Contact Recherche avancéeé
 

Maquisard(B) : Bernard Munster s'offre la 10e édition !

News Classic Racing | Publié le 18 août 2015

Largement plus d’une centaine de voitures présentes au pied de la côte dans le village de Marteau aux portes de Spa, un public plus nombreux que jamais, une météo qui est restée conciliante d’un bout à l’autre de la journée, et pour couronner le tout, une Montée en Or exceptionnelle d’intensité ! Pas de doute, la 10ème édition de la Montée Historique du Maquisard de ce 16 août restera dans les annales comme l’une des plus réussies !

JPEG - 162.7 ko

Incontestable point fort du concept ‘Montée Historique’ imaginé par Georges Chalsèche il y a une décennie déjà et mis en pratique par l’équipe de la Royale Ecurie Ardennes devenue Ecurie du Maquisard sous la houlette de Robert Vandevorst, la majeure partie de la journée fait la part belle à la démo, sans la moindre prise de temps. De quoi garantir aux spectateurs massés au niveau de la première épingle, de la Petite Suisse ou de l’épingle finale un défilé aussi soutenu que varié. Et pour cette édition anniversaire, les bolides remarquables étaient légion, le public ayant les yeux de Chimène pour l’AC Cobra 1965 de Luc Wileputte, l’Alpine A110 Gr.4 de Joël Favé-Lesage, la Peugeot 203 de Georges Chalsèche, l’Audi Sport Quattro de Julien Paisse, la BMW Compact Maxi ‘Delage’ de Bernard Herman, la Porsche 356 Pré-A de Michel Closjans, la MG B GT Sebring d’Eric Marnette, sans oublier la rare Porsche 916 du Néerlandophone Benjamin Devroey (en fait une 914/6 avec des pare-chocs plus aérodynamiques) hélas trop rapidement remise sur la remorque pour cause de bris de boîte.

JPEG - 112.2 ko

Même si elles ont été parcimonieuses, les apparitions d’une De Lorean rendue célèbre par le film ‘Retour vers le futur’, mais aussi d’une toujours étonnante De Tomaso Pantera ont constitué les cerises sur le gâteau d’anniversaire.

Rebondissements à répétition !

Sur le coup de 16h30, le ‘Maquisard’ troquait son mode démo contre sa célèbre course à l’américaine, avec successivement la Montée en Or, le Top 10 et le Final 3 ! Et cette année, pas moins de 25 pilotes décidaient de titiller le chronomètre dans ce qui constitue le toujours prisé ‘championnat du monde des gars du coin’ !

Et le moins que l’on puisse dire et écrire, c’est que les faits de course allaient se succéder en fin de journée. C’est ainsi que dès la Montée en Or, où l’objectif était de trouver place dans le top 10 pour poursuivre la compétition, François De Spa (Ford Escort RS1600 MK1), affublé de l’étiquette de favori, voyait son câble d’accélérateur se gripper, le pilote étant contraint d’effectuer la montée avec les gaz bloqués… à fond ! L’acrobate de service s’en tirait, mais laissait du temps dans la mésaventure. Résultat : 11ème meilleur chrono une fois le coefficient d’âge appliqué… et donc une élimination totalement inattendue !

JPEG - 120.1 ko

C’est Geoffrey Leyon (Ford Escort MK1) qui se montrait le plus véloce, précédant Bernard Munster (Porsche 911 SC RS), Jean-Pierre Van de Wauwer (Lancia Beta Monte-Carlo Gr.4), Bernard Cornet (VW Cox) et l’inattendu Yves Diepart (Porsche 911 Carrera).

Révélé par les épreuves mises sur pied par l’Ecurie du Maquisard, Leyon était-il en mesure de récidiver lors du Top 10 ? Et bien non ! Dès la première épingle, le garagiste de Louveignée effectuait un tête-à-queue et calait le moteur de son Escort MK1 ! Reparti le couteau entre les dents, il ne parvenait pas à trouver place dans le top 3 qualificatif ! Bernard Munster haussait le ton et signait le meilleur temps devant un Bernard Cornet des grands jours et un Jean-Pierre Van de Wauwer à la régularité de métronome.

La victoire allait donc se jouer entre ces trois-là, et lors du Final 3, Munster signait de nouveau le meilleur temps, ce qui lui permettait prendre une éclatante revanche après la spectaculaire sortie de route de 2012, au volant d’une autre Porsche ! Le responsable de la formation BMA reconnaissait avoir passé une excellente journée et pris bien du plaisir au volant d’une 911 SC RS aux célèbres couleurs, très efficace même chaussée de pneus conventionnels ! C’est Jean-Pierre ‘Vande’ qui s’offrait la médaille d’argent après avoir exploité au maximum le potentiel de sa Beta Monte-Carlo, tandis que Bernard Cornet se délectait d’un nouveau podium après Forêt-Trooz au printemps !

JPEG - 101.7 ko

Si Geoffrey Leyon, Yves Diepart et André Lausberg (contraint de troquer sa Porsche 911 contre une Opel Kadett GT/E suite à un souci technique) ont complété le top 6, dans les différentes classes, les victoires allaient à Bernard Munster (Cl.D), Jean-Pierre Van de Wauwer (Cl.C), Bernard Cornet (Cl.B) et Romain Delhez (Opel Ascona A à boîte de vitesses séquentielle, S/R).

Pour sa dixième édition, le Maquisard s’est également offert une Première ! Engagé au volant d’une surprenante Citroën Dyane de compétition, en fait la célèbre #44 de la catégorie Hybride en 2CV Racing Cup, Olivier Renaud décidait de participer aussi à la Montée en Or. Et il se classait à une bonne 22ème place sur 25 concurrents, parvenant même à faire glisser son petit bolide des quatre roues dans la première épingle. Etonnant !

Pour être complet, signalons que le Prix du Spectacle a été offert à l’inimitable Lionel Junius (BMW Série 3 E30), expert en grands travers, qui a pris le meilleur sur Maxime Hebrant (Opel Ascona A) et Romain Delhez (idem). Quant au titre du Roi de l’Escort, il a fait office de lot de consolation pour François De Spa, qui l’a emporté devant l’enthousiaste Jean-Yves Dauchat (MK1) et Jean Duchesne (MK2).

Au bout de cette journée exceptionnelle, l’Ecurie du Maquisard n’a plus qu’à entamer la deuxième décennie de la Montée Historique du même nom…

JPEG - 186.5 ko
Le podium et R.Vandevorst

"Qu’allons-nous pouvoir apporter de neuf pour la onzième édition de l’événement ? Sans doute pas grand-chose, car il serait sot de modifier un concept qui gagne, sourit Robert Vandevorst. Le public était plus que jamais présent au rendez-vous, les concurrents se sont régalés sur un parcours qui reste superbe, et la lutte a été totale en fin de journée. Bravo à Bernard Munster pour sa victoire… et vivement l’année prochaine !"

Podium Montée Historique du Maquisard 2015 / Montée en Or

Bernard Munster (Porsche 911 SC RS), 1’24’’641 (1er Cl.D)
Jean-Pierre Van de Wauwer (Lancia Beta Monte-Carlo), 1’25’’398 (1er Cl.C)
Bernard Cornet (VW Cox), 1’26’’627 (1er Cl.B)
-> Le classement 2015

PNG - 72.2 ko

Texte : Vincent Franssen
Photos : DR /Eddy Coppée

-> Revivre les éditions précédentes

 

Portfolio

 
 

Documents joints

Classement 2015 (PDF - 37.6 ko)

Cliquez !


Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr