Contact Recherche avancéeé
 

La Coupe des Alpes 2017 par Rallystory

News Classic Racing | Publié le 21 juin

DRAPEAUX MULTICOLORES, COLS et MONTEES,
TRUFFES et LAVANDES, TAPIS ROUGE sur la Croisette !

28e COUPE des ALPES
EVIAN - MEGEVE - ALPE D’HUEZ - CANNES
8 - 10 juin 2017

PNG - 515.4 ko

Selon les experts en Lotus Elan Sprint S4 1971, BMW 628 CSI 1980, Citroën SM 1971 ou Rolls Royce Corniche 1976, cette 28e édition a été "la plus belle Coupe des Alpes de ces dernières années". Quant aux aspirants suisses en Triumph Dolomite 1974, Lotus Esprit turbo 1982 ou Ferrari 400i 1984, ils se demandent encore comment ils ont pu ignorer cet évènement aussi longtemps. Pour tous, le rallye alpin 2017 de tous les sens a été savouré sans modération. Il faut dire que l’alchimie ne pouvait être plus parfaite.

Du départ d’Evian -où le Dauphiné Libéré a assuré un reportage en direct- à l’arrivée à Cannes, un insolent soleil dans un ciel azuré a enchanté trois jours durant les 8 Austin Healey du début des années 50 et les 4 des années 60 venues d’Allemagne, des Pays-Bas ou de France.

JPEG - 126.2 ko

Quelques 130 équipages motivés, de 15 nationalités, ont piloté d’éblouissantes automobiles dont les Jaguar XK 120 1951 (GB) et type E 1962 (F), la Porsche 356 C 1963 (D), l’Alfa Roméo Guilietta spider 1959 (CH), les Ferrari Dino 308 GT4 1977 (CH/P) et BB 512 1980 (GB/P) ou la Lancia B20 GT 2500 1954 (USA). Quant à la Porsche 356 B 1961, elle se distinguait dans sa version Panaméricaine préparation usine client. Le Luxembourg était bien représenté avec une Mercédès 280 Pagode 1968.

Les itinéraires inédits, composés par Hervé Charbonneaux et Stéphane Giraud, ont traversé les plus beaux paysages du patrimoine alpin et se sont invités dans des lieux préservés et secrets qui ont bluffé néophytes et habitués.

JPEG - 153 ko

Les journées et les étapes remarquablement rythmées ont permis d’avaler les 920 kms et les 23 cols du programme sans stress, de goûter le pique-nique gastronomique du vendredi dans le panorama du col de la Croix Fry ou du Cormet de Roselend, de prendre des bains de soleil sur la terrasse de La Banquise au col de la Madeleine lors du traditionnel pot café et … de reposer les moteurs.

Après avoir passé le col du Glandon avec succès, les Porsche 911 SC GR.4 1985, Audi Quattro 1983, Lancia Stratos 1976, Alfa Romeo Giulia sprint GTV 1966, Porsche 356 coupé 1955 et, pour la première fois dans la Coupe des Alpes, une Mitsubishi Lancer 2000 Turbo, se sont affrontées amicalement dans les célèbres 21 épingles de la montée de l’Alpe Huez. Quelques aventures sont bien sûr venues pimenter le voyage.

JPEG - 141 ko

Certains moteurs ont montré des signes de faiblesse promptement vitaminés par les artistes de la mécanique Rallystory. En effet, les variations d’altitudes ont provoqué quelques défaillances d’allumage, d’arrivée d’essence ou de filtre bouché et, parfois, marches arrière et câbles d’accélérateur ont joué les fortes têtes. Samedi après-midi, une recherche urgente de batterie de dépannage a épicé la dernière étape. Et la solidarité entre gentlemen drivers a permis à une Austin Healey, en panne d’essence à 4 kms du sommet du col de la Madeleine, de rallier la prochaine station grâce à un don de 5l d’essence. Pâturages obligent, les troupeaux de moutons et de chèvres ont disputé la route aux participants, notamment dans le col de la croix Fry.

Samedi, après le passage des dernières montagnes, le rallye s’est regroupé sur le plateau de Valensole, pour un dernier déjeuner-barbecue en plein air.

JPEG - 138.1 ko

Une pause, à l’abri du soleil et bercée par les senteurs de Provence, sous des tentes entre arbres truffiers et champs de lavande, propice à la détente et animée par deux artisans. Monsieur Arnoux et sa ruche modèle a proposé une dégustation de miel et un éventail de produits parfumés à la lavande. Monsieur Richaud, à bord de son camion-magasin Tube HY Citroën 1972, a régalé l’assistance de ses pâtés artisanaux à la truffe. Une parenthèse enchantée relatée par le journal La Provence venu interviewer les protagonistes.

TAPIS ROUGE A CANNES POUR LES EQUIPAGES

La méditerranée était maintenant à quelques tours de roues. Sous les applaudissements du public, chaque équipage a passé le portique d’arrivée installé sur l’esplanade Pantièro. Conviés pour la première fois à cet évènement, grâce à la promotion de l’Office de Tourisme de Cannes et de Nice Matin, les spectateurs ont assisté nombreux au défilé commenté par Hervé Charbonneaux, directeur d’épreuve de Rallystory et néanmoins historien/expert, formidable conteur des origines de chaque automobile.

JPEG - 125.9 ko

De plus, cette année, les participants de la Coupe des Alpes, ont bénéficié d’un accès VIP pour visiter en exclusivité le salon Cannes Collection dédié aux produits et services de luxe (yachts, voitures de sport, bijoux,…). Puis, l’Hôtel Majestic a accueilli, dans ses salons, le traditionnel dîner de clôture après une remise des prix turbulente et bon enfant où les primés comme les commissaires Rallystory –eux aussi en grande forme- ont été ovationnés par l’ensemble des participants.

Une fois encore, rien n’a manqué à l’ambiance habituelle de convivialité de Rallystory qui fait depuis si longtemps sa réputation.

Rendez-vous est pris en Sardaigne et en Corse pour fêter le 30ème anniversaire de la création de Rallystory du 18 au 22 octobre.

-> Palmarès 2017
-> Parcours 2017
-> Liste des engagés 2017


JPEG - 22.1 ko

Rallystory, 30 ans de passion automobile.
Photos : Philippe Fugier et Dany Berthelot

-> Les éditions précédentes


 

Portfolio

 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 
 

Documents joints

Liste des engagés 2017 (PDF - 193.6 ko)
Palmarès 2017 (PDF - 70 ko)

Cliquez !


Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr