Contact Recherche avancéeé
 

 Liège-Rome-Liège 2017 : L'assurance d'un plateau très varié

News Classic Racing | Publié le 3 mars

En modifiant en profondeur la réglementation, mais aussi l’état d’esprit de son Marathon de la Route, l’équipe de Trajectoire emmenée par Jean-François Devillers a clairement eu la volonté d’inscrire le Liège-Rome-Liège 2017, programmé du 17 au 24 juin, dans la lignée de l’épreuve organisée par d’autres au début des années ’90.

JPEG - 173.9 ko

Plus sportive et disputée sur des routes de belle facture, la prochaine édition de cette légende du sport automobile belge, mais aussi internationale, se distinguera à coup sûr par un plateau de voitures varié à souhait…

« Pour nous, l’important est que chacun puisse y trouver son compte, explique Jean-François Devillers. Aussi bien le propriétaire d’une Cobra que celui d’une populaire à tendance sportive, voire d’une voiture datant du début des années ’50. En tant qu’organisateurs, nous pouvons garantir que le parcours conviendra à tous les types de véhicules, les tronçons cassants étant systématiquement évités. »

Alors que la liste des engagés compte déjà plus de 25 voitures, cette variété attendue… est déjà au rendez-vous ! « Je me réjouis de constater que les équipages qui ont d’ores et déjà confirmé leur participation ont engagé des voitures allant de la Citroën Traction 11 de 1951 à la Porsche 924 S ’model year’ 1984, poursuit le G.O. du Liège-Rome-Liège. Du côté des plus anciennes, on relève la présence de Cobra, Jaguar XK140, Morgan +4 (1955), Austin Healey 100/6, Austin Healey 3000, MG A, etc., qui vont côtoyer et affronter des machines telles que les Ford Capri 2600 RS, Porsche 911, Opel Ascona B, Lancia Beta Monte-Carlo… De quoi garantir un agréable mélange des genres, et ce n’est bien sûr qu’un début ! Ces engagements éclectiques quant au matériel utilisé confirment allègrement qu’il est possible de prendre part au Liège-Rome-Liège avec différents types de véhicules, ce qui est le but recherché… »

Rappelons que par rapport aux éditions précédentes du Marathon de la Route, les organisateurs ont assoupli leurs critères d’admission des voitures. Celles-ci doivent avoir existé en tant que modèle avant le 31/12/1979, avec des dérogations accordées aux voitures particulières construites avant le 31/12/1985.

JPEG - 701.1 ko
Un plateau varié
JPEG - 590.8 ko
Yves Deflandre
JPEG - 532 ko
Michel Decremer

Les vainqueurs du Monte-Carlo Histo et du Neige & Glace au départ !

Après Yves Deflandre, récent vainqueur du Rallye Neige et Glace avec sa célèbre Porsche 911 orange, c’est rien moins que le lauréat du Rallye de Monte-Carlo Historique 2017, Michel Decremer, qui fait son apparition sur la liste des engagés. Le bolide qu’il utilisera lors du Marathon de la Route n’est pas encore connu, mais les probabilités de voir en action l’Opel Ascona B 2000 qui a fait la Une des médias au Monte-Carlo sont réelles.

"Nous avons désormais passé le cap des 25 engagés, et plusieurs concurrents, parfois prestigieux, nous ont déjà dit que l’épreuve figure bel et bien à leur agenda, explique Jean-François Devillers, organisateur du Liège-Rome-Liège 2017. Nous voulions mettre le cap sur un événement plus sportif, en accueillant les vainqueurs des derniers Monte-Carlo Historique et Neige & Glace, c’est d’ores et déjà mission accomplie ! Voilà qui promet..."


PNG - 26.6 ko

Texte : Vincent Franssen
photos : Organisation Trajectoire

-> Tout 2017 ... et 2016


Cliquez !


Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr