Contact Recherche avancéeé
 

La 1ère ronde historique des Alpilles (13)

News Classic Racing | Publié le 27 octobre

Toute auréolée du magnifique succès de la 1ère Montée Historique du Mont Ventoux, il n’a pas fallu plus de vingt jours à l’équipe de Phocéa Productions pour s’attaquer à un nouveau défi : organiser la première édition de la Ronde Historique des Alpilles ce samedi 21 Octobre 2017 ;

PNG - 841.5 ko

Le concept de cette nouvelle manifestation, pour simple et attrayant qu’il soit, n’est pas souvent proposé dans notre région, peut-être à cause des difficultés de mise en place, qui incitent parfois à se cantonner dans le confort douillet de la routine. Dans les faits, il s’agit de rejoindre, en empruntant des routes ouvertes à la circulation publique, des zones où les parcours sont privatisés par arrêté préfectoral, donc interdits au passage de tous véhicules non accrédités. L’itinéraire, obligatoire pour tous les participants, est consigné dans un road-book distribué au dernier moment, afin d’éviter toutes éventuelles reconnaissances. C’est, à peu près, le principe du rallye traditionnel, moderne ou VH, à l’exception de l’absence de chronométrage, et donc de toute notion de compétition.

JPEG - 80.5 ko

Le plaisir et la passion, liés à la convivialité, sont les principaux ingrédients de ce type d’événement, réservé aux voitures historiques, sportives ou familiales, immatriculées avant le 31 Décembre 1985, avec toutefois une dérogation, équivalant à 10% du plateau, pour les autos construites entre 1985 et 1990.
A la lecture de la liste des engagés, forte de 46 partants, on pouvait s’apercevoir de l’éclectisme des « anciennes » présentées ; la plus vieille étant la Porsche 356A de 1959, aux mains de Mike Noremberg, navigué par son fils Maxime, et la plus moderne étant la Peugeot 205 Rallye de Frédéric Reisz. Le reste du plateau était composé d’un large panel de la production des années 1970 et 1980 : Alpine, Renault 8 Gordini, Opel Manta et Kadett, Porsche, Renault 5 Alpine, Simca Rallye II et 1200S, Alfa-Roméo, etc...

Tout le « Grand Sud » était représenté, les « concurrents » venant de neuf départements différents, et certains avaient fait le déplacement depuis Nice, Lyon, Montpellier et Perpignan, pour les plus éloignés.

JPEG - 98 ko

La plaque tournante de cette 1ère Ronde Historique des Alpilles était la ville d’Eyguières, dont la Municipalité était pleinement investie dans la manifestation. La privatisation, entre autre, du parking et de la salle de l’ancienne gare, permettait d’avoir un véritable parc d’assistance, contigu à un « parc fermé » largement ouvert à un public enchanté de pouvoir approcher des autos mythiques. La présence, sur ce même site, d’un food-truck à l’heure de la pause méridienne, ajoutait encore à une convivialité déjà bien installée.

Au programme, quatre boucles étaient prévues, pour un total de plus de 160 Km, dont environ 70 Km de routes fermées. Une halte à Aureille, avec un court « parc de regroupement » partageait chaque boucle en deux étapes . Les « spéciales » de Roquemartine et du Destet reliaient les deux villes.

En fin d’après-midi, conscients de la gène occasionnée par la fermeture des routes, en pleine saison de récolte des olives, les organisateurs décidaient d’annuler un quatrième tour qui risquait de déborder sur les horaires prévus. De l’avis de tous, cette initiative était la bonne, et aucun concurrent n’eut à se plaindre de cela, d’autant que la journée fut longue, et pleine d’émotion et de bonheur.

JPEG - 69.5 ko

Seul bémol de cette belle aventure, l’incivisme de certains, qui occasionnèrent des problèmes majeurs chez les organisateurs. (voir ci-dessous)

Un apéritif d’honneur, aimablement offert par la Municipalité d’Eyguières, permettait à Michel Vignal, le président de Phocéa Productions, de remercier tous les intervenants, et en particulier la dite Municipalité, ses services techniques et sa police municipale, pour leur aide matérielle inestimable dans l’organisation d’une telle manifestation. Tous les bénévoles étaient également loués pour leur présence indispensable et efficace sur tous les points névralgiques du parcours. Les organisateurs étaient à leur tour ovationnés sous un déluge de plaisanteries, moqueries et autres quolibets.

-> Liste des engagés


Incivisme, incivilité, intolérance, irresponsabilité...

Lorsque ces mots ne sont plus QUE des mots, il y a quelque chose qui ne tourne plus rond dans notre monde d’égoïsme, d’égocentrisme et de bêtise. Que des riverains agacés de devoir faire quelques kilomètres supplémentaires pour rentrer chez eux, râlent après les fermetures de routes, on peut le comprendre. Que des cyclistes devant renoncer à une partie de leur sortie prévue, montrent leur mécontentement, ce n’est pas très sympa, mais c’est la nature humaine.

Mais quand ces gens-là n’hésitent pas à forcer les interdictions, allant même jusqu’à renverser plusieurs commissaires de route, pour s’engager à contre sens de la manifestation, au péril de leur vie et de celle des participants, on frôle la démence. Alors que dire lorsque des chasseurs, particulièrement alcoolisés, mettent en joue, avec leurs fusils, un membre du service de sécurité pour passer à tout prix ?

Et tout cela ne s’est pas déroulé dans une cité, en périphérie d’une grande ville, mais dans les Alpilles de Frédéric Mistral, dans la quiétude des oliveraies et des pinèdes, dans la paix des petits villages où tout le monde connaît tout le monde...


PNG - 21.5 ko

Organisation : PHOCEA PRODUCTIONS - Michel VIGNAL

Texte et photos : Alain Amalberti

-> + de photos

-> Calendrier 2017


 

Portfolio

 
 
 

Documents joints

Liste des engagés (PDF - 45.3 ko)

Cliquez !


Cliquez !




voituresdelegende.com



Rally Timer sur l’AppStore

www.classic-rally-timing.fr