Contact Recherche avancéeé
 

Les 24h 2CV Spa-Francorchamps

News Classic Racing | Publié le 13 octobre 2016

Une grille de départ riche de 70 bolides…
et un double tour d’horloge plus ouvert que jamais

L’événement aura lieu le week-end des 15 et 16 octobre, et il reste un incontournable du genre. Qui plus est ultime épreuve officielle sur le circuit de Spa-Francorchamps, avant que ne débute la longue intersaison.

JPEG - 106.4 ko

Plus que jamais placées sous la houlette du 2CV Racing Teams, les 24 Heures 2CV se portent comme un charme, comme en témoigne une liste d’engagés non encore exhaustive… mais déjà bien remplie !

« Le cap des 60 voitures sera dépassé, et en voyant défiler les demandes d’informations ces derniers jours, je pense que nous serons une septantaine sur la grille de départ, explique Robert Van Gysegem, Président du 2CVRT. Il convient de parler de franche réussite pour cette 32ème édition, preuve que la 2CV reste une auto qui interpelle, et que ce double tour d’horloge, avec des voitures engagées dans les catégories Hybrides, Protos, Améliorées et Classiques, en plus des ‘deuches’ qui nous viennent d’Angleterre, permet à tout le monde d’y trouver son compte. La 2CV, c’est la course amateur au sens le plus noble, et notre épreuve le démontre une fois de plus… »

JPEG - 759.9 ko

S’il est aisé de comptabiliser les équipages qui apparaissent sur la liste – officieuse et forcément incomplète – des engagés à une dizaine de jours de l’événement, bien malin qui pourrait par contre émettre un pronostic fiable. Certes, l’équipage de la #5 La Botte, lauréat l’an dernier, sera de nouveau au départ, Tony Furlotti et Giuseppe Carrera s’étant en outre adjoints les services de Benjamin Renaud… mais la concurrence s’annonce redoutable, avec une poignée d’équipages de pointe bien décidés à prendre une éclatante revanche et empêcher un doublé de la plus ‘transalpine’ des 2CV !

On pense notamment au trio Renaud-Malcause-Orel (Team Honin), lauréats en 2014 avec Pascal Gaban, qui feront cette année équipe avec les frangines Sophie et Marie Honin. Dans les rangs de BNLL, ce sont les victoires que 2012 et 2013 qu’on rééditerait bien volontiers, avec la #42 de Simon-Lacoste-Car-Roustan et la #6 de Mikulinski-Mikilinski-Van Marsenille-Myatt. Que dire alors des quadruples vainqueurs de l’équipe JMCE, dont la #1 aimerait retrouver sa gloire d’antan, confiée à Léonard, Etienne et Julien Licops, ou encore la #8 Phoenix Racing Team, qui l’avait emporté en 2007, et qui tentera de renaître de ses cendres avec Santkin-Lugens-Piette et Pierre-Emmanuel Hemroulle, filleul d’un certain Jean-François Hemroulle.

JPEG - 87.3 ko

Une liste à laquelle il convient forcément d’ajouter la #29 Beaufort 1 de Robert Van Gysegem, toujours en quête de première victoire sur le double tour d’horloge de Francorchamps, qui sera accompagné par Serge Istas et Raphaël Beaufort. Médaillés d’argent l’an dernier, la #23 Kimy Racing (Vigneron-Gasperin-Boulange) tentera sans doute de gagner une petite place, tandis que la #55 AG Racing Box (Abrahams-Abrahams-Jaminet) voudra fouler ce podium qui s’est refusé à elle en 2015. Une liste non-exhaustive de prétendants à une place dans le top 5 que l’on peut compléter avec la #11 Manitou (Vandermosten-Pulinx-Moureau), la #14 BMR1 (Blaise-Marquet-X), la #19 EBRT JDR (Delvaux-Fortemps-X), la #65 GT Racing BNLL (De Bonhome-Jossieaux-Bouillon-Brieven), la #70 CGS Racing Team (Hooreman-Hooreman-Baert-Renaux), la #74 BNLL2 (Crespin-Crespin-Fosseur-Margrève), la #79 Sport Moteur Loisir (Dewalque-Grignard-Lambert-Hortunalus-Dewalque), la #83 Oregon Team (Ragonesi-Beeckman-Denis-Neutelers-Gaban), la #99 DRM (De Robiano-Willems-X), la #111 JMCE Racing 2 (Munsters-Lambermont-X-X), voire la #129 DZ Compétition by FKR Racing (De Zan-Degeer-Lernoux-Buyle) ou la #229 Farmer Team (Rosy-Delvaux-Devillers-Marchandisse-Marchandisse).

