Le 205 Trophée 2015 (Maroc)

La 8e édition du 205 Trophée MAROC, raid humanitaire réservé à la légendaire Peugeot 205 s’est déroulée du 12 au 23 AVRIL 2015.

PNG - 370.8 ko

Il s’agit d’une épreuve d’orientation à but humanitaire basée sur l’échange, l’entraide et la convivialité, qui se veut avant tout une rencontre entre l’Afrique et nos pays européens.

Rendez-vous était donné aux participants au port d’Almeria (sud de l’Espagne) le dimanche 12 avril à 8h30.

Revivez l’aventure 2015 au jour le jour :

12/04 Almeria-Tafoghalt

JPEG - 144.6 ko

Arrivée de l’organisation sur le port d’Almeria avant même que le jour ne soit levé, et sous une pluie battante.

Distribution des billets de bateau, des fiches de police, des stickers, des t-shirts et des road-books, attribution des emplacements cantines dans le camion, stickage des véhicules...et les divers réglages de dernière minute. Le briefing de 9h30 regroupe tout le monde devant le camion d’assistance.

Jean-Jacques, organisateur de l’événement, présente l’ensemble des membres de l’encadrement Pro Raids. Le bateau est à quais à 16h45 heure locale (une heure de moins qu’en France). Une fois la douane passée, le raid débute réellement quand les premières remarques se font entendre sur la fréquence VHF.

Les équipages quittent petit à petit NADOR et s’élancent dans l’aventure pour parcourir les 123 kilomètres qui les séparent encore d’un apéritif bien mérité et du méchoui prévu par notre hôte du jour (RAID ORIENTAL à TAFOGHALT).

13/04/15 : TAFOGHALT - BIVOUAC DES CAROUBIERS

JPEG - 162.4 ko

Après le briefing matinal de Jean-Jacques, c’est le départ de l’étape par une piste traversant un beau massif montagneux et de petites gorges bordées d’amandiers. La lavande sauvage, les genêts et les coquelicots mettent une touche de couleur dans cet univers minéral.

L’arrêt déjeuner se fera dans un petit restaurant local pour certains ou à l’ombre d’un petit bois de pins pour d’autres. A OUJDA, chacun s’arrête pour effectuer du change et faire quelques provisions pour les pique-niques. Juste avant la piste, on emprunte une petite route en direction de Oued El Himer, bordée d’une verdure étonnante, faite de champs de blés. L’après-midi réserve des passages pierreux et cassants. Après un passage obligatoire à la station, les équipages reprennent la piste et atteignent le bivouac des caroubiers à la nuit tombante, entre 21h et 22h

14/04/15 : BIVOUAC DES CAROUBIERS - BIVOUAC DU LAC

JPEG - 100.9 ko

Aujourd’hui les pistes sont plutôt roulantes et côtoient la frontière Algérienne.

Nous passons trois postes militaires où nous sommes contrôlés mais accueillis avec le sourire.

Bizarrement, dans ce paysage aride, nous traversons des zones extrêmement vertes avec de petites forêts de tamaris qui laissent deviner que l’eau est toute proche. En fin de matinée le paysage change et se fait plus sauvage encore. Le sable fait quant à lui sa première apparition.

La piste étant roulante, tout le monde se fait plaisir. En revanche, quelques pierres auront eu raison d’un certain nombre de pneus durant cette matinée (entre autres, l’équipage féminin n°128 - Clémentine et Anne). Anciens ou nouveaux participants, tout le monde roule à vive allure ! C’est un groupe qui ne manque pas de rythme.

15/04/15 : BIVOUAC DU LAC - BIVOUAC VILLAGE ABANDONNÉ

JPEG - 108 ko

La piste qui mène à la petite ville de Figuig est plantée au milieu d’un décor montagneux, bordé de différents tons de verts.

Vient ensuite le moment pour les participants de décharger leur voiture pour délivrer une quantité impressionnante de matériel scolaire et médical. On se demande comment tout cela pouvait contenir dans les 205.

Après un pot de remerciement des associations, les voitures « allégées » reprennent la route en direction de BOUARFA où les participants doivent faire le plein des réservoirs. Beaucoup s’arrêtent dans des petits restaurants locaux pour la pause déjeuner.

Bientôt, les voitures retrouvent la piste mais avec attention et prudence, à cause des nombreux obstacles indiqués sur le road-book (ravines, radiers, oueds pierreux et effondrements…). Le bivouac est planté au pied d’un village en ruines.

16/04/15 : BIVOUAC VILLAGE ABANDONNÉ - ERFOUD (HÔTEL XALUCA)

JPEG - 150 ko

La piste traverse des oueds pierreux et d’autres sableux. Ces 65 kilomètres de piste demandent attention et prudence aux pilotes, car elle est parsemée de radiers cassés, de saignées et cassures à franchir.

Certains oueds sont encore remplis d’eau, le photographe saisi l’occasion pour faire de belles photos. Au niveau du grand oued ensablé, la 120 (Martin et Julian), la 130 (Olivier et Maxime) puis la 133 (Renaud et Benjamin) se font remorqués, n’ayant pas réussi à le traverser. La route, à travers un paysage de montagne, rejoint la vallée de Ziz et sa palmeraie avec de jolis villages traditionnels en pisé.

L’arrivée à l’hôtel Xaluca en début d’après-midi est une belle surprise, chacun investit sa chambre puis profite des nombreuses installations (piscines, jacuzzi, massages…).

17/04/15 : ERFOUD - MERZOUGA (BIVOUAC TOMBOUCTOU)

JPEG - 42.9 ko

Matinée libre pour profiter du confort de l’hôtel, faire encore un saut dans la piscine ou aller à Erfoud pour faire quelques achats ou un stop dans un garage.

A 15H tout le monde se retrouve au bivouac TOMBOUCTOU pour une première initiation au sable dans les dunes de Merzouga.

En attendant leur tour, certains ont installé leur tente face à un campement bédouin et des dromadaires. Ambiance désert !

18/04/15 : MERZOUGA - BIVOUAC DU PLATEAU DE SABLE

JPEG - 90.1 ko

Cette étape est réputée pour être l’une des plus intenses du raid 205 TROPHÉE.

C’est une étape aux terrains multiples, qui demande donc une bonne compréhension du terrain mais également une certaine habilité de pilotage et maîtrise de la navigation.

Le vent de sable se lève une fois de plus en début d’après-midi, au moment où la majorité du groupe atteint l’auberge de Zaïd à Erg Ouzina.

Après déjeuner, les 205 s’élancent de nouveau sur la piste et affrontent des conditions climatiques extrêmes. Il est par moment impossible de voir à plus d’un mètre devant le capot, beaucoup s’arrêtent par sécurité en attendant de recouvrer la vue.

La fin d’étape est elle aussi forte en sensations, avec des zones de fesh-fesh, de sable et l’ascension du plateau menant au bivouac.

Le vent regroupe tout le monde sous la tente caïdale pour un apéritif avancé.

19/04 Etape Marathon (1)

JPEG - 98.6 ko

Réveil dans un cadre splendide.

Départ en ligne à 8H, qui marque le début de la première étape marathon de l’histoire du 205 Trophée. La première portion de piste, qui est relativement cassante, traverse des paysages montagneux magnifiques.

Cette étape marathon est parsemée d’obstacles, visant à repousser sans cesse les limites des participants. Et tous sont impressionnants dans leur façon de relever, les uns après les autres, les défis qui leur sont imposés (ascension d’un col pierreux, longues pistes et oueds ensablés...). Tous les équipages passent par la case TAGOUNITE afin de faire le plein des réservoirs et se dirigent ensuite vers Mhamid.

En milieu d’après-midi, une tempête de sable vient perturber le programme de cette étape marathon. Beaucoup décident de ne pas continuer la piste, et s’arrêtent à Mhamid afin de trouver un hébergement pour la nuit. Le vent tombe en même temps que la nuit, ce qui permet à tous d’apprécier une belle soirée étoilée, avec le désert comme seul invité.

20/04 Etape Marathon (2)

JPEG - 123.7 ko

5 équipages se réveillent au campement Chegaga. Le départ de l’étape est donné à partir de 8H.

Ces 5 équipages ainsi que ceux ayant bivouaqué dans le désert débutent cette deuxième journée marathon dans les mythiques dunes de Chegaga. La chaleur ambiante transforme le sable qui était alors porteur, en un véritable bourbier.

Après les dunes, c’est une piste ensablée de plusieurs kilomètres qui attend les participants.

La piste les mène ensuite sur le célèbre et magnifique lac IRIKI. Une immense étendue lisse et uniforme bordée "d’herbe à chameau" et d’une plante grasse rougeatre. Le 205 Trophée côtoie quelques véhicules du Libya Rally, qui se déroule en même temps. Les équipages franchissent ensuite, les uns après les autres, l’arche d’arrivée mettant un point final à ces deux jours forts en sensation !

21/04/15 : FOUM ZGUID - BIVOUAC OASIS DE FINT

JPEG - 187.2 ko

Petit déjeuner autour de la piscine de l’hôtel BAB RIMAL, puis briefing sur le parking autour du camion.

Ce matin deux options sont proposées aux participants : l’une passant par la route jusqu’au bivouac de l’Oasis de Fint, l’autre empruntant une piste traversant plusieurs cols dont un qui culmine à plus de 1730m d’altitude, offrant un point de vue magnifique.

Briefing aux alentours de 20H, suivi d’un apéritif offert par l’organisation (préparé avec soin par Pascale, Rachel, Martine et Jean-Claude).

C’est ensuite le moment pour les participants d’assister à la remise des trophées :

- LA PLUS GROSSE GALÈRE : 133 / Renaud et Benjamin / Des Lionnes Dans Le Désert
- MEILLEUR LOOK : 107 / Julia et Claudine / Merula Team - 108 / Eric et Marco / 205 Maroc Aventure
- MEILLEUR CAMARADE : 110 / Yohann et Amandine / Les expat’
- 205 MAGAZINE : 101 / Pascal et René / Team Kuick
- MEILLEUR ÉQUIPAGE FÉMININ : 121 / Gloria et Lara / Gloria&Lara au 205 Trophée 2015
- VAINQUEUR ÉTAPE MARATHON 2015 : 102 / Damien et Clément / Team Nuitons

La soirée se déroule dans une ambiance extrêmement conviviale et festive. Les Normands font goûter à quelques courageux, une spécialité de chez eux. Pour certains, la fête se prolonge jusqu’à tard dans la nuit.

22/04/15 : BIVOUAC OASIS DE FINT - MARRAKECH (HÔTEL EL ANDALOUS)

JPEG - 214.8 ko

Départ entre 7H et 9H de l’Oasis de Fint.

Le road-book indique une portion de piste, d’environ 25 kilomètres. Ceux ne désirant pas l’emprunter ont la possibilité de prendre directement la route pour rallier Marrakech.

La piste permet d’entrevoir les décors de cinéma ayant servi, entre autres, aux tournages des films Astérix et Obélix Mission Cléopâtre et Kingdom of Heaven.

Les participants retrouvent le goudron un peu avant la célèbre Kasbah Aït Ben Haddou, et s’élancent ensuite à l’ascension du magnifique col du Tichka. Tous atteignent l’hôtel EL ANDALOUS en milieu d’après-midi. L’occasion de savourer une "vraie" douche bien chaude, de se détendre au bord de la grande piscine et de trinquer une dernière fois avec les membres de cette grande famille... La famille 205 TROPHÉE !!!!

Texte et photos : Pro Raids Organisation

-> Revivre les éditions précédentes

 

Portfolio