Contact Recherche avancéeé
 

Le 6e Classic Charente Maritime VHR 2017 (17)

News Classic Racing | Publié le 14 septembre

La fête promise pour ce 6ème Classic Charente-Maritime à Châtelaillon-Plage (17) les 2-3 septembre aura été totale !

JPEG - 119.9 ko

Les 54 équipages engagés (51 voitures thermiques + 3 voitures à énergies nouvelles) étaient tous là, bien présents sur la ligne de départ. Le plateau, exposé devant l’Espace culturel Beauséjour était somptueux. Les quelques craintes que la météo avait laissé planer la veille se révélèrent très vite infondées, puisqu’un grand beau soleil allait inonder de sa douceur les 200 km de la 1ère étape du samedi, avant que dimanche matin un ciel gris mais sans pluie préserve nos équipages non capotés (tel Michel & Marie-Noëlle TEXIER sur leur AC Cobra Pilgrim) de la moindre goutte.

Si les 100 km de l’étape 2 parcourus sous la grisaille se seront révélés piégeux et parfois compliqués, ils eurent aussi un délicieux goût de miel grâce au formidable accueil que les Ruchers du Gué, en la personne de Jean-François CRETET, auront réservé aux concurrents comme aux officiels. Si ce temps de regroupement fut assez court, il sut se faire chaleureux, festif, gourmand, incroyablement gourmet…

JPEG - 92.2 ko
Gabrielle & Arnaud DOUBLET (Alfetta GTV 2000)

Entrecoupée de petites poses savoureuses dénichées par l’épicurien Jean-Pierre ROCHER, la compétition aura été passionnante et particulièrement indécise jusqu’à son terme. Si certains des favoris furent bien au rendez-vous et à la hauteur de leurs ambitions, d’autres se « plantèrent » copieusement, se livrant même pour certains à quelques travaux de « jardinage » dont ils étaient jusque là fort peu coutumiers…

Mais la plus belle des réussites, largement partagée entre tous y compris avec le public, aura été l’extrême convivialité si chère à l’équipe bénévole du SAO. Omniprésente durant ces 2 jours de compétition, elle aura mis un peu d’huile dans les éternels petits grincements d’ordre technique que certains équipages parviennent toujours à trouver ; cela aussi fait partie de la douce passion automobile...

Du côté des hybrides (que l’on doit désormais dénommer « voitures à énergies nouvelles »), il n’y eut point de surprise. Le jeune Simon BOUIN (13 ans), déjà vainqueur l’an dernier, confirmait toute la virtuosité de sa navigation intuitive en conduisant papa Loïc vers un doublé inespéré !... Ce n’était point là la chance qui triomphait, mais bien la jeunesse et le talent à l’état brut du jeune garçon.

JPEG - 117.5 ko
La petite Sunbeam Chamois II (de 1969) de la famille LASSAUX.

La fiabilité silencieuse de leur Toyota Prius venait de parachever une victoire familiale nette et sans bavure. Les 3 autos hybrides présentes au départ, toutes prêtées par des concessionnaires locaux partenaires du Sport Auto Océan, étaient à l’arrivée. Grand merci à eux !...

Pour les 51 équipages en "Classic thermique", qui au sortir du briefing matinal affirmaient avoir tout compris des règles de pointage et des pénalités encourues, il convenait d’être perspicace et adroit dans l’appropriation d’un road-book qui pouvait, de l’aveu même de Jean-Pierre ROCHER, présenter de menues distorsions dans le calcul de certains métrés.

Au soir de la 1ère étape courue du côté de Soubise, Pont-l’Abbé d’Arnoult et Trizay, les « belles italiennes » menaient la danse. L’Alfa Roméo d’Arnaud & Gabrielle DOUBLET ne comptait que 32 points de « péna », 5 petits points devant celle de Patrice MAZALEYRAT & Thibaut BATS. Si l’on n’était guère surpris de retrouver Thibaut à si bonne place, notre étonnement fut en revanche total de voir les LASSAUX père et fils pointer en 34ème position !...

La seconde étape de 100 km allait être riche en surprises et rebondissements, au point de bouleverser la hiérarchie établie la veille. A l’évidence, la pose gourmande au Gué d’Alleré n’aura pas eu un arrière-goût de miel pour tous nos équipages, certains s’offrant bien involontairement quelques menus travaux de jardinage, générateurs de pénalités.

JPEG - 136.6 ko
Michel & Alexandre BOURDEAU et leur rarissime CG Coupé 1300 (de 1973)

A l’heure des récompenses en l’Espace Beauséjour, le jeune Maël ROUSSEL, 16 ans, bien qu’affichant une bien plus grande assurance que l’an dernier, admettait n’avoir pas aussi bien navigué. 8ème samedi soir, le lycéen améliorait ensuite sa copie pour signer au final une 5ème place qui ne l’aura certainement pas totalement satisfait ; pour le doublé rêvé, c’était raté !

Dominique et Patrick AGRANIER (Porsche 911 Carrera 3,2l) discrets et sans faire de bruit, allaient se montrer excellents aussi bien le samedi (3èmes) que le dimanche, n’échouant à un second triomphe que pour 4 petits points... C’est un autre couple qui les grillait sur le fil et s’imposait sur ce 6ème Classic Charente-Maritime, après une longue impasse de 3 ans (2014, 2015 et 2016). Avec une nouvelle auto (une Mazda MX5 de 1991), ils revenaient en se montrant bien meilleurs encore. Martine et Yannick DESCHAMPS qui étaient déjà monté sur le podium en 2012 et 2013 (3èmes) allaient rappeler à tous leur expérience et leur parfaite complicité dans l’auto, en réalisant une navigation quasi-parfaite, ne concédant au final que 53 points.

JPEG - 119.9 ko
Podium Regul 2017

Ils s’offraient là un magistral retour gagnant !… 3èmes pour leur 3ème participation, les deux-sévriens Jean-Michel ARNAUDON et Richard BOINOT (Porsche 993) complétaient ce podium Régularité 2017.

Aux félicitations adressées aux vainqueurs s’ajoutaient les remerciements chaleureux des officiels et des concurrents aux nombreux bénévoles du Sport Auto Océan et de l’ARVA (Amicale Rochelaise de Véhicules Anciens), ces « forces obscures » sans lesquelles cette belle fête du Sport Auto n’aurait pas eu lieu. Stéphane VILLAIN, représentant le Département et la Ville de Châtelaillon-Plage ne fut pas en reste, soulignant le rôle essentiel des ces travailleurs de l’ombre qui font toute la richesse du tissu associatif.

En terme de participation, chacun aura noté la présence de 20 nouveaux équipages, tous ces « débutants » traduisant à la fois la belle santé de l’épreuve et surtout l’engouement croissant des passionnés d’automobile pour ce type de compétition pratiqué tout en douceur et en retenue, en vitesse maitrisée.

Rendez-vous pour une 7ème édition prévue pour les 1er & 2 septembre 2018


JPEG - 40.3 ko

Organisation : SPORT AUTOMOBILE OCEAN (ASA 1110)
Texte : Patrick GUERIN – SAO
Reportage photo : Odette HUET – L’Hebdo-17

photo1 : 1er Mazda MX5 de 1991 - Martine et Yannick DESCHAMPS

-> les éditions précédentes


 

Portfolio

 
 
 
 
 
 

Documents joints

Classement 2017 (PDF - 276.2 ko)

Cliquez !


Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr