Contact Recherche avancéeé
 

Mille Miglia : Présentation de l'édition 2016

News Classic Racing | Publié le 30 octobre 2015

Conférence de presse du 28 octobre 2015 - Salon Vanvitelliano, Palazzo Loggia à Brescia -

PNG - 19.3 ko

"L’écho - et pas seulement l’écho - de cette course a rebondi de pays au pays. Qui le peut, la voit du bord de la route. Qui ne le peut pas, s’intéresse aux informations que relatent les journaux qui se préoccupent de la relayer. La presse écrit, les gens lisent, et quand ils trouvent écrit "Mille Miglia" tous les gens se découvrent, au moins un peu, sportifs. L’Italie change, la Mille Miglia non. L’enthousiasme est toujours le même."

d’une chronique de Cesare De Agostini pour Autosprint

La 34ème réévocation de la Mille Miglia, la course sur route la plus célèbre de tous les temps, se disputera du jeudi 19 au dimanche 22 mai 2016. La date, comme de tradition, est fixée une semaine avant le Grand Prix de Monaco de Formule 1.

JPEG - 317.4 ko
Départ de Brescia

Pour la quatrième année consécutive, la grande kermesse de l’automobile sera sous la responsabilité de la société 1000 Miglia Srl, société intégralement détenue par l’Automobile Club de Brescia, et créée spécialement par ce dernier en 2012. La gestion de la course de la part de 1000 Miglia Srl au cours des 3 dernières éditions a établi un nouveau standard, tant en termes sportifs que du point de vue du résultat économique.

Respectant la tradition établie en 1927, le parcours débutera et se terminera à Brescia, traversant la moitié de l’Italie avant et après Rome.

JPEG - 345.8 ko
Passage à Ravenne

Chaque année, le parcours subit des modifications pour faire passer la Mille Miglia dans des villes d’où elle était absente depuis quelques année. En 2016, procédant de la même philosophie, quelques variantes ont été apportées au parcours.

En 2016 encore, la Mille Miglia se déroulera en 4 étape pour autant de journée.

La première étape, qui partira au début de l’après-midi du jeudi 19 mai, après un passage à Ravenne et Ferrara, se terminera à Rimini.

JPEG - 324.2 ko
Défilé dans Rome

Le jour suivant, vendredi 20 mai, avec une pause à Macerata pour le déjeuner, la seconde étape portera les concurrents comme le veut la tradition à Rome dans la soirée de vendredi, où la concomitance avec le jubilé apportera quelques modifications dans le passage de nuit dans l’Urbe.

JPEG - 327.7 ko
Passage du Passo della Futa

Samedi 21, le parcours depuis la capitale restera presque inchangé jusqu’en Toscane, avec une pause à Poggibonsi et pour satisfaire beaucoup de demandes de passionnés qui en ont toujours envahi les lacets, un peu comme dans un stade, la Mille Miglia 2016 reviendra escalader les cols de la Futa et de la Ratissa, théâtre de batailles épiques des as du volant.

La troisième étape se terminera de nouveau à Parme, qui a réservé l’an passé un accueil chaleureux aux participants. De là, le dimanche matin, les concurrents repartiront pour Brescia, en renouvelant l’arrivée à l’heure du déjeuner, tant appréciée au cours des deux dernières années.

JPEG - 348.6 ko
L’anneau de vitesse de Monza

En remontant de Parme, la longue caravane de la Flèche Rouge traversera Crémone, en poursuivant vers le nord. Ayant pris note de la grande satisfaction tant des équipages que du public nombreux, la Mille Miglia retournera pour une épreuve spéciale sur l’autodrome National de Monza.

Du circuit, pensé et crée en 1922 du brescian Arturo Mercanti, les voitures encore en course traverseront Bergame et la Franciacorta, pour faire la promotion de la région de Brescia.

Parmi les nouveauté de l’édition 2016, il y aura de nouveaux coefficients qui seront appliqués aux points obtenus par chaque voiture en course, calculés en tenant compte de l’époque et de la sportivité des plus de 900 modèles de voitures éligibles à la Mille Miglia, ceux qui ont participé au moins une fois à l’édition de course, entre 1927 et 1957.

JPEG - 263.6 ko
Ferrari Testarossa

Les nouveaux coefficients, qui seront publiés sur le site www.1000miglia.it, ont été complètement recalculés avec l’intention de promouvoir d’avantage les voitures les plus sportives, celles qui ont écrits les pages les plus importantes de la course automobile. L’autre effet des nouveaux coefficients sera de réduire le gap existant entre les modèles d’avant-guerre et les voitures de sports d’après-guerre, qui étaient jusqu’à l’an passé de fait exclues de la possibilité de monter sur le podium final. Enfin, avec l’intention de favoriser les modèles de voiture qui ont été les protagonistes des éditions de la Mille Miglia de 1927 à 1957, des bonus de points ont été introduits : le premier est le même adopté depuis 2 ans, attribué aux exemplaires ( numéro de châssis) pour lesquels a été vérifiée la participation à au moins une édition. La seule différence, la valeur à 5% contre 10% lors du passé récent. Le second bonus, toujours de 5%, sera à l’inverse attribué à tous les modèles de voitures qui, au cours des 24 éditions de vitesse, ont remporté le propre classe ou catégorie.

JPEG - 278.2 ko
Ferrari 212 Export - Mille Miglia 1952

Cette modification aux coefficients utilisés jusque l’an passé et entrés en vigueur en 2008, a pour but de valoriser les voitures d’époque au passé le plus glorieux, augmentant ultérieurement leur valeur historique et sportive pour laquelle Enzo Ferrari, assistant au passage de la révocation en 1988, l’a défini comme un "extraordinaire musée roulant".

Avec sa capacité à conjuguer tradition, innovation, créativité, élégance, beauté des paysages et le style de vie de notre pays, la Mille Miglia continuera à représenter encore en 2016 le symbole de l’excellence italienne dans le monde.


JPEG - 12.5 ko

-> Le parcours 2016

-> S’inscrire

©www.photoclassicracing.com


-> revivre les éditions précédentes

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr

Cliquez !


voituresdelegende.com





Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr