La 1ère Boucle Historique de Saint-Paul de Vence

De belles anciennes pour une bonne cause

Un soleil estival baignait le parking du Car Museum Club pour accueillir les équipages participant à la 1ère Boucle Historique de Saint-Paul de Vence, samedi 13 octobre 2018.

JPEG - 136.7 ko

Très vite, autour d’un café et de viennoiseries, les discussions entre passionnés d’automobiles classiques et sportives se nouèrent, dans une ambiance des plus conviviales.

Ferrari 275 GTB, Daytona, F40, Dino 246 GT côtoyaient Lancia 037, AC Cobra, Porsche Carrera 2.7 RS et autres modèles mythiques. Des sportives les plus radicales aux cabriolets de charme, des années 30 aux années 90, le plateau d’une quarantaine de véhicules se révélait aussi prestigieux que diversifié. Après un mot de bienvenue suivi du briefing des conducteurs, David Terrematte, président du Saint-Paul Car Club qui organisait l’événement, annonça le départ. Il fut donné par Michel Disdier, seul pilote français en NASCAR, et Pierre-César Baroni, champion d’Europe des rallyes en 1993.

Les bolides s’élancèrent alors pour un rallye touristique d’une centaine de kilomètres, à l’assaut des plus belles routes sinueuses du Haut Pays, sous l’objectif de l’équipe média qui les accompagnait pour immortaliser ce parcours panoramique. Du col de Vence à Gourdon, en passant par Gréolières, avec ses routes en balcon et ses célèbres arches de pierre, cette boucle ramena les équipages à Saint-Paul de Vence pour un déjeuner au célèbre restaurant La Colombe d’Or. Un menu aux saveurs locales enchanta les participants, installés en terrasse, dans ce cadre exceptionnel imprégné d’histoire.

JPEG - 76.3 ko
Ferrari 275 GTB
JPEG - 149.7 ko
Expo sur la place du village
JPEG - 134.9 ko
Une élégante Dino 246 GT

L’après-midi, les bolides étaient exposés sur la place de Gaulle, au pied des remparts. Sans discontinuer, une foule dense mêlant touristes, locaux et passionnés se pressait autour des véhicules, appareil photo en main. Soudain, Adrien Maeght, (Président du Conseil d’administration de la Fondation Maeght et Collectionneur d’automobiles classiques) illustre parrain de l’événement, attira tous les regards en déboulant au volant de son Alfa Romeo 6C (1929) pétaradante. Petits et grands étaient ainsi réunis au cœur du village historique, les yeux emplis d’étoiles, pour cette grand-messe automobile qui visait à soutenir financièrement les enfants atteints de cancer (en partenariat avec le Rotaract)


JPEG - 85.1 ko

Texte : David Terrematte président du Saint-Paul Car Club
photos : Saint-Paul Drivers / Loïc Kernen

photo1 : F40 suivie d’une 275 GTB

-> Toute l’édition 2018


 

Portfolio