Contact Recherche avancéeé
 

Le Megève - St-Tropez Classic 2016

News Classic Racing | Publié le 30 mai 2016

Du 24 au 27 mai l’équipe de Cyril Neveu a emmené 55 pilotes amateurs et collectionneurs de Megève à Saint-Tropez en trois étapes sur route ; Déjà organisateur du Rallye Maroc Classic, Cyril a concocté ici un parcours de 900 km à travers les paysages alpins majestueux, ponctué d’épreuves sportives sur circuits.

Retour sur l’édition 2016 :

PNG - 156.7 ko

Mardi 24 mai PROLOGUE

Jour J pour le lancement de la seconde édition du Rallye Megève - Saint-Tropez.

C’est au Chalet du Mont d’Arbois, à Megève, que Cyril Neveu a donné rendez-vous aux 55 équipages qui s’aligneront au départ.

les choses sérieuses ont donc commencé dès cet après-midi. Mercedes, Jaguar, Porsche, Chevrolet, Ferrari, Triumph… se sont élancés pour une première séance de gymkhana dans un décors exceptionnel : l’altiport de Megève.

Catégorie Classics 1 : Leopold THISE – Marie THISE (AC Cobra)
Catégorie Prestiges 1 : Pascal GEDON – Corinne GEDON (Porsche 991 4S SE)

JPEG - 105.8 ko
JPEG - 108.9 ko
JPEG - 118.4 ko

Mercredi 25 mai : Megève - Courchevel - Alpe d’Huez

Après une soirée grandiose passée au Club du Mont d’Arbois où les participants ont pu échanger leurs expériences du premier jour de course tout en dégustant l’excellent dîner préparé par le chef étoilé Julien Gatillon, les équipages ont pris la route ce matin en direction des premiers cols de cette édition 2016.

L’ascension vers Courchevel 1850 fut rapidement avalée pour rejoindre le tracé de la « course de côte » qui y était organisé. Le tracé de la course de cote aura bien profité à l’équipage Michel GENDRE – Patricia VAN CRAEYNEST pour les Classics, au volant de leur Porsche 993. Daniel GUEGUEN – Clément GUEGUEN (Audi R8 V10) se classent premier de la catégorie Prestige.

Les concurrents se sont ensuite réunis pour une halte-déjeuner prise au pied des pistes, au Restaurant Le Chabotté, l’une des tables les plus réputées de Courchevel.

JPEG - 130.8 ko
JPEG - 80.8 ko
JPEG - 123.7 ko

Haute-Savoie, Savoie puis Isère. La progression vers le sud, empruntant les 21 lacets chers au Tour de France, a conduit les équipages sur la seconde épreuve chronométrée de la journée. Haute-Savoie, Savoie and Isère. Située dans la station d’Alpe d’Huez : le gymkhana aux allures de circuit automobile aura fait la part belle aux voitures rapides et maniables.

Pour clore cette journée sportive et majestueuse, les participants étaient attendus à l’hôtel Pic Blanc pour un dîner fin et une soirée bien méritée, toute à l’honneur des crus du Domaine Bertaud Bellieu. Demain, la caravanne des Classics et Prestiges prendra la direction de St-Rémy-de-Provence, via le Col de Perty !

Catégorie Classics 1 : Leopold THISE – Marie THISE (AC Cobra)
Catégorie Prestiges 1 : Jean-Paul PANON – Béatrice PANON (Chevrolet Corvette Z06)


Jeudi 26 mai : Alpe d’Huez - Col de Perty - St-Rémy-de-Provence

Depuis l’Alpe d’Huez, les Classics et les Prestiges ont repris la route des 21 lacets, cette fois-ci en descente, avant de prendre la route des Hautes-Alpes via l’étroit et escarpé Col de Parquettout, laissant place au massif des Ecrins. Le parcours a progressivement quitter les grands cols alpins pour laisser place aux tracés des plus belles épreuves du célèbre rallye de Monte-Carlo.

Les aficionados des rallyes ont eu loisir de parcourir des monuments du sport automobile tels que « Les Savoyons – Plan de la Tour » et « Laborel – Montauban ». C’est dans cette dernière que les concurrents étaient attendus pour « pique-niquer » au sommet du Col de Perty, avec une vue époustouflante sur la Provence des Barronnies.

La Drôme Provençale puis le Vaucluse laisseront ensuite place à la mythique ascension du Mont-Ventoux par son versant nord, laissant soudainement place au « désert » si facilement reconnaissable du géant de Provence.

C’est dans ce décor que s’est déroulée l’épreuve de régularité du jour, sur la base d’un 200 mètres départ arrêté. Côté Classics comme côté Prestiges, l’épreuve n’aura pas permis de départager les équipages, trop nombreux à avoir respecté exactement leur temps de course annoncés pour effectuer un classement podium ! Un résultat exceptionnel à l’image de l’esprit de compétition qui règnait sur la ligne de départ !

JPEG - 108.3 ko
JPEG - 166.4 ko
JPEG - 149.8 ko

Après la Stèle en hommage au cycliste Tom Simpson et le Chalet Reynard, les équipages ont attaqués le non-moins fameux tracé de la Course de Côte, chère au Championnat de France et d’Europe de la Montagne, qui, parcourue en descente prend une dimension toute particulière.

Dès la Vallée du Rhône franchie, la route serpente entre lavandes et oliviers pour le plus grand bonheur des yeux et s’achève au pied des Alpilles où la Ville de St-Remy de Provence accueille le rallye pour la première fois. Il ne pouvait y avoir meilleur clin d’oeil pour un rallye comme le Megève – St-Tropez qu’un passage dans ces terres d’impressionnisme, chères à Vincent Van Gogh qui réalisa certainement ses plus belles toiles lors de son séjour à Saint Remy-de-Provence.

Le Domaine de Guilbert recevra les participants pour la visite de son vignoble avant la fin d’étape. La soirée au coeur des Alpilles est, quant à elle, aux couleurs Charles Volner qui propose aux participants une dégustation de ses meilleurs vins.

Catégorie Classics 1 : Samuel LOSTIS – Lionel ROLLAND ( Triumph TR4 A)
Catégorie Prestiges 1 : Jean-Paul PANON – Béatrice PANON (Chevrolet Corvette Z06)


Vendredi 27 mai : St-Remy-de-Provence - Couvent des Minimes - St-Tropez

Les concurrents étant logés dans plusieurs établissements de St-Remy-de-Provence, le départ de cette dernière étape était donné aux Baux de Provence. Les Classics et les Prestiges ont donc immédiatement attaqué le Massif des Alpilles par une route souvent méconnue  : le Val d’Enfer, qui permet de rejoindre les Baux par la Cathédrale d’Image.

La route devient rapidement plus tourmentée et nous amène près de Forcalquier, où les concurrents ont eu plaisir à déjeuner au sein du Couvent des Minimes, bien connu des amateurs de Relais et Château. Un lieu exceptionnel chargé d’histoire mariant au mieux son caractère d’antan et hôtellerie moderne.

Après cette pause déjeuner remarquée, la route sinueuse a emmené les concurrents vers le Lac Sainte-Croix à la couleur turquoise si particulière, puis jusqu’aux Gorges du Verdon.

La Provence ne livrera ses derniers secrets qu’une fois le Camp militaire de Canjuers traversé, laissant place aux massif des Maures se distinguant à l’horizon. Avant de rentrer à Saint-Tropez, les participants ont été accueillis par le Domaine Bertaud Bellieu pour la visite du chai. L’étape s’est conclue sur la Place de Lices de Saint-Tropez, terme de ce 2ème Rallye Megève-St-Tropez.

JPEG - 195.5 ko
JPEG - 114.7 ko
JPEG - 128.7 ko

C’est dans ce lieu mythique que les vainqueurs Classics et Prestiges ont été annoncés, devant une foule de passionnés qui avaient fait le déplacement pour admirer l’alignement des voitures exceptionnelles.

Enfin, le Château de la Messardière et les Plages de Pampelonne sont le théâtre de la fin de journée et du dîner de remise des prix qui célébrant les vainqueurs du rallye, qui ne manqueront pas de sabler le Champagne Veuve Clicquot.

Podium Catégorie Classics

1 : Léopold THISE – Marie THISE (AC Cobra)
2 : Samuel LOSTIS – Lionel ROLLAND (Triumph TR4 A)
3 : Jean-Marc -Nano- FANARA – Séverine FANARA (Alfa Roméo Coupé 2000)

Podium Catégorie Prestiges

1 : Sébastien LE STRAT – Laëticia LE STRAT (Ferrari 458).
2 : Jean-Paul PANON – Béatrice PANON (Chevrolet Corvette Z06)
3 : Gilles-Emmanuel TRUTAT – Eric ZAMMITH (Lotus Elise S3)

Organisation : Cyril Neveu Promotion

-> la plaquette 2016
-> Revivre l’édition précédente


Cyril Neveu vous donne rendez-vous pour le
Rallye Entre 2 mers - de St-Tropez à Biarritz - du 4 au 8 octobre

-> En savoir plus


 

Portfolio

 
 
 
 

Tarif promo jusqu’au 15 mai :

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com




Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org