Contact Recherche avancéeé
 

La Montée historique de Caseneuve 2016 (84)

News Classic Racing | Publié le 15 septembre 2016

Nous sommes le 28 Août 2016. Alors que toute la France est paralysée par la canicule, un petit village d’irréductibles, dans le Vaucluse, résiste encore et toujours à la chaleur, et organise la septième édition de sa "Démonstration de Véhicules Anciens".

PNG - 146.7 ko

Ce petit village, c’est Caseneuve, fièrement perché sur son éperon rocheux, et protégé par les ruines de son château du Moyen-Age. Corinne et Gilbert, les inoxydables chefs d’orchestre des "Carbus des Extrêmes", en font tous les ans à pareille époque, un haut lieu du sport automobile , en programmant une Montée Historique sur la très ludique D35, devant des spectateurs disciplinés, obéissant à la signalisation mise en place par les organisateurs et aux conseils des commissaires de route. Et tout cela grâce à la complicité d’une poignée de bénévoles, tous des amis de longue date, qui oeuvrent de bon coeur pour la réussite d’un projet ambitieux.

A la lecture de la liste des engagés, on peut déjà dire que le pari est gagné, car ce ne sont pas moins de cinquante cinq autos qui vont s’élancer sur les 4,2 kilomètres du parcours, sous les ordres de Marc Ducarteron, un directeur de course chevronné, malgré l’absence de chronomètre dans ce genre de manifestation.

JPEG - 309 ko
Serge Olympe et sa Berlinette de 1972 "comme neuve"

Parmi les bolides, pour la plupart construits dans les années 1970/1980, tels que Berlinettes Alpine, R8 Gordini, Simca Rallye II, Alfa-Roméo, Opel, BMW et autres Porsches, on pouvait noter la présence de quelques magnifiques monoplaces et d’une exceptionnelle et rarissime MG K3 venue directement de Grande Bretagne pour l’occasion. Une importante colonie catalane était présente, comme chaque année, avec des autos aussi belles que performantes, et des accents fleurant bon le Sud-Ouest.
Trois montes sont offertes le matin aux participants enchantés de l’aubaine, suivies d’un repas copieux et convivial, à l’ombre d’un grand Barnum installé à l’entrée du village. Là, tout naturellement, les discussions tournent autour des problèmes moteurs, des pneus, des performances, et les anecdotes, toutes plus exagérées les unes que les autres, fusent de toutes parts.

JPEG - 238.5 ko
Nadine Brulant et sa rare Mazda 323 4x4

Les cafés à peine avalés, la première monte de l’après-midi était lancée, sous une chaleur à faire fondre plus d’un Parisien !!! Mais il en faudrait plus pour décourager nos pilotes qui, de virage en virage, peaufinaient leurs figures libres qui ravissaient des spectateurs de plus en plus nombreux. Les trois montes prévues s’étant déroulées sans aucun problème, une quatrième monte était proposée par les organisateurs, pour le plus grand plaisir de tous. Et si l’on devait ne conserver qu’une seule image de cette journée, ce serait, à n’en pas douter, le sourire radieux de la jeune Axelle Barton, qui put effectuer une monte au volant de la Ford Fiesta Groupe 2 paternelle, dans le cadre de son Apprentissage Anticipé de la Conduite.

JPEG - 240.8 ko
Axelle Barton ; une conduite accompagnée musclée...

Les meilleures choses ayant toujours une fin, les autos montées sur les remorques, un apéritif était offert, toujours sous le même Barnum, et la Marquisette (à consommer avec modération), appréciée à sa juste valeur, fut suivie par une remise des souvenirs qui n’engendra pas la morosité...
Décidément, ce petit village d’irréductibles du talon-pointe et du frein-à-main, est bien sympathique, et nous lui souhaitons de résister encore longtemps à la mode de l’autophobie.

Organisation : Les carbus des Extrêmes
Texte et photos : Alain Amalberti
photo1 : Martin Smith et sa MG K3 de 1935 : So British !!!

-> Revivre les éditions précédentes

 

Portfolio

 
 

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr

Cliquez !


voituresdelegende.com





Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr