Contact Recherche avancéeé
 

Montée Historique Col St Jean/Drôme provençale : on a passé la quatrième !

News Classic Racing | Publié le 22 juillet

C’est sous un soleil rayonnant, mais une « fraîcheur » très agréable, que s’est déroulée, ce Dimanche 1er Juillet, la quatrième édition de la Montée Historique du Col Saint-Jean / Drôme Provençale.

PNG - 848.6 ko

Avec toujours le même engouement de la part des nombreux spectateurs ainsi que des différents intervenants, pour cette manifestation devenue incontournable pour les amoureux de belles mécaniques.

Un simple coup d’oeil à la liste des engagés augurait la perspective d’un spectacle de haut niveau. Aux participants « récidivistes », habitués des manifestations organisées depuis 26 ans par Phocéa Productions, plusieurs « rookies » avaient fait le déplacement depuis 12 départements différents. On pouvait noter, entre autres, les participations de Bernard CAYRIER, qui au volant de sa Le Gallen LLG8, anime le championnat de France VHC de la Montagne, et de l’inénarrable Edmond SIMON, que l’on ne présente plus, aux commandes d’une très belle Opel Ascona i2000.

8h45 : Michel Vignal attaque le traditionnel briefing des pilotes, alors qu’Edmond Simon, sérieux pendant 3mn12, régale l’assemblée de ses premières facéties. Le « Vieux », s’il a gardé un fameux coup de volant, n’a pas perdu son sens aigu de la galéjade.

JPEG - 137.2 ko

9h10 : la 1ère monte débute, Gérard FERAUD (Rallye II) perd son bouchon de vidange et nappe la route d’une belle couche d’huile qui, malgré la rapide intervention des commissaires, permet aux suivants d’exécuter quelques figures libres plus ou moins bien réussies. Seule l’Opel Kadett GTE de Sébastien THOMAS ira flirter avec la glissière de sécurité, froissant légèrement son aile avant droite, ce qui n’empêchera pas son pilote de repartir, avec toujours la même fougue et le même sourire. Rien à signaler pour la fin de cette 1ère monte, ni pour la seconde, si ce n’est de louer à nouveau la compétence des commissaires présents tout au long du parcours.

Après une pause « pique-nique » pour les participants comme pour les organisateurs, et un court repos pour les mécaniques, tout reprenait après les derniers cafés concoctés dans les buvettes de Mickael, pour le plaisir de tous, et en particulier pour Dédé, le maire d’Izon-la-Bruisse qui fit une monte aux cotés de Fred REISZ (205 Rallye) et surtout pour Odile, la mairesse de Mévouillon, qui hilare, monta avec Edmond Simon. Durant cette 3ème monte, Sebastien ALRAM devait s’arrêter craignant un problème de boite de vitesse sur le proto Dauphine, mais en fait, rien de grave et il put repartir dans la 4ème monte.

JPEG - 129 ko

4ème monte sans ennuis, si ce n’est pour Laurent TROUVE qui cassa le pont de sa BMW 1602, et dut voir passer ses petits copains du bord de la route... Le temps le permettant, une 5ème monte était proposée, à la grande joie de tous, et entre autre d’une petite fille de 9 ans qui s’est éclatée dans le baquet de droite de la Matra Muréna de son papa Florent GALDINO.

Parmi les autos à prendre le départ de cette 4ème Montée Historique du Col Saint-Jean / Drôme Provençale, il faut noter le proto Renault 4L aussi capricieux que véloce des BALAZUN père et fils, de la très belle et très efficace Autobianchi A112 Abarth de Jean-Louis UGHETTO, de la magnifique Alpine A110 de Gilles PAULIN venu pour l’occasion du Jura, et de la merveilleuse R8 Gordini de Max FOLCHER, participant mais aussi partenaire de la manifestation.

JPEG - 131.2 ko

Côté monoplace, s’il n’y avait pas la quantité, la qualité était là, avec les 2 Martini des frères Jean-Louis et Jacques CONIL, très investis dans l’organisation de « leur » Montée Historique, avec la barquette Serem de Gilles GRIMAUD, et puis, on en parlait plus haut, avec la Le Gallen de Bernard CAYRIER, qui était venu avec un lot de nougats « Diane de Poytiers » à offrir à tous les autres concurrents. Quelques écuries s’étaient déplacées en masse, à l’instar du Ventabren Rétro Passion, du Rétro Club Briançonnais, des Carbus de l’Extrême, etc...

Comme le veut la tradition, la journée se terminait par un apéritif d’honneur (sans alcool) offert par les municipalités partenaires de l’évènement.

Une fois de plus l’efficacité de l’équipe organisatrice de Phocéa Productions a été mise en avant, dans la préparation comme dans l’exécution de ce qui restera, pour tous, un très bon souvenir. Sans oublier tous les bénévoles, dont les commissaires sans qui rien ne serait possible.

-> + de photos

-> Calendrier 2017 Phocéa productions


PNG - 21.5 ko

Texte : Alain Amalberti
Photos : Jean-Marc Duprat
organisation : PHOCEA PRODUCTIONS - Michel VIGNAL

-> Revivre les éditions précédentes


 

Portfolio

 
 
 

Documents joints

Liste des engagés 2017 (PDF - 60.2 ko)

Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr



www.ffsa.org