Contact Recherche avancéeé
 

La 2° Montée Historique de Ceyreste 'BIS REPETITA PLACENT' (*)

News Classic Racing | Publié le 9 juin 2016

Après une première édition de la Montée Historique de Ceyreste, à la réussite magistrale, tout le monde attendait avec impatience la confirmation de ce beau succès, à commencer par la Municipalité Ceyrestenne, investie à 100% dans cet évènement, par l’Ecurie Soleil Classic, instigatrice du projet, et par Phocéa Productions, qui avait mis tout son savoir-faire dans l’exécution de cette entreprise.

JPEG - 2.8 Mo

(*) « On aime, en effet, que les belles choses se répètent »… Et ce fut le cas, ce dimanche 22 Mai, dans la petite ville de Ceyreste, tout à côté des plages de La Ciotat. La date de la montée Historique ayant été avancée pour pouvoir profiter d’un printemps traditionnellement agréable, les intervenants n’avaient eu que six mois pour tout organiser, et pour que la fête soit grande. Et la fête fut belle… Cent vingt engagés, une liste d’attente déjà conséquente six semaines avant la manifestation, voilà de quoi rassurer les organisateurs et combler un public très nombreux, et, il faut le souligner, très discipliné et respectueux des consignes des commissaires.

JPEG - 107.2 ko
Michel Pignard en VIP de luxe

25° anniversaire oblige, Phocéa Productions avait invité Michel Pignard, le multiple champion de France de la Montagne, vainqueur ici même en 1979 sur une Formule 2 March. Il fit deux montes au volant de sa Ford Escort Cosworth, prouvant qu’il n’a rien perdu de son légendaire coup de volant. Personnage des plus attachants, il dû rentrer chez-lui, à Lyon, dans l’après-midi, son petit-fils Nino ayant décidé de venir au monde dans la soirée…
Aux côtés de Michel Pignard, la liste de engagés comptait plusieurs anciens concurrents de la Course de Côte de Ceyreste, dans les années 1970/1980, à l’instar de Richard Kuss, de Daniel Coll et de Max Michel, venu avec une magnifique et très véloce Formule 2 Martini Ford. Michel Lamoureux, dont on se souvient qu’il pilotait, à l’époque, une Formule 3, qu’il côtoyait Alain Prost, et que, professeur de mécanique au lycée Jean Perrin, il fut l’instigateur du développement d’une auto de course par les élèves d’un établissement scolaire, était présent au volant d’une JP 83 Formule 3. A noter aussi la participation très remarquée de la Simca 8 (1948) de Jean-Louis Roussel, un exemplaire unique carrossé par le père de Yannick Dalmas.

JPEG - 81.3 ko
La très belle et très véloce Grac de Gérard Mollon

La première monte du matin se déroulait normalement, si ce n’est l’intervention du médecin et de l’ambulance, pour venir en aide à un spectateur victime d’un léger malaise. Tout rentrait vite dans l’ordre. Lors de la seconde monte, c’est la dépanneuse qui entrait en piste, après la sortie de route , sans gravité, de l’étonnante Fiat 126 de Philippe Bonneau. La pause de midi permettait à tous ; pilotes, commissaires, et organisateurs, de récupérer, pendant que les mécaniques soufflaient un peu. L’après-midi, alors que quelques nuages venaient jouer à cache-cache avec un soleil déjà chaud, était marquée, lors de la première monte, par la sortie de route, accélérateur bloqué à l’entrée d’une épingle, de la Lotus Elan de Daniel Coll. Le pilote, quitte pour une petite chaleur, repartira dans la monte suivante au volant d’une autre voiture.

Sur la ligne de départ, matérialisée par le car-podium du Conseil Départemental des Bouches-du-Rhône et par l’arche Rétro Course, officiait l’inoxydable speaker Kiki Pascal, véritable encyclopédie du Sport Automobile, venu en ami de Laragne. En fin de manifestation, tout le monde se retrouvait dans la Salle Polyvalente, pour un apéritif (sans alcool) offert par la Municipalité Ceyrestenne, servi par Michèle Scozzaro, l’adjointe à la Jeunesse, aux Sports et à la Vie Associative, et par Mireille Pugliési, l’adjointe aux Fêtes et Traditions.

JPEG - 119 ko
Michel Lamoureux et sa Formule 3 JP 83

Cette sympathique réunion, émaillée de mille anecdotes plus ou moins enjolivées et exagérées, était ponctuée par un rapide discours de Michel Vignal, le président de Phocéa Productions, qui remerciait chaleureusement les participants pour leur sportivité, les commissaires, les membres du CCFF et des Services Techniques, la Mairie de Ceyreste, l’Ecurie Soleil Classic, pour l’aide apportée lors de la préparation et pendant tout le week-end. Il saluait également le comportement des riverains de la D3 et de la Voie Romaine. Il donnait enfin rendez-vous aux concurrents le 3 Juillet, pour la 3° édition de la montée historique du Col St Jean / Drôme Provençale, et rappelait que Phocéa Productions organise, les 15 et 16 Octobre, le 7° Provence sur Mer, un rallye de régularité sur routes ouvertes, qui, cette année, traversera la Haute-Provence, les Alpilles et la Camargue.

JPEG - 118.3 ko
Aux couleurs de Newsclassicracing !
JPEG - 113.6 ko
Une fille en double monte : Rita Megard (Opel Kadett GTE)
JPEG - 101.4 ko
Laurent Chauvin à l’attaque avec sa R5 Alpine Turbo

PNG - 21.5 ko

Organisation : Phocéa Productions
Texte et Photos : Alain AMALBERTI
+ de photos

photo1 : Champion à l’applaudimètre : Jean-Louis Roussel et sa Simca 8

-> Revivre l’édition précedente


 

Portfolio

 
 
 
 
 
 

Tarif promo jusqu’au 15 mai :

Cliquez !


Comparez les assurances auto sur
minute-auto.fr


voituresdelegende.com




Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr


www.ffsa.org