Contact Recherche avancéeé
 

Le Pays de Lozère Historique 2017 vu du baquet de droite

News Classic Racing | Publié le 23 juin

Intimidés par sa réputation et le niveau habituellement relevé du plateau, c’est avec quelque appréhension que nous nous sommes engagés en « Régularité » au PLH 2017 avec notre Alfetta GTV6.

JPEG - 111.2 ko

Si l’édition 2016 avait été marquée par un « froid de chien, un temps de loup », cette année, c’est la canicule qui risquait de compliquer la tâche. Fort heureusement pendant la journée du samedi un vent du nord bienvenu permit de supporter le choc dans les habitacles. Et quel bonheur de découvrir les paysages de Lozère sous le soleil de Juin !
De cette première expérience nous tirons quelques enseignements que nous souhaitons faire partager aux équipages tentés par l’aventure du PLH, le rallye pédagogique par excellence.

Sur deux jours l’épreuve se vit en trois moments :

Un tour de chauffe qui permet aux équipages d’étalonner, de contrôler cet étalonnage par un deuxième passage en début d’étape 1 et enfin de connaître le résultat d’une première ZR de 6 km, qui « compte pour du beurre », au premier contrôle de passage.

JPEG - 154.6 ko
Philippe et Christine DOUCET, s’initie aux règles de la "Régularité" - TVR 3000 de 1979

L’acmé, en 15 ZR sur 2 jours, avec changements de moyenne fréquents ou multimoyennes pour deux d’entre-elles, deux « pièges » de navigation dans lesquels nous sommes tombés sans sourciller et 1 fléché-allemand plus redouté que réellement difficile.

Un retour au calme le dimanche matin pour clore l’étape 5 avec ce que Gilbert Chapdaniel appelle un « jeu de piste », mêlant navigation et fléché-allemand. Moment très ludique où beaucoup d’équipages s’adonnent aux joies du jardinage.

Guidés par un road-book, modèle du genre, où il est impossible de se perdre, où la sécurité de tous, riverains, randonneurs et équipages, est privilégiée, nous rentrons à la « Maison de la Terre de Peyre » le dimanche en fin de matinée, fourbus mais heureux.

Rouler en toute sécurité, pour soi et pour la voiture, c’est le point fort du PLH. Le road-book explicite toutes les embuches du parcours. Systématiquement, quand les ZR traversent des hameaux, il n’y a pas de prise de temps. Partout où il y a danger ou risque de se tromper de route des commissaires de course sont présents pour veiller au bon déroulement de l’épreuve.

JPEG - 100.4 ko
Les Malfaits féminines

Et quel plaisir de les voir, de leur parler ou simplement d’échanger un salut amical ! Cela demande du monde et c’est une équipe de plus de 50 bénévoles, l’Écurie Gévaudan, qui assure le succès de cette épreuve.

Que dire de plus ! Ajoutez à cela, une terre d’accueil exceptionnelle - la Lozère - une buvette tenue par le Comité des Fêtes d’Aumont-Aubrac qui sert une bière à la pression bien fraiche, des repas-traiteur délicieux et le bonheur de tous, concurrents et organisateurs, de se retrouver … et vous avez tous les ingrédients qui font du PLH un rallye incontournable qui attire des équipages de plus de 25 départements et même de Belgique !

« e a l’an que ven, benleù » (à l’année prochaine, peut-être…)


JPEG - 11.9 ko

Texte et photos :
Michel NODIN et Marie-Josée BARON - Romeo et Juliette équipage n°38 - Alfetta GTV6 de 1981

-> Tout 2017 et les éditions précédentes


 

Portfolio

 
 
 

Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr



www.ffsa.org