Contact Recherche avancéeé
 

Les Boucles d'El Pannetrie 2016 (B)

News Classic Racing | Publié le 23 avril 2016

C’est une météo bien belge qui a accompagné les quelques 100 participants aux « Boucles d’El Pannetrie » ce samedi 16 avril au départ de Villers-le-Bouillet. Un nombre important de participants qui s’explique en partie par l’organisation de deux balades conjointes, mais aussi par la réputation de l’épreuve dont c’était la 27e édition.

JPEG - 79.4 ko

Un plateau important si l’on considère le total des deux balades, mais la partie régularité était un peu pauvre avec seulement une trentaine d’inscrits ; cette épreuve veut faire la part belle aux belles voitures et les traceurs mettent un point d’honneur à présenter un parcours varié sur des routes de bonne qualité. La balade « Orientation » prenait la direction des très jolies vallées de l’Ourthe, de l’Amblève et de la Lienne où les trois catégories (« Expert » - « Classic » - « Découverte ») allaient en découdre pour trouver la bonne route et surtout pointer les bons contrôles de passage.

Dès la première section, une petite indication qu’il fallait bien interpréter allait provoquer quelques détours inattendus de la part de beaucoup d’équipages ; la deuxième section, sans grande difficulté, amenait les concurrents dans les installations de club de football de Harzé où les premiers classements donnaient l’équipage HELLAS-LOUSBERG (PORSCHE 911 SC) déjà en tête des « Découverte », JAMAR-BRASSINE (ESCART MKII) en « Classic » et LEBRUN-GAUCHET (AUDI Coupé Quattro) en « Expert ».

JPEG - 321.2 ko

La troisième section, considérée comme « juge de Paix » de par les différents systèmes de notes qui s’enchainaient, demandait une grande concentration et allait amener sont lot de pénalités. A l’arrivée de la quatrième section, on retrouvait cependant les mêmes équipages aux avant-postes, nouvelle preuve que la concentration, qui ne nuit nullement au plaisir de rouler avec des voitures anciennes ni à celui de visiter de belles régions, doit être maximum du départ à l’arrivée.
En « Découverte », le couple Didier HELLAS – Chantal LOUSBERG (84 points) devançait un autre couple habitué aux places d’honneur avec Claude DIZIER – Anne-Marie HEYNE (BMW Z3 et 110 points) et Denis et Morgane RANDOLET (MINI Cooper et 134 points).
Chez les « Classic », René JAMAR – Michel BRASSINE, seul équipage a avoir relevé tous les CP, l’emportait avec 16,50 points devant Francis DIZIER – Claudy CONTENT (Golf GTI et 97 points) et Marc DE CRAENE – Henri-Philippe CROISELET (OPEL Manta GT/E et 454 points).
En « Expert », les pénalités étaient nombreuses de par un tracé fait pour des experts …, l’équipage Noel LEBRUN – Jean GAUCHET l’emportait avec 1389 points devant Pascal BONAL – Jean-Louis JADOT (FORD Fiesta et 1771) et Thierry DEMORTIER – Daniel PIGEOLET (SAAB 99 et 1809 points).

JPEG - 277.2 ko

Pour la première boucle de l’épreuve de « Régularité », Robert RORIFE allait emmener les concurrents dans la région du Sud-Condroz et ses beaux châteaux-ferme. En catégorie « Touring », même si quelques équipages rataient un CP, la plupart étaient très réguliers dans les RT et presque tous pointaient à zéro aux différents CH. Le classement donnait déjà VERSTRAETEN-VAN DOLDER (OPEL Kadett C) en tête devant BAONVILLE-MATHIEU (OPEL Manta) et RORIVE-LAMBION (SIMCA 1000) ; THERY-MAURAND et LESSIRE-LOQUET rataient tous deux un CP qui les privait de jouer la tête de l’épreuve. C’était un peu plus compliqué en catégorie « Classic » où une note indiquant de prendre la 5e route à droite dans GESVES allait en mener plus d’un en « ballon ». Seuls 5 équipages prenaient directement la bonne route et c’est ainsi que VANDERZIJPEN-LAMBERT (ALFA-ROMEO Giulia) pointaient en tête devant FIEVEZ-LYS (AUDI 80 GLS) et PIRAUX-MONARD (RENAULT 5 Alpine Coupe) ; rien n’était cependant joué vu que MINGUILLON-SANDRON et D’HOE-VANOVERSCHELDE complétaient les 5 premières places et se tenaient en-dessous des 90 points.

JPEG - 244.8 ko

Après un retour par la vallée de la Meuse et un arrêt agrémenté d’un bon morceau de tarte pour reprendre quelques forces, les équipages étaient repartis pour le nord-Namurois (et ses zonings) et la Hesbaye. Les zonings : tout le monde les connait et cependant il est toujours aussi difficile d’y garder le bon cap et d’y réaliser la bonne régularité ; bien que le plateau composé des ténors de la discipline soit composé de spécialistes dans ce genre d’exercice, les secondes perdues commencent à compter et à s’additionner ; VANDERZIJPEN-LAMBERT perdent le rallye dans un « égarement » dans le zoning de Rhisnes. Alors que les « Touring » terminaient gentiment leur parcours, les « Classic » étaient amenés à en découdre dans des remembrements bi-bandes de la Hesbaye et à déjouer une dernière astuce en prenant un petit chemin qui ressemble plus à une entrée de ferme qu’à un chemin carrossable. Mais surprise : alors que l’équipe de traceurs avait découvert ce chemin seulement quelques mois avant l’épreuve, quel ne fut pas leur étonnement en entendant les réflexions de certains concurrents :
- Jérôme GUILMAIN : hé hé hé, je vais tourner en mobilette (hé oui !!!) dans ces routes et quand je vais courir, j’emprunte parfois ce chemin !
- Eric PIRAUX : j’y ai déjà fait un enduro en moto …
- Etc …

JPEG - 305.6 ko

Après un repas de clôture apprécié par tous, des prix spéciaux sont remis :
- La plus vieille voiture est la VOLVO PV544 (1957) de J-Jacques MARTENS, mais celui-ci étant parti, le prix est remis à la Bruno THERY et sa MGA de 1960.
- Le pilote le plus âgé est, comme lors des deux précédentes éditions, Francis TRUILLET qui a gardé un fameux coup de volant pour amener son MG B GT V8 à l’arrivée.
- Le prix du premier équipage mixte en « Touring » est remporté par Bruno THERY copiloté par Stéphanie MAURAND alors qu’en « Classic, ce prix revient à Eric PIRAUX copiloté par Catherine MONARD.

Vient alors la remise de prix où les 3 premiers de chaque classe se voient remettre un joli petit trophée original et où les meilleurs reçoivent des trophées très originaux coulés spécialement pour cette épreuve et représentant un « V » stylisé de Villers-le-Bouillet :
- en « Touring », Gilbert VERSTRAETEN – Ad VAN DOLDER l’emporte avec 451 points devant Philippe RORIVE – Stéphane LAMBION (690 points) et Eric BAONVILLE – Germain MATHIEU (744 points).
- En « Classic », Eric PIRAUX – Catherine MONARD l’emportent avec 508 points, devant Eddy D’HOE – Björn VANOVERSCHELDE (OPEL Ascona – 575 points) et Arnaud VANDERZIJPEN – Yves LAMBERT (724 points).

-> Classement Touring
-> Classement Classic régularité
-> Classement découverte
-> Classement Classic Orientation
-> Classement Expert

Une nouvelle fois, cette épreuve a été appréciée par les concurrents et mériterait une plus importante participation.

PNG - 66.2 ko

Pour l’A.M.C. Villers, Francis GUILMAIN
photos : Rétro-Classic Events

-> Revivre les éditions précédentes

Tarif promo jusqu’au 15 mai :

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com




Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org