Le rallye du Dauphiné VHC-VHRS 2018 (26)

Le 8ème Rallye Historique du Dauphiné s’est déroulé les 28 et 29 avril à partir de la ville de Die.

JPEG - 555.4 ko

VHC : LES RENAULT 5 TURBO ONT ETE A LA FETE !

C’est par un beau temps idéal que les 21 concurrents admis aux vérifications se sont élancés samedi pour 2 spéciales à parcourir 2 fois. Un hors d’oeuvre épicé avec le Col de Penne version Barnave / Penne le Sec et un plat de résistance de 30 km, "St Nazaire le Désert", comprenant le Petit Paris et Les Faucons, deux spéciales déjà renommées maintenant reliées par une descente rapide apportant un changement de rythme très intéressant. Le hors d’oeuvre n’était d’ailleurs pas digéré par un des grands favoris, puisque POUDREL (Triumph TR7-V8) partait à la faute et abandonnait d’emblée.

GUYON-VEUILLET remportait la première spéciale avec une réplique immédiate du Diois BOUFFIER qui prenait la tête des 3 suivantes et du scratch mais avec seulement 7"3 d’avance. Hélas ! On apprenait que ce beau début de course était annihilé par une erreur de pointage dite "de débutant", mais pouvant arriver aux meilleurs copilotes (l’Histoire des rallyes fourmille d’exemples) ; erreur occasionnant une pénalité de 3 minutes reléguant la 5 Turbo Drômoise à la 3ème place, derrière un GETTO très régulier sur son Escort, mais déjà distancé pour la course en tête. Derrière PERRAUD, MARIE, DELLUC, SERVAIS se tiraient joyeusement la bourre, accompagné de MICHALON qui faisait des merveilles avec la petite (mais excellente) RENAULT 5 Alpine prêtée par BOUFFIER. Cette première étape musclée voyait 15 rescapés classés.

JPEG - 108.7 ko
1er VHC
JPEG - 98 ko
2e VHC
JPEG - 118.2 ko
3e VHC

Dimanche, sous un ciel menaçant et des routes rendues humides par les averses de la nuit, BOUFFIER mettait d’emblée un coup de pression sur le leader en reprenant 30"7 dans Recoubeau (Col de Penne version Recoubeau / Aucelon) spéciale extrêmement étroite et tordue sur le versant descente. GETTO perdait pied et MICHALON montait à la 6ème place. Dans l’ES 6 très rapide de St Jullien en Quint, BOUFFIER grappillait encore 18", GETTO sortait, PERRAUD s’emparait de la 3ème marche du podium et MICHALON signait un 4ème temps digne du propriétaire de l’auto.

Au second tour, GUYON-VEUILLET envoyait un signal fort dans le second passage de Recoubeau en reprenant 38"1 à son adversaire, lui ôtant tout espoir de remontée. Dès lors la messe était dite, et le trio de tête GUYON - BOUFFIER - PERRAUD gérait ses positions dans l’ultime spéciale. Seul MICHALON continuait à faire péter des temps sur son patin à roulette, obligeant MARIE (Opel Kadett) à la vigilance pour conserver sa 4ème place. Le Belge LEYSSENS (Porsche 911) remporte la 6ème place et la catégorie "Classic". 10 concurrents au total ont eu le mérite de terminer ce rallye de "costauds" qui a fait l’unanimité sur son caractère sportif et son cadre magnifique.

Podium VHC ( 24 engagés /10 classés)

1 3 GUYON-VEUILLET Christophe - CONDY Thierry RENAULT5 Turbo
2 1 BOUFFIER Philippe - YVERNAULT Eric RENAULT R5 Turbo
3 6 PERRAUD Maurice - PERRAUD Fiona FORD Ecort RS 2000
-> Classement VHC 2018 / pdf


VHRS : HAT TRICK POUR PETIT-PROST / BOINE

Malgré une opposition de "cadors" de la discipline, l’équipage vainqueur depuis 2016 et tenant du titre de la RETROCUP Patrick Petit-Prost et Corinne Boine, n’a pas faibli, mais il a transpiré. Sur ce nouveau parcours plutôt musclé, la menace de FUCHEY / HAYEZ et de BAILLET / BAILLET a été constante du premier au dernier kilomètre, les 2 Porsche se classant respectivement à 7,3 et 16,3 points de la Ford Escort au bout de 155 km de zones de régularité. Remportant 4 zones sur les 8, les vainqueurs ont réalisé un parcours exceptionnel sur un terrain demandant beaucoup de polyvalence.

Après ces trois équipages intouchables du week-end, encore du beau monde, puisqu’on trouve dans l’ordre MORENT / COLLET (BMW 2002), COPPOLA / BOULANGER (Alpine A110), OLIVIER / FAURE-GEORS (VW Golf), MOULIN / MOULIN (Porsche 911) et GAROSI / FONTAINE (Mazda RX2), tous habitués des victoires et des podiums.
La difficulté du parcours n’a pas permis aux adeptes de la Moyenne Haute de briller aux avant-postes du scratch.

JPEG - 119.1 ko
1er VHRS
JPEG - 120.8 ko
2e VHRS
JPEG - 113.8 ko
3e VHRS

Saluons néanmoins les trois premiers : LEMOINE / SANCHIZ (12ème), HIRBE / LASAREFF (21ème) sur Porsche l’un et l’autre, et BOURCY / SISINI 23ème sur une Peugeot 205 GTI. Avec le temps et l’expérience, les "vrais" parcours de rallye sont de plus en plus appréciés des concurrents courant en régularité.

Ainsi, ils ont tous été convaincus par cette 8ème édition du Dauphiné dont le caractère n’avait rien à envier aux plus prestigieux tracés de rallyes, historiques ou non. Et ont déclaré qu’ils reviendraient en 2019.

Podium VHRS (51 engagés /41 classés)

1 118 PETIT PROST - BOINE FORD RS 2000
2 122 FUCHEY - HAYEZ PORSCHE 911 SC
3 126 BAILLET - BAILLET PORSCHE 911 CARRERA
-> Classement VHRS 2018


JPEG - 97.9 ko

Quelques propriétaires de (très) belles et (très) puissantes autos, à l’initiative du garage ETOILE - MERCEDES de Valence et de l’ASA Drôme, ont pu s’essayer dans la catégorie "Prestige" à la conduite sur les fameuses routes de rallye Drômoises. Expérience réussie, démontrant l’énorme potentiel que les ingénieurs ont su apporter aux autos modernes de haut de gamme, plus souvent vues sur les grands axes bien revêtus. Quelques uns de ces bolides étant utilisés également comme autos d’ouverture des différents plateaux, on a pu voir ainsi évoluer Bryan BOUFFIER sur une AMG - GTR aussi belle qu’impressionnante. A Die, ce week-end le spectacle était partout.


PNG - 431.3 ko

Organisation : ASA Drôme
Texte : Philippe CHAMPAGNE / Secrétaire Général
photos : Emilien Pinche Photographie

photo1 : GUYON-VEUILLET Christophe - CONDY Thierry RENAULT5 Turbo

-> Tout 2018... et les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints

 Classement VHC (PDF - 160.9 ko)
 Classement VHRS (PDF - 41.1 ko)