JPEG - 91.6 ko

Du côté des Protos, la #126 JRT 126 de Julien et Philippe Lorquet, une fois encore accompagnés de François Jeukenne, tentera de poursuivre sur son élan victorieux de 2015. La concurrence viendra de la #43 EBRT Globule Racing Team (Courtois-Petit-Denis-Delvaux), de la #88 Racing Team Gaumais (Cousin-Cousin-Dropsy-Franzen-Hulstaert) et sans doute de la #96 DS Racing Team (Dumoulin-Wertz-Philips-Dubois).

L’an dernier, on avait assisté à une domination française dans les deux catégories restantes, à commencer par les Améliorées, où la #90 Les 2CV de Feu remettra bien sûr le couvert avec Brethenoux-Brethenoux-Bernet-De Well. Pour tenter de la faire tomber, on pense à la #31 2PK Racing Team (Willaert-Staelen-Deopere-Dekeyser), ainsi qu’aux habitués de la catégorie Classique que sont Sultana-Ehrhardt-Lercher-Raffaelli (#68 Team FG 68).

En Classiques, les cartes semblent redistribuées, suite au passage du Team FG en Améliorées. Cela risque donc de tanguer allègrement entre la #67 Kiss My Deuche des filles dans la course Chloé Van Hove, Laetitia Brakeva et Evelyne François, qu’aura le plaisir d’accompagner Joël Vanloocke, la #73 Oui-Oui Deuche (Jacquet-Guillaume-Mazurier), la #97 Team 2CV 97 (Van Gysegem-Rodriguez Miert-Marot-Meert-Bouche), la #123 des Hollandais du Dutch Dyane Racing Team (Van Koppen-Van der Goes-Van der Voort-Van der Voort-Nederpel), des Français de la #231 Les Bielles de Giel (Bouillard-La Scala-La Scala-Soubigou), ou ceux de la #602 Brokensport (Rosner-Asselborn-Cadot-Collin-Le Conte). A moins que la #999 Ducktale RT (Potters-Leys-Leys) ne cause la surprise.

JPEG - 109 ko

Ajoutez à cette liste déjà impressionnante une grosse poignée de 2CV ‘britanniques’ réparties dans des catégories Hybrides et Club, quelques Mini forcément anglaises qui complètent avantageusement le plateau, au même titre que d’inédites et plus modernes Citroën C1 de construction britannique, ainsi que la traditionnelle Burton officielle que piloteront, casque au vent, Jean-Pierre Van de Wauwer, Georges Biar, Thierry Marville et Jean Gascard, et vous obtenez la promesse d’une course aux milles et un rebondissements…

Les essais qualificatifs des 24H2CV sont programmés le samedi 15 octobre entre 9h40 et 10h25, avec un départ sur le coup de… 12h30, et une arrivée deux tours d’horloge plus tard. Une fois n’est pas coutume, la plupart des courses annexes auront donc lieu après l’arrivée des 24 Heures 2CV, avec le BGDC et sa finale de 180’ entre 14h55 et 17h55, mais aussi la Twin’Cup française, dont les Renault Twingo s’affronteront une première fois samedi à 10h35, avant de remettre le couvert le dimanche à 13h45.

-> Liste des engagés

-> Suivez la course en direct


PNG - 75.1 ko

Texte : Vincent Franssen
Photos : Jacques Letihon et organisation
www.24h2cv.be


Cliquez !


Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr