laurence et Christine (R5 Alpine Coupe) en double monte, tout comme Daniel et Philippe Coll au volant de l’Escort 2000 RS ex Xiberras. Dans le même régistre, Max Michel, qui cette année ne participait pas, mais « coatchait » son fils Anthony (Martini MK 57).

Dimanche matin, après la mise en place du car-podium du Conseil Départemental des Bouches du Rhône, de toute l’infrastructure propre à la sécurité, dont les neuf postes de commissaires de route, suivis de l’habituel briefing des pilotes, la première monte était lancée par Jean-Pierre Bertos, l’inénarrable et talentueux directeur de course. Première monte qui voyait les abandons, sur ennuis mécaniques, de la R11 Turbo ex Ragnotti d’Eric Charles et du proto 4L de Thierry Bezelun. L’Alpine A 110 de Jacques Dor sera confrontée à des soucis de chauffe, mais pourra, toutefois, terminer les deux montes matinales.

JPEG - 84.5 ko

La deuxième monte se déroulait sans aucun problème, et la pause méridienne permettait aux mécaniques comme aux participants de reprendre des forces. Après quelques sandwiches et beaucoup de café, les hostilités pouvaient reprendre.

Les deux montes de l’après-midi, dans le bruit des échappements « spéciaux » et des pneus torturés, et dans l’odeur du Ferrodo et de l’huile de ricin, ne voyaient pas de soucis particuliers, si bien que la dépanneuse, mise à disposition par le garage Bazin, pouvait repartir sans avoir eu à intervenir.

La journée se clôturait traditionnellement dans la salle polyvalente, par un apéritif (sans alcool) offert par la Municipalité Ceyrestenne, et servi par Michelle Scozzaro et Mireille Pugliesi, les indispensables et toujours souriantes adjointes au maire.

JPEG - 93.8 ko

Michel Vignal, dans un bref débriefing, remerciait, au nom de Phocéa Productions, tous les intervenants et partenaires de cette belle manifestation, en particulier la Société Roure Automobile, dont Sébastien Basso pilotait la superbe Berlinette jaune. Les remerciements allaient également aux riverains de la D3 et de la Voie Romaine, aux Services Techniques de Ceyreste, aux CCFF omniprésents, à la Police Municipale toujours efficace, et à l’Ecurie Soleil Classic qui, non seulement participait à l’organisation, mais engageait également dix autos dans la Montée Historique » .

Prochain rendez-vous de Phocéa Productions : la Montée Historique du Col Saint-Jean, le 1er Juillet, à Eygalayes dans la Drôme Provençale.

-> Liste des engagés 2018

-> + de photos


PNG - 21.5 ko

Texte et Photos : Alain Amalberti
Organisation : PHOCEA PRODUCTIONS - Michel VIGNAL

-> Revivre les éditions précédentes

-> Calendrier 2018


 

Portfolio

 

Documents joints

 Liste des engagés 2018 (PDF - 83.1 ko)