Le Rallye Le Bethunois + VHC 2018

Le cap de la quarantième
+ 19e VHC

JPEG - 86.5 ko

Le Stade Béthunois Automobile qui organise du 7 au 9 septembre l’un des rallyes phares du Pas-de-Calais, propose lors de chaque étape, une nouvelle épreuve chronométrée et deux classiques modifiées à parcourir deux fois dans la région du Béthunois.

Le Rallye le Béthunois, comptant pour la Coupe de France des Rallyes coefficient 3 et dernière chance de qualification pour la Finale 2018, passe le cap de la quarantième édition du 7 au 9 septembre. Le Stade Béthunois Automobile propose une épreuve 2018 renouvelée et équilibrée en kilométrages chronométrés quotidiens.

Une nouveauté totale chaque jour

Le Rallye du Béthunois débute traditionnellement le vendredi en milieu de journée. Le 7 septembre, les vérifications administratives et techniques ont lieu pour la cinquième année consécutive dans les locaux de Renault DAB, zone Actipolis à Fouquières-Les-Béthune. Le samedi 8 à partir de 10h (le départ est donné une heure plus tôt par rapport à 2017), les concurrents s’élancent pour la plus longue des deux étapes, une fois n’est pas coutume.

JPEG - 104.9 ko

Au programme figurent 70,54 km chronométrés répartis en trois spéciales de plus de 10 km à disputer deux fois  : deux classiques aux tracés modifiés par rapport à la précédente édition, Les communes vertes (13,73 km) et Le Dolmen (11,07 km), précédées par une des deux nouvelles épreuves chronométrées, La Haute Vallée de la Lawe (10,47 km). « Concernant Les communes vertes, nous avons accédé à la demande de communes intéressées pour être traversées par le rallye. Le départ de Le Dolmen emprunte toujours la course de côte de Hersin. C’est ensuite que le parcours diffère jusqu’à l’arrivée », dévoile Marc Decanter, co-président du comité d’organisation avec Maxime Hollander. L’arrivée sur la Grand-Place à Béthune, centre névralgique de l’épreuve jouxtant le parc d’assistance, places Lamartine et du Général de Gaulle, est jugée vers 19h. Durant trois jours, Béthune vivra au rythme du Rallye le Béthunois. La spéciale spectacle intra-muros n’a pas lieu cette année. Plébiscitée par la municipalité, les concurrents et le public, celle-ci avait été organisée exceptionnellement dans le cadre de la 40e édition.

Un tour au Paradis… d’Eole le dimanche.

Le dimanche 9 septembre, la deuxième étape débute à 8h30. Celle-ci comporte 5 km de moins par rapport à la veille. Le schéma est identique.

JPEG - 95.8 ko

La nouveauté est la spéciale de Le Paradis d’Eole (7,64 km) en entame et les classiques disputées dans la foulée, Le Turbeauté (14,88 km) et Le Blanc Sabot (10,03 km). « Une boucle est à disputer dans Le Turbeauté. Le Blanc Sabot identique à 2017 a été raccourci, signale Marc Decanter entouré avec Maxime Hollander par une équipe de bénévoles rôdée pour cette organisation d’envergure dans le Pas-de-Calais et qui souhaite le renfort de bénévoles – notamment de commissaires – les samedi et dimanche. Le Paradis d’Eole répond à une sollicitation de la commune de Lestrem qui veut promouvoir son secteur de loisirs et l’aérodrome de Merville où l’arrivée se situe. Nous allons organiser dans ce lieu, un point spectacle et un réceptif pour nos invités. Notre objectif prioritaire est toujours d’assurer une organisation d’envergure avec des belles animations. Nous sommes fiers de constater que le Rallye le Béthunois est un moyen de promotion de notre région. »

Rendez-vous du 7 au 9 septembre, également pour les véhicules historiques de compétition qui s’élancent traditionnellement les premiers sur les routes de la région du Béthunois et devant un public toujours aussi enthousiaste.

-> Programme détaillé 2018

-> Règlements et bulletins d’engagement


PNG - 23.7 ko

Organisation et © :
Stade Béthunois Automobile

-> Tout 2018... et les éditions précédentes


 

Documents joints

 Programme détaillé 2018 (PDF - 42 ko)