Le 25e Maroc Classic - La Route du Coeur

Une 25ème édition grandiose !

Sous le Haut Patronage de sa Majesté Mohamed VI, roi du Maroc, la 25ème édition du rallye Maroc Classic, seul et unique rallye de régularité de précision au Maroc, s’est déroulé du 10 au 16 mars 2018 entre TANGER et MARRAKECH.

PNG - 555.6 ko

Cyril NEVEU et son équipe se sont efforcés de préserver les fondamentaux de l’épreuve en y apportant de la nouveauté avec un départ depuis TANGER et un itinéraire totalement renouvelé. Ce sont donc 30 équipages venus d’Europe, d’Australie et du Maroc qui se sont retrouvés à TANGER pour affronter les 6 étapes, 2100km, et les 20 épreuves de régularité de ce 25eme Rallye Maroc Classic.

SAMEDI 10 MARS - TANGER - VÉRIFICATIONS ADMINISTRATIVES ET TECHNIQUES

Ce samedi se déroulait la traditionnelle journée de vérifications administratives et techniques. Pour le 25ème anniversaire du rallye, Cyril Neveu propose un nouveau parcours, au départ de TANGER. C’est de cette ville que le premier rallye du Maroc, en 1934, il y a 84 ans, prenait le départ. 28 voitures était au départ et seulement 12 sont arrivés

L’itinéraire 2018 conduira les concurrents à TETOUAN sur la côte méditerranéenne, puis ils descendront vers le sud pour arriver à FES le deuxième jour. Mardi 13 mars, les 30 équipages prendront la route direction IFRANE où ils seront attendus à l’hôtel MICHLIFEN.

JPEG - 71.1 ko
JPEG - 94.1 ko
JPEG - 108 ko

La 4ème étape sera l’étape la plus longue du rallye avec 450km à parcourir pour relier IFRANE à MERZOUGA. Les voitures seront ensuite attendues à BIN EL OUIDANE pour l’avant dernière étape du rallye.

Vendredi 16 mars, pour le dernier jour, les 30 voitures parcourront 215km dans la matinée pour arriver à l’Hôtel MAMOUNIA à MARRAKECH.

DIMANCHE 11 MARS – ETAPE 1
TANGER – M’Diq – TETOUAN

Un départ depuis TANGER et une étape totalement inédite pour le 25eme Rallye Maroc Classic.

JPEG - 36.6 ko

C’était un spectacle exceptionnel dans les rues de Tanger de voir défiler les 30 équipages engagés au volant de voitures de légende : pas moins de cinq Cobra, une Ferrari 275 GTB, une Lancia Aurelia B24, deux magnifiques Austin Healey, deux DS (une totalement préparée « rallye » et une cabriolet), etc.

Les concurrents ont parcouru les hauteurs de TANGER avant de suivre l’intégralité du front de mer tangerois, du Port jusqu’au Cap de MALABATA. La route a pris alors un virage à 180 degrés vers le sud en direction de MELOUSSA et des collines voisines.

La route a immédiatement changé d’aspect pour devenir plus sinueuse et étroite. et le rallye s’est ensuite dirigé vers le Nord-Est pour rejoindre le Cap non loin de CEUTA, l’enclave espagnole.

Il était alors temps d’affronter la première épreuve de régularité (ERR). Elle s’est déroulée sur une route prenant de la hauteur et dominant la mer Méditerranée. Les éoliennes ont accompagné les moteurs de leur sifflements ! Court et rapide, le tracé chronométré a permis à l’équipage L. DERET / A. DERET de remporter cette première épreuve en Austin Healey 3000 dans la catégorie Classic. côté Prestige, la Dodge Viper emmenée par l’équipage B. OUVIER / J. OUVIER se place en tête de la catégorie Prestige.

JPEG - 108.8 ko
JPEG - 66.3 ko
JPEG - 112.3 ko

Après déjeuner, TETOUAN n’étant situé qu’à quelques kilomètres de M‘DIQ, l’organisation avait concocté un itinéraire en boucle longeant la mer durant de nombreux kilomètres et offrant une vue à couper le souffle sur la Méditerranée qui semble s’étendre à l’infini.

La seconde ERR du jour est venu confirmer le lancement des sportivités : 7,9km sur route mouillée. Ce tracé a convenu à l’équipage JM. ARLAUD / MF. ARLAUD en Citroën DS 21 dans la catégorie Classic, tandis que B. OUVIER / J. OUVIER ont confirmé leur 1ère place en Dodge Viper.

La caravane du Rallye a ensuite rattrapé la grand-route menant à TETOUAN, surprenante ville comme accrochée à la falaise, surplombant la mer !

LUNDI 12 MARS – ETAPE 2
TETOUAN – CHEFCHAOUEN – FES

Après avoir traversé TETOUAN de bon matin, nous avons pris la direction du Sud et du RIF, de ses collines et de ses forêts.

JPEG - 42.2 ko

C’est au passage non loin du barrage Ennakhla qu’a eu lieu la première épreuve de régularité de cette étape

Catégorie Classic, l’épreuve est remportée par l’équipage D. / G.ASPERT-BOURSIN à bord de leur Austin Healey 3000 ; côté Prestige, la Dodge Viper emmenée par l’équipage B.OUVIER / J.OUVIER prend la tête du classement du jour. Nous avons ensuite gagné une vallée étroite aux collines cultivées vers MOULAY ABDESLAM. La route a continué son ascension dans les forêts du domaine de Bouhachem peuplées de singes.

C’est dans cette ambiance exotique et malgré une météo indécise qui aura duré toute la journée qu’était donné le départ d’une deuxième épreuve de régularité, cette fois beaucoup plus difficile, lente et très sinueuse, avec quelques passages où tenir la moyenne n’était pas chose aisée. Le revêtement y était rugueux et étroit.

JPEG - 92.8 ko
JPEG - 137.7 ko
JPEG - 132.9 ko

Un parcours qui aura bien convenu à JM.ARLAUD / MF.ARLAUD à bords de la Citroën DS 21 ; pour les Prestiges, l’équipage B.OUVIER / J.OUVIER réitère leur précédente performance. Une fois cet effort terminé, la caravane du rallye s’est rendu, par un itinéraire encore une fois inédit, jusqu’à CHEFCHAOUEN où eu lieu le déjeuner.

Puis la caravane du rallye a pris la direction du Pont de Loukos, surprenant ancien poste de frontière espagnol d’où ont été donné le départ de 2 spéciales quasi-consécutives tracées entre les villages de MOKRISSET et ZOUMI. Si l’exercice proposé n’était pas simple, l’équipage JM.SCHARF / C.SCHARF (Jaguar XK140) sortent vainqueurs côté Classics. Dans cette même catégorie, l’ERR6 qui suivait est cette fois remportée par E.MESTDAGH & S.JADOT (AC Bristol). Côté Prestige, le score est sans surprise, l’équipage B.OUVIER / J.OUVIER (Dodge Viper) poursuit son écrasante domination enchaînant 2 victoires sur ces 2 ERR.

Au sortir du RIF et de ses montagnes, changement de décors pour les équipages : au loin se dessinent les collines menant à la Province de FES aux innombrables mosquées, témoin irréel d’un passé encore si présent. Magique en tous points !

MARDI 13 MARS – ETAPE 3
FES – TAZA – IFRANE (280 km / 4 ERR)

Une « Boucle » dans le Moyen-Atlas ! Le défi était de proposer une étape assez courte permettant de laisser la part belle à la splendeur de FES lorsqu’elle s’éveille et d’offrir la possibilité aux participants d’un temps de relaxation une fois arrivés à l’Hôtel Michlifen de la « petite Suisse » marocaine.

JPEG - 56.1 ko

Deux épreuves spéciales attendaient les participant dans ce décor de chênes lièges du Barrage Bab Louta. L’équipage J. PICCIOLONI / B. PICCIOLONI (LANCIA DELTA HF INTEG.) était semble-t-il à son aise puisqu’il remporte cette ERR7 sans conteste en Classic. En catégorie Prestige est dominée par l’équipage B. OUVIER / J. OUVIER (Dodge Viper).

Le parcours s’est élevé brusquement et pour proposer, au détour d’un virage avec vue panoramique, le départ de la seconde épreuve. Celle-ci, disputée en sous-bois ne proposait guère de répit pilotes et co-pilotes, et il fallait surtout être prudent à l’amorce d’un changement de direction peu visible en plein milieu de la spéciale. L’épreuve courte et rapide a parfaitement convenue à l’équipage D. & G.ASPERTI-BOURSIN à bord de leur Austin Healey 100 Le Mans. Du côté des voitures de prestige, c’est la MERCEDES AMG Coupé emmenée par LUCCHITTI & A. FORTE qui rafle la victoire, remettant un peu de piment dans le classement de la catégorie !

Après le déjeuner, la troisième spéciale du jour était lancée à quelques kilomètres seulement dans un parcours également nouveau qui empruntant des routes au plus proche de MERHAOUA vers BOULEMANE et les hauts plateaux du MOYEN-ATLAS.

JPEG - 103.2 ko
JPEG - 102.3 ko
JPEG - 120.2 ko

Catégorie Classic, l’ERR9 est remportée par l’équipage C.GHISTELINCK / L.DAVID en Mercedes 280 SE, vainqueur du Rallye Maroc Classic 2017 dans cette même catégorie ! De sérieux concurrents qui occupent la 4ème place au classement général provisoire de ce 3ème jour de rallye. En Prestige, le Dodge Viper conduit par B. OUVIER / J. OUVIER reprend ses droits sur la première marche du podium.

Dans la 10ème spéciale, la plus difficile de la journée, l’équipage A.GARZON / G.BAEZA ne s’est pas laissé distraire par la beauté du paysage alentour du Tizi N Tiskine et du Jbel Tichfrar puisqu’il place la Porsche 911 2.7RS en tête de l’épreuve pour les Classics. La catégorie Prestige voit une nouvelle fois couronner B. OUVIER / J. OUVIER (Dodge Viper).

Cette étape assez courte en kilomètres quoique très sportive a très rapidement mené les participants à IFRANE en passant la célèbre station de ski très prisée du JBEL HEBRI.

Mercredi 14 mars ETAPE 4
IFRANE – Midelt – MERZOUGA (450 km / 4 ERR)

Après les 3 jours passés dans le Nord du Royaume aux très riches régions agricoles et forestières, le Rallye Maroc Classic prenait ce matin la route des grands espaces. Direction plein Sud donc pour cette quatrième étape entre IFRANE et MERZOUGA. Oui, MERZOUGA, aux pieds des dunes, le tout en voiture historique !

JPEG - 52.2 ko

La journée a commencé par une épreuve de régularité courte – 6,8km – et assez simple au coeur de la Zaouia d’Ifrane, parc verdoyant au coeur de la ville, offrant une succession de virages sur un revêtement lisse.

Une configuration routière dont l’équipage C. D’ANDRIMONT – F. SCHWENNICKE (Lancia B24 Americana) se tire avec les honneurs en Catégorie Classic ; le Dodge Viper conduit par B. OUVIER / J. OUVIER prend la première place au classement Prestige sur cette épreuve.

L’ERR12 qui suivait est l’un des moments forts depuis de nombreuses années : l’épreuve spéciale d’AÏN LEUH, non loin de la source de l’Ouï Rbia.

Catégorie Classic, JD.SELTZ – V.MARCO remportent l’épreuve à bord de la Mercedes 250 Pagode. C’est sans conteste que l’équipage B. OUVIER / J. OUVIER (Dodge Viper) poursuit sur sa lancée et rafle une nouvelle la première place chez les Prestiges.

La pause gastronomique était organisée à la Kasbah Asmaa qui accueille le rallye depuis près d’une vingtaine d’année maintenant. Après de typiques salades, tajines et autres plats marocains, les participants avait rendez-vous avec l’ERR13 qui parcourait en spéciale le Tizi N Talgmout, col proposant une large ascension, seul point de la région permettant de franchir le massif du Jbel Ayachi dominant le rallye de ses 3700m et rejoindre la vallée de l’Oued Ziz.

JPEG - 77.9 ko
JPEG - 137.2 ko
JPEG - 111.5 ko

Premier au classement général provisoire hier pour la catégorie Classic, l’équipage R. MEZIANE / Z. CHEMAO (Porsche Targa) enregistre une nouvelle performance avec la première place de l’épreuve. Le Dodge Viper emmené par B. OUVIER & J. OUVIER est en tête en catégorie Prestige.

Puis direction le gigantesque barrage d’ERRACHIDIA et les paysages grandioses d’AOUFOUS et son panorama sur palmeraie nichée dans toute la largeur du lit de l’oued, sur des kilomètres.

Puis les dunes de MERZOUGA et la pause-café qui précédait l’ERR14, dernière spéciale de la journée. Le tracé est simple et court ; Dans la catégorie Classic, E. MESTDAGH & S. JADOT (AC Bristol) auront été plus efficace que leurs concurrents, ils prennent la première place de l’épreuve. L’exercice du CP n’aura pas profité à l’équipage B. OUVIER & J. OUVIER qui le manque et se classe donc dernier de l’épreuve. Une opportunité pour P. LUCCHITTI & A. FORTE qui place la MERCEDES AMG Coupé sur la première marche du podium catégorie Prestige.

Jeudi 15 mars : ETAPE 5
MERZOUGA – Imilchil – BIN EL OUIDANE (445 km / 4 ERR)

Après une nuit passée aux pieds des dunes de sables, Les concurrents ont pris la route pour la plus longue étape du rallye.

JPEG - 99.3 ko

Après avoir passé TINGHIR, la caravane du rallye a laissé devant elle l’itinéraire menant habituellement à Ouarzazate et se rendre dans les GORGES DU TODRA pour une première spéciale ; Ces 5km auront profité à l’équipage E. MESTDAGH – S. JADOT (AC Bristol) qui prend la première place du classement du jour dans la catégorie Classic. Côté Prestige, c’est l’équipage M. COVAREL – C. MORARD qui emporte la palme.

Il aura fallu ensuite se lancer à l’assaut du TIZI N TIRHERHOUZINE, en spéciale bien sûr. Une route belle et large, au revêtement impeccable.

Comme un reflet de l’étape du jour, l’ERR 16, très différente de la précédente épreuve, couronne la FORD MUSTANG emmenée par A.RAYNAL & C.FIGARET pour la catégorie Classic. Les Prestiges voient l’équipage B. OUVIER – J. OUVIER (Dodge Viper) prendre la première place sur l’épreuve.

Cela faisait 8 années que le rallye n’avait pas emprunté cet itinéraire pour se rendre au déjeuner organisé sous les khaimas (tentes berbères) au Lac Tislit d’IMILCHIL. Les ERR du jour auront décidément bien rebattues les cartes, en Prestige comme en Classic.

JPEG - 100.1 ko
JPEG - 163.3 ko
JPEG - 148.4 ko

Chez ces dernières, l’équipage P. LEVIE – P. DEWOLF (BMW 1600 CABRIOLET) emporte leur première épreuve sur ce Rallye 2018. En catégorie Prestige, ce sont P. LUCCHITTI & A. FORTE en MERCEDES AMG Coupé qui arrivent en tête.

L’ERR 18, dernière épreuve de la journée, ne déroge pas à la règle et bouscule les classements des jours précédents. En Classic, l’équipage E. MESTDAGH – S. JADOT (AC Bristol) poursuivent leur remontée dans le classement. Catégorie Prestige, P. LUCCHITTI & A. FORTE sortent vainqueurs de l’épreuve (MERCEDES AMG Coupé). Pour les Classics comme pour les Prestiges, à la veille de l’arrivée à MARRAKECH, la compétition est relancée !

VENDREDI 16 MARS - ETAPE 6 (Finale)
BIN EL OUIDANE – MARRAKECH

Finale en beauté pour le 25ème Rallye Maroc Classic et arrivée à La Mamounia.

JPEG - 93.4 ko
1er R. MEZIANE / Z. CHEMAO

Au saut du lit ou presque, les concurrents étaient attendus pour s’élancer dans la première épreuve de régularité du jour, un tracé tout en montée et en longues épingles à cheveux avec une vue à chaque lacet de plus en plus belle sur le lac couverts des rayons matinaux du soleil.

Coté Classic, l’ERR 19 s’est joué à la lutte entre le 2ème et le 3ème au classement général provisoire. C’est finalement l’équipage C.GHISTELINCK – L.DAVID (MERCEDES 280 SE) qui l’emporte. Pour la catégorie Prestige, B. OUVIER / J. OUVIER (Dodge Viper) consolident leur avance en prenant la première place.

La route s’est ensuite échappée vers AZILAL puis DEMNATE pour rejoindre les contre forts de l’Atlas, Simple dans sa première partie, un changement de direction à droite, juste avant la fin, risquait bien de faire perdre toute chance de bien figurer au classement final aux concurrents trop sûr d’eux. L’ERR 20, dernière spéciale du rallye, était également l’ultime chance pour les concurrents de rebattre les cartes d’un podium encore à portée de chrono pour nombre d’entre eux. Chez les Classic, l’équipage JM. ARLAUD / MF. ARLAUD (Citroën DS 21), devancé par C.GHISTELINCK – L.DAVID lors de l’épreuve précédente, s’assure une belle première place, talonné par la Porsche 911 Targa de R. MEZIANE / Z. CHEMAO.

Catégorie Prestige, l’équipage B. OUVIER / J. OUVIER (Dodge Viper) conclue ce rallye avec brio et s’imposant, une nouvelle fois, à la première place.

La liaison ensuite vers MARRAKECH a repris la route nationale vers Sidi Rahal où la caravane du rallye à rencontré un peu de trafic à l’abord de la ville rouge.

JPEG - 131.4 ko
2e Classic- Equipage Arlaud
JPEG - 100.2 ko
JPEG - 118.7 ko

L’arrivée officielle de ce 25ème Rallye Maroc Classic était organisée à LA MAMOUNIA, où les voitures et les participants séjourneront cette nuit pour un repos bien mérité après avoir parcouru plus de 2000 km, 20 épreuves de régularité et traversé une bonne partie du Royaume chérifien.

Durant toute le rallye, les épreuves auront été le théâtre d’une lutte serrée entre les concurrents pour la victoire. Les 20 ERR ont rendu leurs verdicts dans les 2 catégories aujourd’hui.

En Classic, le podium est sans appel et consacre Reda Meziane et Zineb Cheamo en PORSCHE 911 TARGA. Vainqueur de 4 des 6 étapes du rallye, l’équipage marocain n’aura pas laissé de place au doute pour JM. ARLAUD & MF. ARLAUD (Citroën DS 21), déjà arrivé en deuxième position lors de l’édition 2017, et qui réitèrent la performance cette année. L’équipage C. GHISTELINCK – L. DAVID (MERCEDEZ 280 SE), vainqueur de du Maroc Classic 2017, occupe la 3ème marche du podium.

Côté Prestige, la domination de la Dodge Viper emmenée par B. OUVIER – J. OUVIER aura été sans faille, ou presque ! Dès la première étape, l’équipage français a pris la tête des opérations et, margré quelques écarts de chrono et la pression exercée par les autres participants de la catégorie, c’est sans surprise qu’il remporte l’édition 2018. P. LUCCHITTI / A. FORTE (MERCEDES AMG Coupé) et M. COVAREL / C. MORARD (Mercedes SL55 AMG) complètent le podium, respectivement à la deuxième et troisième place.

Ce soir est organisé le gala de Remise des Prix, l’effervescence de la ville sera le théâtre des festivités où nous célèbrerons les grands vainqueurs de cette édition chargée d’histoire.

PNG - 18 ko

Podium Catégorie Classic

1- R. MEZIANE / Z. CHEMAO (Porsche Targa)
2- JM. ARLAUD / MF. ARLAUD (Citroën DS 21)
3- C. GHISTELINCK – L. DAVID (MERCEDES 280 SE)
-> Classement Classic

Podium Catégorie Prestige

1- B. OUVIER / J. OUVIER (Dodge Viper)
2- P. LUCCHITTI / A. FORTE (MERCEDES AMG Coupé)
3- M. COVAREL / C. MORARD (Mercedes SL55 AMG)
-> Classement Prestige

Rendez-vous est donné pour 2019 et la 26eme édition du Maroc Classic où le parcours s’annonce encore renouvelé et proposera de nouveaux challenges.


PNG - 35 ko

Texte et photos
RALLYE MAROC CLASSIC
by Cyril Neveu Promotion

photo1 : R. MEZIANE / Z. CHEMAO (Porsche Targa)

-> revivre les éditions précédentes


 

Portfolio

 

Documents joints

 Classement Classic (PDF - 327.5 ko)
 Classement Prestige (PDF - 299.9 ko)